0

Le petit livre des grandes choses

La BBthèque vous présente ce jour un nouveau titre de Sophie Vissière paru récemment aux éditions Hélium pour les tout-petits :

Le Petit livre des grandes choses

de Sophie Vissière

Cet album tout doux, en papier, format 18 x 13 cm, aux bords arrondis, est conçu comme un imagier 100% à hauteur d’enfant, adoptant le point de vue des bébés lecteurs : l’ouvrage donne à voir, de page en page, au tout-petit les images et paysages de son quotidien comme il les voit, depuis l’endroit où il les observe, tout en s’inscrivant dans le déroulé et les rituels d’une journée (du lever du soleil au coucher).

Les illustrations, réalisées avec la technique du pochoir et évoquant la peinture à l’eau, désignent tout à la fois le champ de vision du bébé lecteur (en conservant magistralement les ordres de grandeur et le contraste impressionnant entre les mobiliers pensés pour des adultes et la taille d’un très jeune enfant) mais aussi comment il se positionne pour voir (son « point » de vue), le tout complété d’une vue plus globale du moment décrit. Ainsi, un focus sur la botte que le tout-petit, fille ou garçon (les deux genres s’alternant, avec, à chaque fois, des prénoms différents ; la maman et le papa sont tous deux autant présents) va enfiler avant de le/la voir équipé(e) de ses deux bottes ; ou la vue, depuis le sol, la rue, qu’a un(e) enfant de son immeuble, en le regardant, les yeux tournés vers le haut, pour dire au revoir à sa maman à la fenêtre de l’appartement, vision complétée ensuite de la vue plus classique et complète de la scène d’un bâtiment avec une femme saluant au 2e étage son enfant et son conjoint sortis à l’instant.

Les étapes de la journée consistent en : le réveil, le petit déjeuner, l’habillement, la sortie de la maison, l’arrivée à la crèche puis les activités à la crèche (lectures, jeux, motricité), le retour vers la maison en observant en chemin les enfants sortir de l’école, en récupérant éventuellement le grand frère ou la grande soeur, le dîner et la mise en pyjama, les draps tout propres pour un lit confortable, un câlin à maman (qui attend un heureux événement ?), le brossage de dents, la mise au lit avec un papa à son chevet, au chant !

Les images sont tantôt muettes, tantôt accompagnées de phrases qui racontent ce récit d’une journée de tout-petit. Et sur les pages de garde au début comme à la fin, le récit se transforme en vignettes de type belles images, imagier : une illustration, un mot, une clé pour entrer dans l’histoire comme dans la vraie vie.

Un très bel ouvrage, à mi-chemin entre toute première histoire et tout premier documentaire, pensé pour les tout-petits.

Publicité
0

Un problème ? Une solution !

La BBthèque revient aujourd’hui sur des parutions de livres pour tout-petits de l’été dernier sur le thème « un problème ? Une solution ! »

  • Chapeau souriceau ! De Florence Koenig, aux éditions Thierry Magnier
  • Coco, padoum et chapati, aux éditions à Pas de loups

L’un et l’autre de ces titres mettent le doigt sur un problème mais aussi sur la résolution de ce problème.

Dans mon premier, tout cartonné aux teintes pastel, Chapeau souriceau !, une souris a bien du souci : elle est affublée d’un chapeau qui gratte et qui n’est pas beau ! D’aventure en aventure, souricette va apprendre à composer et même apprécier cette coiffe qui décoiffe (vous verrez, finalement, tout ce que peut être un simple chapeau quand on met l’imagination d’un marmot sur son dos), et le lecteur, d’épisodes en jeux graphiques, itou également.

Dans mon second, tout en beau papier aux teintes vif coloré, on est avec Coco, « un drôle d’oiseau, bavard et coloré », qui « cause-cause toute la journée » tout en commentant le beau temps depuis son perchoir ; jusqu’au jour où sa vue n’est plus bleue, comme le ciel bleu, mais grise. Coco s’inquiète, Coco s’énerve : « C’est quoi cette histoire ? Du brouillard ? Des nuages ? Un orage ? » Quelques jours après, non seulement l’horizon derrière la fenêtre reste gris, mais un quelque chose rond et noir se promène dans ce morne paysage. L’oiseau devient fou, c’est le signal, pour son ami Chapati, gentil ouistiti, de courir à son secours et de révéler au perroquet la source de cette vue obstruée : un éléphant attaché devant la fenêtre, dont l’oeil est rivé vers l’intérieur coquet où siège Coco le perroquet. Les trois personnages font plus ample connaissance, tandis que l’ami ouistiti a une idée de génie : il détache l’éléphant (Padoum de son petit-gros nom) et ouvre la cage de Coco ! En avant la libération et la promenade dans le ciel bleu !

