0

Marron mammouth et violet chat

Deux nouvelles couleurs rejoignent le drôle de nuancier arc-en-ciel et animalier, signé Janik Coat aux éditions Memo : après Rouge hippopotame, Vert tamanoir, Bleu éléphant, Jaune chameauRose poulpe, Orange sanglier, voici qu’arrivent Violet chat et Marron mammouth !

Dans les deux cas, c’est « mon » chat ET « mon » mammouth.

Le premier est VIOLET comme les aubergines, comme… la couronne de la reine d’Angleterre ! comme le raisin ou encore les violettes… MON chat, il s’appelle IGOR, est il est — pas orange, pas rose, pas bleu, pas rouge, pas marron, pas vert, pas noir, pas jaune non il est — VIOLET — sur la dernière page, l’enfant est invité à retrouver en effet où est Charlie Igor.

Le second est MARRON comme les gâteaux au chocolat ! et aussi comme les troncs d’arbres, les marrons (ah l’occasion de parler d’homonymie avec les tout-petits), une crotte (de mammouth notamment !). MON mammouth, il s’appelle ABEL et il est — pas rose, pas violet, pas vert, pas jaune, pas orange, pas bleu, pas blanc, pas rouge, pas noir non il est — MARRON  — sur la dernière page, l’enfant est invité à retrouver en effet où est Charlie Abel.

Toujours un graphisme très sympa pour cette collection originale, mi-bestiaire, mi-inventaire de couleurs, qui s’agrandit.

Publicités
1

Rose poulpe et orange sanglier

Oyez oyez, deux nouvelles couleurs et animaux font leur apparition dans la très chouette collection signée Janik Coat aux éditions MeMo : après les couleurs primaires et le vert, voici le rose, associé à la figure du poulpe, et l’orange, associé à celle du sanglier :

Au menu, des associations toujours étonnantes et détonantes, qui fonctionnent à merveille : un poulpe et un sanglier, bien sûr, des animaux familiers très courants qu’on croise rarement sur notre chemin ; un poulpe rose et un sanglier orange, encore moins !

Le principe de cette série reste identique aux quatre premiers titres : un livre, format paysage = un animal au prénom sooooo vintage = une couleur = quelques autres éléments, organiques ou statiques, vivants ou morts, de la même couleur ! Pour l’orange, les citrouilles & carottes, les orangs-outangs, les soucis et le jus d’orange ; pour le rose  : les flamants roses, les roses, les cochons et l’amouuuur ! Et pour finir, le jeu : retrouver Jean-Michel le sanglier orange parmi des sangliers d’autres couleurs (non vraiment ils osent…) ; et idem pour Ava, le poulpe rose !

En bref, toujours, un bestiaire imaginaire servi par un graphisme ludique pour appréhender une à une, et dès le plus jeune âge, les couleurs de la vie.

0

Emilie Vast et les couleurs

Quand l’illustratrice, auteur et plasticienne Emilie Vast s’attelle à la question des couleurs aux éditions MeMo, collection Tout-petitsmemômes , voilà qui donne des petits bijoux de poésie à portée des tout-petits, à travers deux livres jumeaux, deux livres miroirs :

neige le blanc et les couleurs emilie vastocean le noir et les couleurs emilie vast

Neige, le blanc et les couleurs

Neige est une tourterelle que le bébé lecteur rencontre en plein hiver. Cette tourterelle, sur la terre ferme, fait chaque jour une découverte : le lundi, une vive baie rouge ; le mardi, une éclatante baie orange ; le mercredi, une lumineuse baie jaune… quand la semaine s’achève, notre tourterelle dispose de sept merveilles aux couleurs de l’arc-en-ciel ! Mais que peut-elle en faire ? La voici qui plante la baie rouge dans le sol, et tous les éléments environnants prennent la couleur rouge, c’est trop vif ; puis qui la déterre pour planter à s place la baie orange… c’est trop éclatant ; puis de même pour tenter la baie jaune, rien que la baie jaune… mais c’est trop lumineux… et ainsi de suite, jusqu’à ce que l’oiseau ait la judicieuse idée de planter simultanément les baies de chaque couleur qu’elle a précieusement réunies ! Et voici que le paysage s’anime des mille couleurs du printemps… !

