0

Théâtre hilarant en pâte à modeler

Le froid s’installe, la nuit tombe de plus en plus tôt, les uns et les autres font grise mine… halte à la déprime, l’auteur(e) et illustrateur japonaise Michiyo Namura a décidé de nous redonner le sourire avec son album hi hi ha ha ha publié à l’école des loisirs, théâtre hilarant pour enfants, tout en pâte à modeler  :

Un atelier plastique résolument joyeux, dans la mesure où Michiyo Namura utilise la pâte à modeler, très colorée, pour représenter et offrir aux bébés lecteurs le spectacle de la gaieté. Ses réalisations rondes et vives (la bienveillance jusqu’à la dernière dent de tous ces sourires à pleines dents) sont photographiées et présentées sur fonds de couleurs pastel unies (blanc, violet, rose, vert, bleu…)… plus vraies que nature, comme si elles venaient d’être modelées par les petites mains des petits lecteurs. Ses réalisations, à savoir de petits bonshommes, adultes, enfants, bébés, à qui la vie sourit ou qui sourient à la vie, exprimant leur bonheur tant via leurs mines réjouies que par l’émission de drôles de petits bruits, onomatopées enclenchant tout un jeu avec le son… les sonorités, donc, des émotions. Ici, le rire est toujours partagé : un tout-petit dans les bras d’un adulte aimant, le berçant ; et parfois même une famille entière ! Des câlins, des guiliguilis, une berceuse, une balade, une sieste (avec doudous contents itou également), des bisous, un méga sourire quand on nous prend en photo… in fine, tout au long de la journée, tout peut devenir prétexte à s’amuser et s’extasier.

En bref, un album un brin euphorisant pour mettre en images et en sons les émotions avec les jeunes enfants, rire ensemble à gorge déployée… et leur lancer, pourquoi pas, des défis en pâte à modeler !

Et… psssst… rendez-vous ici pour découvrir d’autres livres d’éveil artistique !

Publicités
0

Une journée à jouer

Une nouveauté sympa chez Marcel & Joachim : Une belle journée, de Flora Gressard, avec des photographies signées Stéphane Gaudot.

Le principe est simple, efficace, structuré et structurant : décrire et dérouler la journée d’un jeune enfant à travers de petites mises en scène de ses jouets. Partir de ce qui est familier au bébé, pour rythmer son quotidien.

Chaque moment de la journée fait l’objet d’une double-page : le petit- déjeuner, une séance de jeu (en l’occurrence le spectacle… en route vers l’abstraction), le déjeuner, la sieste, la fête d’anniversaire chez le copain ou la copine, le bain, le dîner, le coucher.

  • Pour chacun de ces moments, un fonds de couleur uni : jaune (réveil soleil), puis bleu (théâtre), orange (miam), gris (repos), rouge (festif), bleu (aquatique), violet (miam), noir (nuit) ;
  • Pour chacun de ces moments, l’assemblage de jouets pour enfants de diverses marques, le tout pris en photos pour incarner ce moment ;
  • Pour chacun de ces mots, une petite bulle de texte, phylactère de bande dessinée, s’adressant au jeune lecteur pour traduire en mots ce qui est représenté par la photo, et l’inviter à jouer, à interagir avec l’image : ce que l’enfant préfère manger, lui proposer de compter les jouets au lieu des moutons pour tomber dans les bras de Morphée, de repérer les couleurs, les différences, etc.

A n’en pas douter, le bébé lecteur jouera d’ailleurs aussi à repérer lesquels des jouets figurant dans ce livre il connaît…

Quelques extraits ici pour vous faire une idée : http://www.marceletjoachim.fr/catalogue/#/une-belle-journee/ !

0

Oncle Teddy

L’atelier Saje fait son entrée dans la BBthèque, avec Oncle Teddy, grand livre tout cartonné publié aux éditions Marcel & Joachim :

IMG_0078.JPG

Un album qui joue la carte du muet : tout se lit dans les images, design, mettant en scène les activités d’un petit ours avec son grand baby-sitter, l’oncle Teddy (oui da, un homme, que dis-je… un mâle), tel un inventaire de jeux et loisirs à partager régulièrement ensemble, adulte et jeune enfant.

