0

Un crocodile à la plage

Place aujourd’hui à un album qui sent bon l’été et les vacances au bord de l’eau :

Nageur comme fossile

de Natacha Andriamirado et Delphine Renon

En format paysage, portée par des illustrations pastel tendres, ludiques et d’une précision rare, voici l’histoire d’un fréquentant hors norme à la plage : ce crocodile, Fossile, qui, si, si, avec bonhomie et bienveillance, dans le sable et avec ses autres compagnons de jeux & bronzage prend racine. De toute sa longueur, et sans se départir, ni de ses lunettes, ni de ses tongs, ni de ses serviettes, il occupe le terrain sans mettre dans l’eau ni les pieds, ni les mains, ni rien. Lui, c’est le gardien. Le conseiller. Il est bien entouré, les auteurs de l’album nous ont présenté ses vingt-quatre amis dès la première double page : Gramme l’hippopotame, Clapin le lapin, Dandelion le lion… Avec un sourire sage, calme et (en apparence ?) tranquille, il les observe, les guide, les encourage à jouer, nager, s’amuser avec l’eau…

Mais son sourire se fend progressivement, jusqu’à ce que Fossile montre des dents… de peur s’entrechoquant : scoop !

Fossile a peur

d’aller dans l’eau.

Heureusement, Fossile a des amis… et sait les écouter :

Impossible !

Les crocodiles n’ont peur de rien !

Encore moins de l’eau !

Fossile, ne soit pas si inquiet […] Allez viens !

Crois-nous, ce n’est pas la mer à boire.

Ragaillardi, le voici qui plonge à son tour & à grand fracas, SPLASSSHHH ! dans l’eau, ouvrant une gueule béante pour dévoiler maintenant un sourire franc (son ami le poussin en profite d’ailleurs pour lui brosser une dent) ! Voilà, en toute simplicité, sa peur apprivoisée, et désormais, Fossile le crocodile aime beaucoup lézarder sur le sable ET nager dans l’eau.

Un livre très sympa, qui invite par ailleurs les jeunes lecteurs à nommer les animaux, à les compter grâce à un joli et discret système de points de couleurs et à repérer certaines des sempiternelles activités qui font tout le charme d’une journée à la plage : jeux d’anneau, jeux de balle, épuisette et coquillages.

Publicités
0

Bouh, c’est dégoûtant ! Ou pas !

Voici deux cochons :

bouh-c-est-degoutant-megan-wall

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ils sont très différents. L’un, ou plutôt l’une, Patricia, « aime s’étendre de tout son long dans la boue ». L’autre, Edouard, pense « Bouh ! c’est dégoûtant », lui-même préférant « plonger museau en amont dans la boue », ce que, bien évidemment Patricia trouve tout aussi « dégoûtant ».

L’album Bouh ! c’est dégoûtant, signé Megan Rose Wall (textes et illustrations à la peinture à l’eau) chez Hélium, met ainsi en scène, de page en page, deux façons d’être mais aussi deux regards portés sur l’autre par chacun de ces jeunes et fougueux cochons, qui semblent n’être d’accord sur rien… sauf, au final, l’essentiel : leur amour de la boue qui fonde leur amitié !

Jusqu’à ce qu’un troisième larron, sans doute plus adepte de la propreté, s’en mêle, et pense en les regardant : « Bouh, c’est DEGOUTANT ! »

Un album rigolo à lire avec les jeunes lecteurs, qui s’amuseront à trouver également dégoûtant cet amour de la boue quelle que soit la forme qu’il prend, et liront entre les lignes l’apprentissage de la singularité individuelle, des échanges et partages dans une communauté, allant du respect d’autrui à l’amitié.

bouh-c-est-degoutant-megan-wall-2

PS : l’éditeur, Hélium, n’ayant pas encore publié d’images de ce livre, les illustrations de cet article sont empruntées du tumblr de l’auteur, anglophone : http://meganroseillustration.tumblr.com

0

Mini & Mahousse, Mahousse & Mini

Un album ingénieux aujourd’hui dans la BBthèque, livre deux-en-un co-signé Jean Leroy (texte) et Giulia Bruel (illustrations) à l’Ecole des loisirs, dans la collection Loulou & cie qui vient donc s’enrichir de deux nouvelles recrues : mon ami Mahousse (titre du livre) et mon ami Mini :

mon-ami-mahousse-jean-leroy

En mode recto, lumière sur… l’ami Mahousse, et pas n’importe quel AMI : MON ami, l’ami de Mini, celui qui est MAHOUSSE… Mahousse, non pas comme la souris, mais comme l’imposant éléphant. Et l’ami de l’éléphant, moi donc, aka le narrateur de ce versant de l’histoire, je suis… un tout petit singe, je m’appelle Mini. 