Océan, le noir et les couleurs

Sur le même principe, et avec les mêmes mots, voici l’aventure d’Océan, le cheval de mer vivant dans le noir des profondeurs. Ses découvertes quotidiennes à lui sont des perles… de différentes couleurs, exactement les mêmes que son alter ego Neige : rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet. Sept perles, sept teintes, sept filtres à travers lesquels mettre le monde en lumière… et la huitième merveille, l’éventail des couleurs au fonds des eaux quand l’hippocampe se met à enfouir dans le sable tous ses trésors à la fois !

Une paire d’albums complémentaire pour le plaisir des yeux, l’éveil des sens, la découverte des contrastes et des couleurs, l’attention à la nature, l’action des êtres vivants sur leur environnement et l’œuvre du temps. Un bonheur de lecture à partager avec les très jeunes enfants.

 

 

2

Couleurs primaires et + encore, avec Janik Coat

Janik Coat débarque dans la collection Tout-petits cartons des éditions MeMo, avec une série de tout-cartonnés à la ligne graphique et haute en couleurs : pour démarrer la série, quatre livres format paysage, mettant chacun en scène un animal associé à une couleur qu’il fait découvrir au bébé lecteur…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Couleurs primaires pour ouvrir le bal : rouge hippopotame, jaune chameau, bleu éléphant ; puis la voie est ouverte aux couleurs secondaires : vert tamanoir… et bientôt d’autres couleurs, d’autres animaux…

mon hippopotame est rouge comme… les fraises et les cerises

rouge comme… le coucher du soleil

rouge comme… les maisons en briques

rouge comme… les coquelicots

popov est rouge

rouge-hippopotame-janik-coatA l’image du protagoniste bestial fait sien par l’enfant — « mon hippopotame », « mon chameau », etc.—, observation et exploration de l’environnement par le filtre de la couleur : dans Rouge hippopotame, couverture rouge oblige, avec mon hippopotame, Popov*, je vois ce que la vie recèle de rouge, de double page en double page — fraises, cerises, coucher de soleil…— et je suis à même, au terme de ce voyage monochrome, de distinguer le rouge des autres couleurs, soit, en pratique, de parvenir à retrouver Popov*, l’hippopotame rouge, parmi les hippopotames de toutes les couleurs que me donne à voir la dernière double page de l’album. Idem avec Shafick*, le chameau jaune ; Hégésippe*, l’éléphant bleu ; et Maurice*, le tamanoir vert !

Un graphisme ludique pour appréhender une à une, et dès le plus jeune âge, les couleurs de la vie. A paraître par la suite : Rose poulpe, Marron mammouth, Orange sanglier, Violet chat, Blanc chouette et Noir rhinocéros…

*Oui, dans ses différents livres, Janik Coat s’attache à attribuer des prénoms rares et marquants à chaque membre de son bestiaire imaginaire…

 

 

0

Papillote

Encore une idée de cadeau de naissance… : avec, à l’honneur aujourd’hui, un livre tout cartonné d’une douceur et d’une poésie rares à destination des tout-jeunes parents et de leur tout-petit enfant :

Papillote

de Violaine Marlange

papillote-violaine-marlange

Un tout-cartonné, format carré, qui met en mots et en images la naissance et la croissance d’un nouvel être.

Au tout début, la rencontre de deux êtres…papillote-violaine-marlange-debut

L’un rouge, l’autre bleu, desquels naît un autre petit être, mélange des deux et bien plus encore… Ce nouveau petit s’appelle Papillote, et c’est Papillote qui vous raconte un bout de son histoire, en couche-culotte !

Le récit de ses premiers instants de vie, quand Papillote observe son environnement… jusqu’à agir, à son tour et en son nom, pleinement dedans : jouer un instrument, nager avec maman et non plus contre maman, découvrir « la douceur des mots que je lis », partir à la chasse aux papillons en compagnie des amis, bref être tout à la joie d’être petit petit, tout en se projetant dans un avenir… infini.

