0

Il était une fois d’autres contes

Il était une fois d’autres contes, dans la BBthèque & la Marmot*thèque ! Nous vous proposons aujourd’hui de nous immerger dans l’univers de contes tout en les revisitant complètement, au travers de deux albums complémentaires récents explorant de nouvelles voies pour ces histoires dites et redites, lues et relues : Il était un roi et une rei… de Philippe Jalbert au Seuil Jeunesse, et Dans la forêt de Ghislaine Herbéra aux éditions MeMo !

Marmot*thèque

La marmot*thèque propose aujourd’hui aux marmots et marmottes de s’immerger dans l’univers de contes tout en les revisitant complètement, au travers de deux albums complémentaires récents explorant de nouvelles voies pour ces histoires dites et redites, lues et relues :

Mon premier est ludique, humoristique : Il était une fois un roi et une rei… de Philippe Jalbert, publié au Seuil jeunesse, est un livre où le narrateur joue avec les mots-clés des contes de fées, incitant le lecteur, par mimétisme, à se lancer à son tour dans cet exercice infini. Place à l’imagination, avec des effets surprise à chaque fois que l’on tourne une page. Il était une fois une roi et une reine, bon d’accord, ils vivaient dans un grand cha… Non, pas dans un grand château, dans un grand chapeau ! Et ainsi de suite, tout y passe, jusqu’à tant que l’auteur et le lecteur se…

Voir l’article original 606 mots de plus

0

Nouveaux livres à gogo #11 : déclarations

Cet été, la BBthèque continue de mettre en lumière des albums récents que vous pouvez vous procurer dans vos librairies indépendantes préférées ou en bibliothèque. Aujourd’hui, la BBthèque vous présente deux très beaux albums où la parole se libère au terme d’un périple parsemé de troubles :

Baisers polaires

Baisers polaires - Janik CoatAu début, il était un. Clotaire vivait seul, avec ses sensations, ses émotions, décrites au fil des pages (sobriété du langage, place aux images) : la neige, la nature, la lumière, le silence, la contemplation, le bain, la peinture, le sport, la cuisine, la solitude. Jusqu’à ce que survienne : la surprise ! La surprise d’une visite. La visite d’une semblable et autre à la fois : Nine. Panique au départ, mais la maison de Clotaire peut héberger une personne de plus, en la mettant à l’abri des intempéries.

Les présentations, la découverte de l’autre, le malaise… Les émotions continuent d’émerger les unes après les autres, dans le cadre d’une rencontre qui va sceller une amitié puis un amour grandissant, tacite pour le moment. Le temps de la déclaration viendra dans un second temps, quand ce sera au tour de Clotaire d’aller vers Nine.

Un livre d’amour de 0 à 100 ans, dit joliment la quatrième de couverture ; formule très juste, tant ce livre est en or pour dire aux plus jeunes enfants l’amour dans toute sa richesse, dans tout ce qui l’anime, à travers un ancrage à la fois symbolique et quotidien.

Papa, écoute-moi !

Papa écoute moi - Gaya WisniewskiDans la famille blaireau, je demande le fils aîné, et les triplés qui sont ses cadets ; et aussi le père qui chaque année emmène sa tribu de garçons camper et pêcher. Ce fils aîné, Nil, a bien des soucis : en fait, il n’a aucune envie de camper et pêcher comme chaque année ; seulement, il n’arrive pas à l’exprimer.

Le contexte n’est guère favorable il est vrai : son père aime tellement camper et pêcher qu’il semble à dix mille lieues de pouvoir comprendre que son fils aîné… non ; les triplés sont plus jeunes et s’amusent comme des fous dans cet environnement dans lequel il ne se reconnaît pas.

La complicité n’est pas au rendez-vous, contrairement l’inattention et l’irritation… Ce qui conduit à bien des dégâts. Jusqu’à ce que vienne le moment de mettre les choses à plat et de trouver le courage de dire pour l’un, d’écouter pour l’autre, ce qui ne va pas.

