0

C’est la petite bête qui monte…

Un livre-caresse dans la BBthèque, et comme ça fait quelques temps qu’il n’y en avait point eu de chroniqué par ici, en voici un beau, un chouette, un formidable, qui non seulement se lit, mais aussi se joue, se dit et s’écoute en musique et en conte, piano-voix s’il-vous-plaît pour les toutes petites oreilles et les tout petits yeux ! Une version originale de la comptine C’est la petite bête qui monte…, signée Elsa Devernois côté texte, Audrey Calleja côté illustrations, aux éditions Benjamins Media, collection Taille S :

c est la petite bete qui monte devernois calleja

Les dessins sont sobres et tendres, dans l’herbe, jeux de main entre une petite fille et sa maman, chatouilles, parcours-découverte de ce tout petit corps et des surprises qu’il réserve ici ou encore là, de la main jusqu’à la tête… et puis on redscend… toboggan ! Les paroles & le dialogue disent la complicité d’une mère avec son enfant ; le CD qui accompagne le tout constitue la cerise sur le gâteau : une comédienne, Alexandra Mori, en duo avec une enfant prénommée Zoé, met en voix cette chansonnette, accompagnée au piano ; rires et notes se répondent superbement !

Un petit bijou d’éveil corporel & musical pour les jeunes enfants.

Publicités
0

A cat out of the box

Lumière aujourd’hui sur, dixit la quatrième de couverture, « un drôle de livre qui joue au chat et à la souris avec toutes sortes de boîtes en jonglant avec les contraires » : je n’aurais pas mieux dit… tout un programme pour ce joueur de chat… et le bébé lecteur qui joue avec lui !

Petite boîte,

grosse boîte

de Caryl Hart & Edward Underwood

L’album, grand format, publié aux éditions Circonflexe, est illustré avec des dessins sobres et drôles, comme des gags en pagaille avec effet boule de neige, mettant en scène… des boîtes et un chat, qui passe de l’une à l’autre en les comparant (grand / petit, géant / minuscule…, quelles couleurs, quels motifs, quels formats), en les testant (je peux monter dessus => elle est solide ; elle s’écrase sous mon poids ? => pas tant que ça ; oups cette boîte là me fait glisser), en se les appropriant (ma boîte n’est pas ta boîte, et vice-versa ; celle-là est chouette pour dormir et même ronfler, cette autre pour marcher, cette troisième pour se couvrir avant de sortir, cette quatrième pour me planquer), en interagissant avec d’autres amateurs de boîtes (mais qu’y a-t-il dans cette boîte à trou ? une souris !!! à pourchasser… ou à aimer dans le cadre d’une nouvelle amitié… c’est dans la boîte mesdames et messieurs, monsieur le chat et dame souris sont désormais amis !!).

Un parcours haut en couleurs et tellement drôle, qui permet d’aborder énormément de notions avec les jeunes lecteurs : l’un et le multiple, les différences et les contraires, les conséquences de nos actes, tout ce qu’on peut faire avec des boîtes, le pouvoir du jeu & de l’expérimentation, mais aussi de l’observation, de l’analyse et de l’imagination, être un ou… deux, interagir avec les objets et avec autrui. Psst… pour feuilleter les premières pages de cette histoire, rendez-vous ici : https://www.circonflexe.fr/catalogue/eveil/grosse-boite-petite-boite !

0

Oh zanimo : comptines & bêbêtes

Eveil musical, bonjour : les bébés braques sont de retour dans la BBthèque, avec un petit nouveau, with Steve Waring itou également, comme ses plus proches grands-frères :

Oh ! Zanimo

On ne change pas une formule qui marche, le concept de la collection demeure très pratique et aisé à prendre en main : un livre carré, format tout cartonné, avec paroles et illustrations signées Maud Legrand ; un CD, avec des plages chantées en l’occurrence par Steve Waring, et puis des versions karaoke ; des vidéos postées sur Youtube, toutes douces, reprenant les illustrations de Maud Legrand, l’interprétation dansante et joyeuse de Steve Waring, le tout s’interconnectant de plus avec la lecture du livre par un système de reconnaissance d’images via une application, pour permettre d’accéder directement à la chanson choisie en fonction de la page où on se situe. Et dans cet album multimédias, ce sont les animaux de tous les jours qui sont mis à l’honneur !