En mode verso donc, lumière sur… l’ami Mini, et pas n’importe quel AMI : MON ami, l’ami de Mahousse, celui qui est MINI !

mon-ami-mini-jean-leroy

Comment se li(sen)t ce(s) livre(s) ? Le bébé lecteur suit d’abord le point de vue de Mini, dressant le portrait de ce en quoi Mahousse est son ami, puis le remerciant de tout ce qu’il fait au quotidien et en continu pour lui, et lui souhaitant une bonne nuit. Arrivé à la moitié du livre, c’en est fini du point de vue de Mini ! Le bébé lecteur est invité à retourner le livre tout cartonné et à prendre la fin comme début, afin d’adopter désormais le point de vue de Mahousse sur son ami Mini : les mots décrivant leur amitié sont identiques à la lettre près, seules les illustrations apportent quelques nuances du fait de la singularité de chaque ami. Ou alors, pourquoi pas lire le livre dans l’autre sens, parce qu’en fait, ce qui est chouette, c’est qu’ici ça revient strictement au même !

Le tout forme une très belle histoire sur l’amitié entre deux êtres différents reposant sur des principes sains et vitaux d’échanges, de partages, de vivre ensemble-et-en-commun, mais aussi de complémentarité et de réciprocité. Car chacun à sa façon :

  • protège l’autre de la pluie
  • lui joue de la musique
  • lui apporte son goûter
  • l’aide à faire sa toilette
  • lui lit une histoire pour s’endormir !

Et au-delà, l’illustration d’un rapport à l’autre… fondamentalement universel, La Fontaine ne nous contredira pas : les touts-petits sont certes portés par l’amour des grands qui les élèvent, mais en tant que grand, on a aussi souvent…, toujours…, besoin d’un plus petit que soi.

0

Pitschi, le petit chat qui…

Pour les plus grands des tout-petits, une réédition, à la Joie de lire, d’un classique dont le héros s’appelle Pitschi ! le petit chat qui… voulait toujours autre chose…

pitschi hans fischer.jpg

Ce chaton-là se distingue de sa fratrie — Grigri, Groggi, Patschi et Negri — : quand ses aînés jouent à qui mieux mieux, qui de la pelote de laine, qui de grimper sur le manche à balai, lui s’isole, se questionne, rêve et cherche qui il est… et hop, le voilà parti en quête… de son identité ! C’est que ce chaton-là a d’autres aspirations : se faire poule… ? coq… ? chèvre… ? canard… ? lapin… ? Pitschi, qui n’a peur de rien, se frotte à l’inconnu et imite à tour de rôle tous les animaux qui croisent son chemin… découvrant souvent, à ses dépends, ce pour quoi il n’est pas eux mais lui-même : Pitschi le petit chat !

Un parcours initiatique, servi par les magnifiques illustrations d’Hans Fischer, sur l’acceptation et l’affirmation de soi, mais aussi sur l’amitié et la connaissance d’autrui.

 

 

0

Miru Miru

Place à une bande dessinée très jeune public pour les plus grands des bébés, issu, une fois n’est pas coutume sur ce blog, d’une série d’animation produite par Folimage, et créée par Haruna Kishi, Mathilde Maraninchie et Guillaume Lorin.

On y découvre un univers graphique japonais, celui d’Haruna Kishi, dont le dessin est épuré et rond ; les récits*, situés au pays nippon, narrent le quotidien facétieux du héros, cette petite loutre de mer avide de mille découvertes et qui ne semble jamais en reste… dans la mesure où elle a toujours un tour dans son sac !

Pour les jeunes lecteurs, c’est l’occasion de faire connaissance avec des traditions, comme les raviolis japonais dans lesquels le cuisinier glisse un ingrédient surprise (secret professionnel !)…ou encore avec le menu quotidien des grands, comme la visite chez l’esthéticien(ne). Miru Miru dans les deux cas ouvre grand ses yeux voire ses oreilles, observe méticuleusement la scène, puis, imitation oblige, se lance à son tour dans la réalisation… de raviolis « surprises », donc, ou encore de « travestissements » entre amis… à la nuance près qu’il réinvente ce qu’il a saisi avec sa touche fantaisie, dans une logique de partage puisqu’il y associe ses amis. Le voici invitant ainsi ses proches à un repas convivial de raviolis avec des surprises plus improbables les unes que les autres, ou encore se maquillant puis peinturlurant la compagnie, opération camouflage réussie !

En bref, une première BD qui fait sourire et voyager, avec un protagoniste rusé, jovial et social. Une petite série sympa, qui sort de l’auto-centrisme et des chemins battus…

*adaptation : Sophie Furlaud et Samir Senoussi

0

Elle, lui, eux… !

