0

Nouveaux livres à gogo #12 : à travers le monde

Cet été, la BBthèque continue de mettre en lumière des albums récents que vous pouvez vous procurer dans vos librairies indépendantes préférées ou en bibliothèque. Aujourd’hui, la BBthèque vous invite à parcourir le monde en retraçant le trajet de réfugiés s’installant en France, ou en rêvant les différences et convergences entre deux petites filles partageant le même prénom mais pas le même lieu de vie. Deux très beaux ouvrages édités… chez Rue du monde, bien sûr :

  • Salut les p’tits amis ! Un livre pour apprendre à compter et à être solidaire, d’Hollis Kurman et Barroux
  • Fatou du monde, d’Angélique Thyssen et Judith Gueyfier

Salut les p’tits amis !

Salut les p'tits amis ! Compter - être solidaire - Hollis Kurman - Barroux

Une première histoire et un premier documentaire tout à la fois : un livre qui se lit à la première personne du pluriel « nous » et qui raconte étape après étape, 1, 2, 3… le long périple d’une famille (une maman et ses trois enfants) pliant bagages en réponse à la situation problématique qu’elle vivait à l’endroit où elle habitait : « Comment faire quand tout devient inquiétant dans notre village et qu’il nous faut partir ? Restons bien ensemble, comptons jusqu’à 10 et, bientôt, tout ira mieux ! ». Dans cette épopée optimiste, chaque étape joue le rôle, non pas d’un obstacle comme on pourrait s’y attendre, mais d’un coup de pouce, d’un adjuvant. Etape n°1 : 1 premier bateau pour larguer les amarres ; étape n°2 : 2 mains qui mettent la famille à l’abri du danger ; étape n°3 : 3 repas pour se refaire une santé ; etc. et ainsi de suite jusqu’à parvenir dans leur nouveau pays, leur terre d’accueil où les gens leur souhaitent non seulement la bienvenue mais aussi les intègrent d’emblée dans leur vie de tous les jours : l’école, les matchs de foot, l’amitié : salut, les p’tits amis !

Un livre deux en un, où apprendre à compter se conjugue avec apprendre à compter sur les autres en faisant preuve de solidarité. Un récit de l’exil qui se lit comme une comptine, résolument positive et rythmée.

Fatou du monde

Fatou du monde - Angélique Thyssen - Judith Gueyfier

C’est l’histoire d’une petite fille du Grand Froid, habitante du Groenland, que ses parents ont choisi d’appeler Fatou en référence aux pays chaud du Sud qu’ils ont exploré dans des livres. Fatou du Groenland grandit dans sa terre, physiquement, mais aussi en partie, mentalement, dans une autre contrée opposée et pourtant similaire en bien des endroits sans nul doute : perpétuant l’intention de ses parents, elle pense souvent aux terres chaudes du Sénégal où d’autres petites filles, au moins une en tout cas, celle qu’elle imagine, portent aussi le prénom de Fatou ; elle projette déjà la rencontre avec cette sœur d’ailleurs.

Je vous propose de découvrir en vidéo la présentation de ce livre par son illustratrice, Judith Gueyfier :

Vidéo Fatou du monde - Judith Gueyfier

0

Histoires à lire et écouter

Les jours de pluie, un chocolat chaud en main, mettre un CD dans le lecteur, se blottir entre des coussins avec une pile de bouquins. Aujourd’hui dans la BBthèque, lumière sur 3 livres-CD édités par Benjamins Medias, pour les jeunes enfants :

  • Meugli d’Emilie Chazerand et Félix Rousseau
  • Alain l’alien de Xavier Laurent-Petit et Alain Mets
  • On ne va pas se laisser faire ! de Richard Marnier et Amélie Jackowski

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ces trois histoires réunissent des ingrédients communs :

  • des sujets difficiles : l’abandon d’un enfant, la différence et l’exclusion, le racket
  • traités selon une approche constructive, avec un contre-pied mariant récit, musique et humour (Meuhhhhhgli) et montrant comment, avec la persévérance individuelle des personnages, souvent haut comme trois pommes, complétée du collectif, on sort d’une situation difficile pour tendre à une résolution : une fin heureuse.

Des histoires riches en apprentissages, où rien n’est écrit : à situation de départ donnée, la situation d’arrivée est radicalement changée, grâce aux ressorts et stratégies de chacun. Des livres-CD malins, qui font du bien.

0

Imagier d’Amérique latine

Allez viens, bébé lecteur, la BBthèque t’emmène en voyage aujourd’hui, nul besoin de prendre l’avion, tu embarques à bord d’un livre-accordéon et te voilà emporté… en Amérique latine :

Imagier d’Amérique latine

de Magali Attiogbé

Ce premier documentaire, en format leporello recto verso, signé Magali Attiogbé aux éditions Amaterra, se plie et se déplie pour former une fresque de deux séries de 15 mots-clés illustrés représentant la culture latino-américaine : le sombrero, la papaye, le lama, le tatou, le paresseux, le poncho, le tango, etc.