L’histoire, illustrée avec douceur et délicatesse comme une série de tableaux peints à l’aquarelle, raconte, du point de vue de cet enfant, comme… il peut être à la fois difficile et important de s’exprimer et d’affirmer son point de vue ; comme… il est utile de trouver sa place au sein d’une communauté, y compris familiale ; comme… on apprend de ses erreurs pour mieux se connaître et grandir. Un livre pour les enfants comme pour les parents, dont voici quelques extraits.

Bonnes lectures !

0

Nouveaux livres à gogo #8 : ours en livres

Depuis le 11 mai, la BBthèque met en lumière des albums récents que vous pouvez vous procurer dans vos librairies indépendantes préférées. Aujourd’hui, la BBthèque vous propose un parcours livresque avec des ours bien léchés qui constituent, dans cette sélection, les meilleurs alliés des tout jeunes lecteurs pour… observer le monde et désigner les couleurs, découvrir la solidarité et l’amitié, ou encore vaincre ses peurs et se sentir protégé !

Ours brun, ours brun, dis-moi ce que tu vois Eric CarleObserver le monde et désigner les couleurs dans Ours brun, ours brun, dis-moi ce que tu vois ? Dans cet album publié aux éditions Mijade, Bill Martin et Eric Carle donnent à voir de beaux personnages de telle ou telle couleur et les interpellent pour les associer à la découverte de qui se cache à la page suivante, interpellation, répétition question, réponse, variante… jusqu’à dévoiler le théâtre de l’action : une salle de classe, avec une institutrice qui enseigne (les couleurs ? les animaux ? la lecture ? tout cela à la fois sans doute) à des enfants.  Un livre rythmé et joyeux, où il fait bon contempler les illustrations-collages d’Eric Carle.

l'ours et le canard may angeliDécouvrir la solidarité et l’amitié : L’Ours et le canard de May Angeli aux éditions des Eléphants, est l’histoire, gravée, d’une rencontre improbable entre un ours et un canard qui vont devenir les meilleurs copains du monde malgré leur différence ; vient un jour où leurs chemins se séparent, mais c’est pour mieux se retrouver par la suite bien sûr ! Quand on est amis, à poil ou à bec, c’est pour la vie. Un album intemporel et doux.

Sur le chemin de la maison patapon patapon - Yukiko Hiromatsu Tomoko KoyamaDompter ses peurs et se sentir protégé : dans Sur le chemin de la maison, patapon, patapon de Yukiko Hiromatsu et Tomoko Koyama aux éditions Le Cosmographe, nous voici, lecteurs, emboîtant le pas d’un petit ourson, à l’heure où le soleil se couche ! Mais que devinons-nous dans le noir ? Des chauve-souris et autres créatures de la nuit ? Un grand monstre effrayant ? Mais non tout va bien, c’était papa ours qui enveloppe l’ourson dans ses grands bras et le raccompagne à la maison auprès de maman. Un récit d’aventure, de type randonnée randonnons, ponctué de la ritournelle « patapon, patapon », et où la peur est passagère, poursuivons, poursuivons. 

1

Nouveaux livres à gogo #7 : rions avec Mathieu Maudet

Depuis le 11 mai, top départ du dé-déconfinement progressif, la BBthèque met en lumière des albums récents que vous pouvez vous procurer dans vos librairies indépendantes préférées. Aujourd’hui, la BBthèque vous propose de rire un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… en bonne compagnie, soit avec deux nouveaux albums de M. Mathieu Maudet aux éditions l’Ecole des loisirs.

Nous commençons, avec Occupé, par une envie pressante qui rencontre un problème bien connu : la place est déjà prise, il va donc falloir patienter pour se soulager… Et celui ou celle qui est sur le siège semble bel et bien faire le siège des WC… Il occupe tant et tant les toilettes qu’une file vient à se former : une petit fille ressemblant fort à un petit chaperon rouge pour commencer, suivie d’1, puis de 2, puis de 3 petits cochons… Tout le monde attend son tour en se dandinant. Enfin la voix de celui ou celle qui était sur le trône au milieu des bois annonce le début de la fin du supplice : j’ai fini, je remonte mon pantalon, je me lave les mains et… j’arrive ! La porte s’ouvre, qui est là : le loup !!! L’envie est passée, la peur l’a supplantée : tous ceux qui ne pensaient qu’à faire faire pipi ont fui. Le loup, lui, ne se démonte pas : bon, si plus personne ne veut aller aux toilettes, dit-il, j’y retourne : j’ai pas fini mon livre ! Un album hilarant, mariant au poil trivialité et conte de fées.