Quelques extraits de ces vidéos ici :




Pour retrouver tous les titres sortis dans la collection Bébés Braques, c’est par ici ! De quoi constituer une mini médiathèque d’éveil musical, avec les titres indispensables pour les tout-petits enfants…

1

Pause lecture, pause goûter

Lumière aujourd’hui sur un trio d’albums réjouissants, signés Anaïs Vaugelade à l’Ecole des Loisirs : Canards, Chatons et Mouche, qui ont (au moins !) quatre points communs

  • leur petit format, aisé à prendre un main
  • leur héros, Amir, petit blond auquel le bébé lecteur s’identifie facilement, et qui interagit avec…
  • des acolytes animaux : maman cane et ses canetons, maman chat et ses chatons, ou la mouche qui fait mouche !
  • une fin gourmande correspondant au moment réconfortant du goûter des bébés protagonistes voire des bébés lecteurs…

Amir est un jeune enfant très attentif à son environnement, avide de découvertes et d’échanges :

Canards

Dans cette adaptation à la sauce Vaugelade d’une comptine anglaise (psst dont il a déjà été question en son et images dans la BBthèque ici !), Amir ajoute son grain de sel : au bord d’une mare, une maman cane ; sur la mare nagent ses cinq petits canards. Le décompte commence :

Un jour, 5 petits canards allèrent nageant, jusque de l’autre côté de la mare, et encore un peu plus loin.

Kwack ! Kwack ! Kwack ! Kwack ! dit maman cane.

4 revinrent.

L’étape d’après, 3 reviennent, puis 2, puis 1… La maman cane ouvre plus large son bec au fil de ces allers-venues décroissantes, haussant le ton à mesure que sa progéniture disparaît. Pendant ce temps, sans un son, un papillon voltige par moments et une grenouille joue à cache-cache parmi les roseaux ; pendant ce temps itou également, sans un mot, Amir apporte à ses amis bipèdes de quoi se ressourcer : des petits biscuits pour le goûter, l’occasion d’une grande réunion familiale de tous les bébés autour de la maman cane !

Chatons

Quand deux bébés chats naissent dans la grange, Amir leur apporte ses jouets pour les partager… avant de constater que les chatons ont d’autres jeux à lui proposer, comme monter sur des escaliers improvisés avec les balles de paille… mais aïe aïe aïe, comment descendre quand l’escalier s’est effondré ? Ouf, les mamans accourent et savent comment consoler leurs bébés : « d’abord, on leur fait un bon câlin… puis, on leur donne un bon goûter ! »

Mouche

Place à un album plus onirique (mais « d’après une histoire vraie » !) : ici, Amir, à l’heure de la sieste à la crèche, dort… ou ne dort pas… ! Toute son attention est concentrée sur les mouvements d’une petite mouche… tant et tant qu’il lui apparaît clairement qu’elle l’interpelle et l’invite à jouer avec elle :

« Bzzt, Bzzt, Amir ! » dit la petite mouche.

« Bzzt, Amir, tu vienz ! »

« Impossible », chuchote Amir, « je ne sais pas marcher au plafond ! »

« NORMALEMENT tu ne zais paz », dit la mouche

« Mais MAINTENANT, tu saiz ! »

Pour Amir, c’est le début d’une aventure… PARANORMALE : le temps d’une sieste sans témoin (autre que nous), le voici exceptionnellement et extraordinairement, et pourtant tout à fait naturellement, doté de toutes les capacités de cet insecte, marcher au plafond, voler, prendre de la hauteur voire la clé des champs… jusqu’à l’arrivée des dames de la crèche, du réveil collectif des enfants, à « l’heure du goûtezzz…. » !