Chaque double-page représente ainsi une activité : jeux d’eau, sports d’hiver, patin à glace, équipée sous la pluie, fête foraine, arts martiaux, balade en deux roues (tricycle pour le petit, moto pour le grand), activité cuisine & dégustation, bain moussant et brossage de dents, et même, la nuit tombée, quand les rêves les plus fous prenant le relais d’une dense journée, la transformation du duo en paire de super-héros ! Avec, toujours, sur la page de gauche, le petit ours auquel s’identifiera le bébé lecteur… et, sur la page de droite, l’oncle Teddy qui veille sur lui.

Un livre bien pensé pour les bébés, avec ses répétitions et ses variantes, le jeu d’observation auquel il invite son public, la familiarité et la diversité des sujets abordés, le graphisme simple qui sait montrer la différence de taille entre le petit et le grand mais aussi leur complémentarité, et enfin les couleurs choisies par les auteurs qui, par leur douceur rejouant la rondeur des personnages, enveloppent le tout d’une opportune et agréable tendresse.

0

Un crocodile à la plage

Place aujourd’hui à un album qui sent bon l’été et les vacances au bord de l’eau :

Nageur comme fossile

de Natacha Andriamirado et Delphine Renon

En format paysage, portée par des illustrations pastel tendres, ludiques et d’une précision rare, voici l’histoire d’un fréquentant hors norme à la plage : ce crocodile, Fossile, qui, si, si, avec bonhomie et bienveillance, dans le sable et avec ses autres compagnons de jeux & bronzage prend racine. De toute sa longueur, et sans se départir, ni de ses lunettes, ni de ses tongs, ni de ses serviettes, il occupe le terrain sans mettre dans l’eau ni les pieds, ni les mains, ni rien. Lui, c’est le gardien. Le conseiller. Il est bien entouré, les auteurs de l’album nous ont présenté ses vingt-quatre amis dès la première double page : Gramme l’hippopotame, Clapin le lapin, Dandelion le lion… Avec un sourire sage, calme et (en apparence ?) tranquille, il les observe, les guide, les encourage à jouer, nager, s’amuser avec l’eau…

Mais son sourire se fend progressivement, jusqu’à ce que Fossile montre des dents… de peur s’entrechoquant : scoop !

Fossile a peur

d’aller dans l’eau.

Heureusement, Fossile a des amis… et sait les écouter :

Impossible !

Les crocodiles n’ont peur de rien !

Encore moins de l’eau !

Fossile, ne soit pas si inquiet […] Allez viens !

Crois-nous, ce n’est pas la mer à boire.

Ragaillardi, le voici qui plonge à son tour & à grand fracas, SPLASSSHHH ! dans l’eau, ouvrant une gueule béante pour dévoiler maintenant un sourire franc (son ami le poussin en profite d’ailleurs pour lui brosser une dent) ! Voilà, en toute simplicité, sa peur apprivoisée, et désormais, Fossile le crocodile aime beaucoup lézarder sur le sable ET nager dans l’eau.

Un livre très sympa, qui invite par ailleurs les jeunes lecteurs à nommer les animaux, à les compter grâce à un joli et discret système de points de couleurs et à repérer certaines des sempiternelles activités qui font tout le charme d’une journée à la plage : jeux d’anneau, jeux de balle, épuisette et coquillages.

0

Mini & Mahousse, Mahousse & Mini

Un album ingénieux aujourd’hui dans la BBthèque, livre deux-en-un co-signé Jean Leroy (texte) et Giulia Bruel (illustrations) à l’Ecole des loisirs, dans la collection Loulou & cie qui vient donc s’enrichir de deux nouvelles recrues : mon ami Mahousse (titre du livre) et mon ami Mini :

mon-ami-mahousse-jean-leroy

En mode recto, lumière sur… l’ami Mahousse, et pas n’importe quel AMI : MON ami, l’ami de Mini, celui qui est MAHOUSSE… Mahousse, non pas comme la souris, mais comme l’imposant éléphant. Et l’ami de l’éléphant, moi donc, aka le narrateur de ce versant de l’histoire, je suis… un tout petit singe, je m’appelle Mini. 