Dédé - Mathieu MaudetNous poursuivons, en cette période de dé-déconfinement, avec Dédé, ce drôle de personnage qui a un truc avec les mots en « dé » qu’il aime dé-dédoubler. Dédé a un dada : il aime dé-démonter par ci par là, et il se dé-débrouille terriblement bien, Dédé, pour tout dé-démonter. Mais comment faire après avoir absolument tout dé-démonté ??? C’est la dé-déconfiture, la dé-démoralisation. Heureusement Dédé a le dé-déclic. C’est parti pour un nouveau dé-départ : Dédé va se dé-débrouiller et mettre en œuvre le système D, le système Dédé, pour dé-dépanner et dé-défaire ce qui avait été dé-défait ! Un album qui dé-dépote et qui montre que savoir défaire peut aussi se transformer en savoir faire.

Vous avez encore envie de lire/rire à gorge dé-déployée ? La BBthèque vous invite à retrouver ici toutes les chroniques BBthèque d’albums de Mathieu Maudet.

0

Nouveaux livres à gogo #6 : changer de point de vue

Depuis le 11 mai, top départ du déconfinement progressif, la BBthèque met en lumière des albums récents que vous pouvez vous procurer dans vos librairies indépendantes préférées. Aujourd’hui, la BBthèque vous propose, par ces temps versatiles, d’explorer dès le plus jeune âge la loi de la relativité… enfin, tout est question de point de vue ^^ Les deux ouvrages présentés aujourd’hui constituent à dire vrai surtout des petites leçons de re-la-ti-vi-sa-tion… Bonne idée, non !?

je suis le roi - marco vialeMon premier pense qu’il est le roi, mais l’est-il vraiment tout le temps pleinement ? Le narrateur de Je suis le roi ! de Marco Viale aux éditions A2mimo est en convaincu : c’est moi le roi, aka c’est moi le plus… avec tous les adjectifs qui vont bien. Il est le roi et il le dit à quelqu’un (à qui ? pour le moment on ne sait pas). Il pérore à tout va : « moi je suis le plus… », « moi j’ai le plus… » et il se montre un tant soit peu condescendant avec celle ou celui qui l’écoute pérorer : « et toi ? » Et son interlocutrice ou interlocuteur répond invariablement : « moi, non ». Jusqu’à ce que… la nuit tombe et que ce roi de papier, qui avait jusqu’ici la grosse tête et donc une large couronne l’écrasant de tout son poids, admette une faille : j’ai peut-être un peu beaucoup peur du noir en fait ; et de s’enquérir auprès de son acolyte : « et toi ? » « Moi, non ». Eh oui : le narrateur est peut être parfois roi, mais la reine de la nuit, ç’en est une autre, en l’occurrence celle ou celui auprès de qui il se vantait à tort et à travers jusqu’ici : la luciole, qui brille dans la nuit. Tout pouvoir a ses limites non ? Un album graphique dont vous pouvez découvrir quelques extraits ici.

le bon cote du mur jon ageeDans une autre histoire, Le bon côté du mur de Jon Agee aux éditions Gallimard Jeunesse, un autre enfant, preux chevalier, est convaincu d’être localisé du bon côté du mur en briques érigé juste à côté. De l’autre côté, il en sûr et certain, il n’y a que des êtres vils et de terribles dangers. Jusqu’à ce que… le narrateur ne doive réviser son opinion, en constatant que derrière lui, de son côté du mur qu’il croyait si bon, il est menacé. Ouf, il est accueilli à bras ouvert de l’autre côté, qui finalement a lui aussi ses bons côtés… Faire tomber le mur des préjugés… quelle excellente idée ! Un album ludique dont vous pouvez feuilleter quelques extraits .

La BBthèque vous invite à découvrir aussi à ce lien d’autres ouvrages où l’on apprend à relativiser quel que soit notre âge !