Malika Doray est de retour dans la bébéthèque, avec deux nouveaux livres tout cartonnés, qui peuvent se lire ensemble ou séparément :

Deux albums livrant deux portraits : mais qui est-elle ? et qui est-il ?

C’est pas ma maman.

C’est pas mon papa.

C’est pas ma mamie…

Déjà, au jeu des devinettes, mettons que c’est une adulte. La série des « c’est pas » continue de se dérouler à la première personne, mettant des noms communs sur les liens qui unissent le jeune enfant et les grandes personnes de son entourage, jusqu’à arriver à la chute finale, qui vient révéler de qui on parle : la nounou du petitout !

Oui, mais lui ?

Ce n’est pas mon frère.

Ce n’est pas ma sœur.

Ce n’est pas mon cousin.

[…]

C’est pas la voisine.

[…]

C’est… 

… mon copain !

Mon copain… parmi tous les copains.

De la famille à l’environnement de l’assistant(e) maternel(le) voire de la crèche, ces deux albums édités par l’Ecole des loisirs expriment, avec tendresse, humour et simplicité, les premières sociabilisations des tous petits, dans leur construction du rapport à autrui.

Vous l’aurez compris, des titres tout indiqués pour alimenter les bibliothèques des assistant(e)s maternel(le)s !


the-light-bulb-363064_640Pour vous aider à trouver ces livres en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

Elle [Texte imprimé] / Malika Doray. – Paris : Loulou et Cie-l’École des loisirs, DL 2015 (impr. en Malaisie). – 1 vol. (non paginé [17] p.) : ill. en coul. ; 26 cm.
Livre cartonné
ISBN 978-2-211-22403-1 (rel.) : 10,50 EUR.

Lui [Texte imprimé] / Malika Doray. – Paris : Loulou et Cie-l’École des loisirs, DL 2015 (impr. en Malaisie). – 1 vol. (non paginé [16] p.) : ill. en coul. ; 26 cm.
Livre cartonné
ISBN 978-2-211-22577-9 (rel.) : 10,50 EUR.

5

Ab & Cé : l’abécédaire qui fait… grand bruit !

ab-cé-matthieu-maudet

Ceci est un album, euh, non, un paravent !

Que dis-je un paravent, un livre-accordéon ! 

Le tout en carton, tout ce qu’il y a de plus solide, pour permettre de multiples manipulations par les ti’s bouts de chou…

Une histoire, que dis-je mille histoires, bref une aventure pleine de suspens et rebondissements !

P1070829

P1070831

Déplié de A à Z, cet album, sobrement intitulé Ab & Cé, donne à lire toute une fresque des plus rocamburlesques : deux personnages attachants, Ab, grande créature ronde et rouge à bec, et Cé, petit bonhomme marron aux yeux bleus et au nez vert pomme, se serrent les coudes dans une série de mésaventures tout à fait excitantes, qui pourrait ne jamais s’arrêter, toujours recommencer. Avec une unité : chaque page, chaque volet, décrit une action à travers l’inscription de son bruit : son bruitage ; chaque page, chaque volet, s’amuse à incarner de la sorte, par un jeu de sons, je dirais même plus, de vocalisations, accessible donc aux touts petits, une lettre de l’alphabet. 

Comble du génie, l’auteur-illustrateur de ce livre-objet unique, Matthieu Maudet, dévoile, à la toute dernière page de l’histoire, ses ingrédients secrets : chaque page, chaque volet, décrit non seulement une lettre de l’alphabet à travers la transcription d’un bruit, mais aussi à travers les mots que représentent les images, les situations — à la situation A, vous trouverez le « aaahh » du pauvre Cé en train de chuter, mais aussi… l’arbre derrière lequel Ab, apeuré, s’est caché, l’avion accidenté sur lequel Cé est encore assis, tandis que la nature environnante continue de vivre tranquillement sa vie : l’abeille, tout comme l’araignée… intègrent joyeusement le décor, comme autant de petits détails dont le bébé peut s’amuser, intrigué.

Bref… un récit formellement brillant, tout en mouvements et à hauteur d’enfants, que je vous recommande chaudement ! Un de ces livres qui, comme le A ba ba de Malika Doray, sait littéralement parler aux bébés.


the-light-bulb-363064_640Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

Ab et Cé [Texte imprimé] / Matthieu Maudet. – Paris : Loulou & Cie-l’École des loisirs, DL 2015 (impr. en Malaisie). – 1 dépl. (non paginé [27] p.) : ill. en coul. ; 28 cm.
ISBN 978-2-211-11112-6 (br.) : 11,30 EUR