Deux ouvrages tendres, bienveillants et drôles faisant la part belle à la créativité et à l’ingéniosité à hauteur de tout-petits enfants.

0

Des châteaux et du fromage à gogo !

La BBthèque vous présente ce jour deux livres documentaires jeunes publics :

  • Dico châteaux, de Raphaël Fetjo aux éditions l’Ecole des loisirs
  • Le fromage, de Sandrine Dumas Roy et Nicolas Gouny aux éditions du Ricochet

Mon premier vous propose rien de moins que la tournée des châteaux avec les tout-petits marmots ! « Il y a plein de sortes de châteaux différents, ils ont tous été construits pour faire joli, pour se défendre contre les ennemis ou pour montrer la puissance d’un pays ! » nous annonce l’auteur en exergue de ce premier guide touristique, pour enfants, des plus incroyables châteaux du monde. Au programme de ce voyage de donjons en donjons (euh… en fonction de leur état de conservation) : l’Alcazar de Ségovie en Espagne ; le Château de Bran en Roumanie ; les Châteaux de Chambord, Chenonceau, Versailles et Vincennes en France ainsi que le Castel Merlet et le Fort de la Latte; les Châteaux de Chillingham et Windsor en Angleterre ; le Château de Himeji au Japon, les Châteaux de Hohenzollern et Neuschwanstein en Allemagne ; les Tatas Somas au Bénin et au Togo ; sans oublier les châteaux de sable qui sévissent à travers la Terre ! Chaque château est présenté sur une double page par des illustrations et un texte humoristiques, accrocheurs pour les très jeunes enfants. Un moment de découverte partagé avec les bébés… et les plus grands.

Les voyages aiguisent l’appétit, et les rois font souvent bonne chère : mon second, quant à lui, vous propose un voyage culinaire aux pays du fromage… « Avant le pain et avant le vin, les hommes préhistoriques ont d’abord fabriqué… du fromage ! Après avoir domestiqué moutons et chèvres, ils ont découvert que le lait conservé dans l’estomac des animaux devenait solide. Très pratique à transporter ! Ce nouvel aliment était en plus très nourrissant. Le fromage n’avait pas encore de nom, mais un bel avenir devant lui ». L’ouvrage explique, avec des illustrations et des explications très accessibles, comment on fabrique le fromage, à base de lait et de présure, ce mélange permettant au lait de cailler, avant d’être égoutté et mis en moule, soit pour une consommation en formage frais, soit pour une conservation en cave en vue d’une dégustation ultérieure. « La fabrication du fromage », qu’on se le dise, « c’est une histoire de bactéries et de champignons microscopiques ». Autant de bêtes, autant de régions, de météo, de pâturages…. autant de fromages ! La France gagne le concours des pays les plus producteurs avec 1200 fromages différents. On apprend aussi, en famille ou en collectivité en lisant ce livre, les apports nutritifs du fromage, en quoi consiste le métier d’artisan-fromager, comment l’on procède pour affiner, quelles sont les familles de fromages et leurs caractéristiques principales, quels sont leurs lieux de production et leur ancrage dans un terroir… Psssst : vous apprendrez même à distinguer les vrais des faux fromages ! Un ouvrage à lire puis relire, tant il comprend mille et une informations à partager avec les enfants dès le plus jeune âge comme les adultes de tout âge ; les illustrations représentent notamment les fromages comme des personnages, contribuant à égayer cette lecture instructive et gourmande !