Un album tendre et profond, aux illustrations épurées, colorées et si chargées d’expressivités, pour aborder tranquillement avec le bébé ses origines, et, au-delà, la construction de soi et de son identité : comment le bébé lecteur forme(ra) un être à part entière, distinct de ses parents… comment il trouve(ra) peu à peu sa propre couleur — en l’occurrence, non plus bleu à tendance rouge, ou rouge bleuté, mais définitivement… violet !

papillote

0

Les couleurs volatiles

Après les contraires canins/malins, voici qu’Elo et la Sarbacane se sont fait pousser des ailes pour mieux exposer aux tout-petits un bel éventail de couleurs :

les-oiseaux-couleurs-elo

Dans le livre animé Les Oiseaux (couleurs), par d’astucieux rabats, les bébés lecteurs jouent avec les plumages pour dévoiler les teintes cachées de drôles d’oiseaux : une aile blanche en mode recto, noire en mode verso ; une autre blanche et noire, mais aussi rouge quand le volatile s’envole ! un troisième se camoufle sous un manteau gris ; un œil fermé se révèle d’un bleu pâle persistant ; un bec mutant, passant du noir à l’orange, très étonnant ! une poule couvant son poussin si jaune ; une huppe faisant sa tomber sa huppe couleur marron, un presque-paon nous fait l’honneur de nous montrer son derrière… vert… et pourquoi pas aussi… on va dire… un cygne… violet ?? Et la chouette n’en fait pour sa part qu’à sa tête … pour voir la vie en rose !

En bref, un imagier ludique et chouette (hehe) sur le thème des couleurs, avec, en bonus, un graphisme toujours design et un choix original et fort à propos de couleurs non standardisées, éveillant le regard des tout-petits et les invitant à sortir, par le jeu, des sentiers battus.

1

Premiers pas avec Henri Matisse

L’apprentissage des couleurs : étape indispensable pour les jeunes enfants ! Pourquoi pas s’y atteler en emboîtant le pas d’un grand artiste… au hasard (ou pas), Henri Matisse ?

Telle est la proposition des éditions Phaidon qui, inscrites dans une démarche de démocratisation de l’art, lancent une collection inédite pour les bébés dès 1 an : « Premiers pas avec les grands artistes ». Le titre inaugurant la série s’intitule ainsi :

Du bleu et d’autres couleurs avec Henri Matisse

BlueandOtherColors_CV_71424.indd

Par la reproduction de vingt-cinq découpages de Matisse, l’album invite le bébé lecteur à un voyage parmi les formes abstraites, stimulant son imagination, en lui présentant toute une palette de couleurs : une dominante bleue, fil rouge bleu de ce petit documentaire tout cartonné, porte d’entrée pour appréhender toutes les couleurs utilisées par ce peintre friand de découpages & collages… mais aussi, vous l’aurez compris, de couleurs ! A ses yeux, « la couleur n’atteint sa pleine expression que lorsqu’elle est organisée, lorsqu’elle correspond à l’intensité de l’émotion de l’artiste ». Pour en savoir un peu plus sur la démarche d’Henri Matisse, je vous invite à lire cet article de l’Encyclopedia Universalis : ici et !

Comme d’autres titres consacrés à l’éveil artistique des tout petits, Du bleu et d’autres couleurs avec Henri Matisse constitue un mini musée portatif, avec visite guidée pour peu qu’un enfant plus âgé ou un adulte lise à haute voix le texte accompagnant chaque reproduction d’œuvre : ces commentaires brefs, tournés vers l’oralité, visent à attirer l’attention de l’enfant vers les couleurs, l’aidant à les nommer et lui apprenant à les retrouver au fil des pages mais aussi à les distinguer les unes des autres en plongeant dans l’univers de l’artiste à travers un jeu d’observation. L’album se clôt, en outre, sur une mini biographie donnant aux grands les éléments-clés à transmettre aux enfants.


Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque, en voici les références complètes :

Du bleu et d’autres couleurs : avec Henri Matisse [Texte imprimé] / Paris : Phaidon, 2016. – 1 vol. (30 p.) ; illustrations en couleur ; 18 x 21 cm.
ISBN 978-0-7148-7186-8 : 9,95 EUR