0

A chacun sa maison

Dans la série pop-up pour tout-petits, j’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui Les maisons des animaux par Philippe Ug (un vrai pro du pop-up… qui a même, il y a quelques années, commis, si si, un livre pop-up sur l’œuvre de Vasarely) aux éditions des Grandes Personnes :

Un petit format carré tout cartonné, aisé à manipuler, qui présente, sous forme animée, de double-page en double-page, les habitats respectifs de nos voisins les animaux… en mouvement et en volume s’il-vous-plaît :

  • l’escargot dont la tête sort de la coquille
  • l’oiseau émergeant de son nid pour apprendre à voler
  • l’écureuil (image de couverture) bien à l’abri dans l’arbre en compagnie de son garde-manger
  • la taupe qui surgit de dessous ses monticules de terre
  • la souris tentant une sortie depuis sa retraite derrière les plinthes
  • la niche du chien, maisonnette dans le jardin face à la maison des maîtres
  • la jolie ruche des abeilles où naît le miel
  • le rocher abritant le crabe
  • les coraux derrière lesquels se cachent les petits poissons dans l’eau…

L’occasion d’aborder, de manière ludique, avec les tout-petits, des cadres de vie différents, et de présenter dès le plus jeune âge l’environnement dans toute sa richesse et sa diversité, au travers d’êtres vivants relativement courants. Un bestiaire où les bêtes jouent à cache-cache : des fois on les voit, et quand on ne les voit pas, c’est peut-être bien qu’ils sont chez-eux ! Il y a la vie en extérieur… et la vie en intérieur, bien au chaud dans les maisons. Comme nous, en fait… Vie publique, vie privée, chers petits bébés !

Mais trêve de paroles, place à la vidéo démo :

2

Oh ! with Steve Waring

Bonne nouvelle côté éveil musical des tout-petits : la collection Les bébés braques des éditions des braques s’enrichit et se diversifie avec la publication récente de deux nouveaux livres pluri-médias : Oh ! my songs, en anglais dans le texte ; Oh ! zoo, sur nos amis les animaux ; l’un et l’autre sont interprétés par Steve Waring, chantant en anglais dans mon premier, et en français avec un accent anglais américain dans mon second.

 

Vous souvenez-vous du concept de cette collection ? Texte + image + son + vidéo, avec Steve Waring cette fois au chant, et toujours Maud Legrand aux dessins ainsi qu’Olivier Delevingne à la réalisation. Soit pour chaque bébé braque :

  • 1 livre tout cartonné comprenant 10 chansons (standards mais aussi découvertes), textes et illustrations mais aussi…
  • 1 CD de 10 titres, pour écouter les mélodies et les chants (versions chantées et versions instrumentales)
  • 1 playlist youtube, complément visuel façon karaoke sympa animant les illustrations de Maud Legrand… deux exemples :


  • application, « Oh ! les braques », reliant le livre aux vidéos par l’entremise de votre téléphone intelligent, tablette, etc.

⇒ Dans Oh ! my songs, on retrouve « ABC », « Brother John » (aka Frères Jacques), « Head shoulders knees and toes » (Têtes épaules et genoux pieds genoux pieds), « Itsy bitsy spider » (l’araignée gypsie), « Old Mac Donald », « Tiny Tim », « The wheels on the bus », « The finger family », « Five ducks in a pond », « Twinkle little star ».