0

Arrive un nouveau canard

Spéciale dédicace à toutes celles et ceux qui, dès la petite enfance, intègrent un nouvel environnement en cette période de rentrée ! Lumière aujourd’hui sur un nouvel album de Claire Garralon, Le nouveau canard, paru fin août aux éditions MeMo :

Le nouveau canard

de Claire Garralon

Cet album réjouira celles et ceux qui ont déjà lu C’est ma mare puis La promenade des canards, en ce qu’il organise une rencontre au sommet : celle d’un canard noir (ressemblant à un jouet de bain), ambassadeur d’une communauté de canards colorés (ressemblant à des jouets de bain de la même série), et celle d’un canard tout en formes (celui figurant sur la page de couverture). Si vous n’avez pas lu ces deux autres albums, aucun problème, l’histoire se donne à découvrir sans ses titres le précédent. Ce canard nouveau est différent des autres canards qui se connaissent déjà, du moins c’est ce qu’ils pensent de premier abord. Seul le canard noir fait fi des cancans de sa communauté de canards pour faire connaissance avec le nouveau canard, l’introduire auprès des autres, se présenter.

Mais quand le nouveau canard se désigne comme tel pour se présenter à son tour, les canards remontés rétorquent qu’il n’est pas un canard, puisqu’il n’est pas comme eux. Le canard noir réfléchit, c’est là son autre qualité principale. « Il n’est pas comme nous, mais il ne ment pas. C’est bien un canard ». Puis il explique par le geste à ses camarades coincoin qu’eux-mêmes ne se ressemblent pas en tout point, ce qui ne les exclut pas de la population des canards pour autant ! Conclusion-révélation après cette brillante démonstration : « Nous sommes tous des canards ! » « Eh oui, dit le canard noir, il existe des canards de toutes les couleurs et de toutes les formes… comme le nouveau canard ! » La boucle est bouclée, le nouveau canard intégré, grâce à la bienveillance et à l’ouverture d’esprit de maître canard noir.

Un album joyeux et coloré qui parle de différence, de tolérance et d’intégration, renouvelant le regard des lecteurs, dès leur plus jeune âge, sur les canards de tous poils, euh, plumes, oui, c’est important, et, plus largement, sur l’acceptation de l’autre, ouvrant la porte, en dernière page, sur la vie en collectivité ainsi initiée & la place que chacun pourra y occuper. Une belle invitation à aborder ces notions essentielles avec les bébés lecteurs et plus si affinités ! Quelques extraits à découvrir ici : https://www.editions-memo.fr/livre/le-nouveau-canard.

0

Une histoire d’amour… en musique

La BBthèque fait à son tour sa rentrée en musique pour une belle histoire d’amour à partager avec vous et à lire & écouter dès le plus jeune âge ! Voici ainsi, aujourd’hui chroniqué en ce lieu, l’album-CD-MP3 Benjamins Media Une histoire d’amour co-signée par les frères Edouard & Antoine Manceau :

Une histoire d’amour

Textes et illustrations d’Edouard Manceau

Musique d’Antoine Manceau

C’est l’histoire d’une jeune demoiselle prénommée Clarinette (en forme de clarinette et produisant le son mélodieux de la clarinette) qui fête avec sa mère-grand un grand jour : celui de son émancipation, de son départ vers une nouvelle vie et de nouvelles rencontres… sociales et musicales ! En chemin, elle fait la connaissance d’autres personnages-instruments avec qui elle se lie d’amitié, Ukulélé & les cousines Percussion avec qui les uns et les autres font du bon son. Clarinette poursuit son voyage jusqu’à rencontrer Accordéon : un regard échangé, deux pas de danse, trois notes de musiques en dialogue, c’est le coup de foudre ! Les amoureux, heureux, décident d’associer leurs amis à leur félicité : un bal-concert combinant clarinettes, ukulélé, percussions et accordéon est organisé… avec les bébés lecteurs / auditeurs en invités !

Une histoire de famille, d’amour et d’amitié, servie par une très belle musicalité (aux clarinettes et au ukulélé, Antoine Manceau ; à l’accordéon, Servane Guittier ; à la voix, l’épatante Lizia, 5 ans), et réciproquement : ce livre-CD-MP3 combine avec originalité et talent jeux graphiques, conte et éveil musical, sur des airs entraînants de musiques évoquant les Balkans. Quelques extraits à découvrir ici : https://www.benjamins-media.org/fr/catalogues/livres-cd-braille/collection-taille-s/une-histoire-damour !