Une sympathique et colorée invitation au voyage pour les tout-petits.

0

Conte, conte, contera #2

Les tout-petits aiment qu’on leur lise, qu’on leur raconte, des contes. La BBthèque présente régulièrement des livres de contes pour les 0-3 ans, ici ou encore . Aujourd’hui aussi, au travers de titres enrichissant des collections déjà présentées sur le blog, mais aussi d’un nouveau livre… en 3D.

Attilio revient avec…

La petite poule rousse

Les éditions Gallimard Jeunesse étoffent la collection « Mini contes » conçue avec l’auteur-illustrateur Attilio, dont les titres précédents ont été chroniqués ici. La voici, la voilà, la petite poule rousse (rouge, même, si l’on en croit les illustrations d’Attilio) qui vient à la rencontre des bébés lecteurs. Ceci avec un vocabulaire et un récit simples d’une part, des dessins très colorés et presque animés d’autre part, tant ils disent les émotions et les mouvements des personnages.

D’un côté une petite poule, déterminée et travailleuse, toute à son projet, tentant sans succès d’obtenir de l’aide de ses proches, esseulée mais bien occupée, transformant en plusieurs étapes détaillées des grains de blé en un pain tout doré. De l’autre, les proches — un chat, un chien et une oie — ,  s’agitant selon leurs propres envies, répondant toujours « non, non et non » aux sollicitations de la poule, même s’ils se montrent occasionnellement curieux de ce qu’elle fait. Quand le pain sort du four, les trois agités se réveillent et demandent s’ils peuvent partager le fruit de tout ce travail, ce à quoi la poule leur adresse la même réponse que celle qu’ils lui avaient opposée plus tôt : « non, non et non ».

Dans le même esprit, Attilio est aussi l’auteur cette année, dans la même collection, d’une revisite de la fable de La Fontaine sur le rat des villes et le rat des champs. Mais ceci est un autre genre, et donc une autre histoire, voire une autre chronique si l’occasion se présente… !

Raconte à ta façon…

Le Petit Poucet & Roule Galette

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chez Flammarion jeunesse, la collection « Raconte à ta façon… » s’enrichit également de deux nouveaux titres, co-signés Sonia Chaine et Adrien Pichelin : Le Petit Poucet et Roule Galette. 

Dans ces livres où le graphisme est roi, constituant la clé de lecture principale, le tout jeune lecteur est invité à devenir conteur, en utilisant notamment les illustrations, fondées sur des pictogrammes qui désignent les éléments principaux de chaque conte explicités par une légende des images.

Deux options sont proposées au jeune lecteur :

  • la lecture standard du conte telle qu’il est résumé sur l’unique endroit où figure du texte dans ce libre : son marque-page ;
  • le conte vivant, où le lecteur est libre de s’emparer des illustrations, ou icônes, pour donner corps et vie au conte devenu sien l’espace d’un moment.

Vous pouvez feuilleter ici et ces beaux ouvrages qui mobilisent dès le plus jeune âge la mémoire, l’imagination et les facultés d’expression des enfants.

Le petit chaperon rouge

comme au théâtrele petit chaperon rouge perrault lagraula

Pour finir, une nouveauté, une exclusivité, superbement réalisée : le conte du petit chaperon rouge mis en scène par Dominique Lagraula aux éditions Les Grandes Personnes.

Ce livre marque un retour bienheureux au texte classique, en reproduisant intégralement, moralité comprise, la prose de Charles Perrault, sans toutefois presque jamais la donner à voir au premier regard ; en effet, les mots se lisent en ouvrant les rabats, tandis qu’au cœur de l’ouvrage l’histoire se donne à voir à travers des images… animées.

C’est une version pop-up du petit chaperon rouge, que la BBthèque vous recommande chaudement : les personnages prennent forme — le petit chaperon rouge et le loup —, de même que le décor — la forêt, les chemins, raccourcis ou de traverse, le panier rempli de fleurs, la maison — et le récit qui se clôt avec cette double page splendide mettant en scène le loup dévoreur dont la gueule de papier se referme sur le bébé lecteur. Le conte est clôt. Rideaux. Avant qu’ils ne s’ouvrent à nouveau pour expliciter aux lecteurs spectateurs… la moralité.

Un petit bijou de livre-objet à lire et relire dès la petite enfance, dont voici quelques extraits, suivis d’une présentation vidéo de l’ouvrage par une médiathèque :