⇒ Dans Oh ! zoo, on retrouve, plus que des animaux rares et sauvages, les bêtes de la ferme, des environs ainsi que les animaux de compagnie, avec les classiques « Mon petit lapin » (s’est caché dans le jardin, chez-moi coucou coucou je suis caché sous un chou), « Une poule sur un mur »,  « Un gros chat gris », « Alouette » (gentille alouette), « Les petits poissons » (dans l’eau… nagent nagent nagent), « Une souris verte », « Petit escargot », mais aussi « La baleine », « Une éléphant qui se balançait » et « Ah ! les crocrocro les crocodiles » !

0

Maman ?!

Dans la BBthèque, vous avez déjà eu l’occasion de découvrir un pan d’univers de l’illustratrice Elis Wilk quand elle s’adresse à une famille naissante, à des tout-petits grandissant. Aujourd’hui, j’ai le grand plaisir de vous présenter un nouveau titre écrit et illustré par Elis Wilk, aux éditions belges Versant Sud dont c’est la première publication à destination des bébés lecteurs… véritable coup de cœur ici :

maman !? d’elis wilk

Un très jeune enfant, blondinet en pyjama rouge, et au très joli prénom… Zéphyr… dessine, déjà, en toute autonomie, sur une feuille blanche, elle-même posée sur un tapis multicolore dans une pièce où figurent deçà-delà quelques uns de ses jouets et objets du quotidien : son biberon, à l’instant terminé, une peluche, une casquette, une chaise d’enfant, un ballon, un livre…

Tout à coup, Zéphyr dit : maman ?!

oui mon petit chat !

Et c’est ainsi que, le cadre posé, démarre un dialogue et un jeu de représentations tout en amours et imagination : quand Zéphyr appelle sa maman, sa maman lui répond « oui », complète sa réplique d’un mot tout doux le décrivant, et l’illustration l’accompagnant ne représente non pas la maman, mais l’enfant littéralement devenu ce mot tout doux : voici Zéphyr transformé, pour commencer, en petit chat ! Le bébé, encouragé et guidé par la voix maternelle, quitte le tapis et avance lentement à quatre pattes tout en continuant d’héler sa mère, avec un peu plus d’insistance : « maamaan ?! » … « Oui mon petit escargot ! »  Voici Zéphyr métamorphosé en escargot !

De double page en double page, l’enfant progresse dans sa promenade, à quatre pattes puis debout, du tapis à la table en passant par le petit coin, toujours interpellant sa maman, qui, continuellement disponible, lui répond toujours par l’affirmative tout en l’affabulant d’autres noms d’animaux… raccords avec son itinéraire, pour enfin atteindre les jambes de l’interpellée, elle-même en train de dessiner, attablée :

maman !

oui mon bébé d’amour !

Elle le prend dans ses bras, les voici tous deux représentés pour la première fois ensemble, souriants ; l’enfant, qui a conservé quelques traces sur son visage de ses incarnations successives et éphémères, tient le pinceau de la maman entre ses doigts, prêt à lui rendre affectueusement la pareille… quand tout à coup le voilà qui s’écrie, non pas « maman » mais…

caca !

Zéphyr, au terme de son périple, est ainsi devenu un grand, capable de savoir quand il a fait, va faire ou non… caca. Alors la maman ne le dit pas à haute voix, mais dessine, délicatement, un enfant-putois.

OR DONC...

  • Une émouvante et éclatante lecture-promenade sur l’amour filial, centré sur la relation mère-enfant, et réciproquement… au menu, convergence et en même temps différences de point de vue… dépeintes avec autant d’humour que de caresses ;
  • Un accompagnement, sobre et fin, à l’autonomie du jeune enfant ;
  • Une mise en scène, délicate et sans cesse renouvelée, de de la création et de la créativité, de la naissance jusqu’à l’âge adulte, l’une et l’autre se nourrissant mutuellement.

Nota bene : ce livre a été réalisé lors d’une résidence de création à Valuéjols dans le Cantal, avec le soutien du Centre National du Livre, le Conseil Départemental & la Médiathèque Départementale du Cantal ainsi que la municipalité de Valuéjols. Merci à eux aussi pour cette belle initiative.