En mode verso donc, lumière sur… l’ami Mini, et pas n’importe quel AMI : MON ami, l’ami de Mahousse, celui qui est MINI !

mon-ami-mini-jean-leroy

Comment se li(sen)t ce(s) livre(s) ? Le bébé lecteur suit d’abord le point de vue de Mini, dressant le portrait de ce en quoi Mahousse est son ami, puis le remerciant de tout ce qu’il fait au quotidien et en continu pour lui, et lui souhaitant une bonne nuit. Arrivé à la moitié du livre, c’en est fini du point de vue de Mini ! Le bébé lecteur est invité à retourner le livre tout cartonné et à prendre la fin comme début, afin d’adopter désormais le point de vue de Mahousse sur son ami Mini : les mots décrivant leur amitié sont identiques à la lettre près, seules les illustrations apportent quelques nuances du fait de la singularité de chaque ami. Ou alors, pourquoi pas lire le livre dans l’autre sens, parce qu’en fait, ce qui est chouette, c’est qu’ici ça revient strictement au même !

Le tout forme une très belle histoire sur l’amitié entre deux êtres différents reposant sur des principes sains et vitaux d’échanges, de partages, de vivre ensemble-et-en-commun, mais aussi de complémentarité et de réciprocité. Car chacun à sa façon :

  • protège l’autre de la pluie
  • lui joue de la musique
  • lui apporte son goûter
  • l’aide à faire sa toilette
  • lui lit une histoire pour s’endormir !

Et au-delà, l’illustration d’un rapport à l’autre… fondamentalement universel, La Fontaine ne nous contredira pas : les touts-petits sont certes portés par l’amour des grands qui les élèvent, mais en tant que grand, on a aussi souvent…, toujours…, besoin d’un plus petit que soi.

0

À l’eau !

Pour se rafraîchir l’été, ou accompagner les bains quotidiens tout au long de l’année, voici une sélection de livres de bain pour jouer dans l’eau et, top du top, avec l’eau :

Éclabousse-moi ! de Sophie Ledesma

(De la Martinière jeunesse)

Un livre de bain à éclabousser !!! L’idée est top : le bébé lecteur et nageur dispose d’un gadget, un petit éléphant-arrosoir, à remplir d’eau pour arroser les personnages animaux qu’il rencontre en tournant les pages ! Le caméléon, sur la langue, pour lui donner à boire ; une petite douche pour la vache, lavage de crinière pour le roi des animaux, bateau sur l’eau à bord de la carapace de la tortue, et pour finir, le plus marrant après avoir ré-hydrater la compagnie : s’auto-éclabousser… de la tête aux pieds !!!

Le livre de bain de fifi par Fifi Mandirac

(Gallimard jeunesse)

Un livre de bain dans une veine design qui constitue un imagier coloré et mignon comme tout sur les jeux d’eau : « pâtés de sable, jeux de balle, haut les voiles, vive les vagues, gouttes dans le ciel et bulles dans l’eau »… le tout se lisant comme un comptine à chanter dans l’eau !

Aujourd’hui je suis… de Mies Van Hout

(minedition)

Nager comme un poisson dans l’eau tout en se lançant dans la pêche aux émotions : un livre fabuleux déjà chroniqué ici !

Anatole le poisson et Berthe la baleine de Géraldine Cosneau

(Nathan jeunesse)

Une paire de tout petits livres de bain sonores dont les animaux marins sont les facétieux héros : deux albums aquatiques simples et rigolos déjà chroniqués !

 

 

2

Aujourd’hui je suis…

Les petits poissons… dans l’eau… nagent… nagent… nagent… mais c’est une couverture !! Selon Mies Van Hout, ils pensent aussi… donc ils sont !! Dans Aujourd’hui je suis… cette artiste hollandaise met en images et en scène des poissons exceptionnels, dessinés à la craie et aux pastels.

aujourd hui je suis mies van hout

En quoi se distinguent-ils des autres poissons dans l’océan ? En ce qu’ils sont… animés d’émotions et d’intentions ! Ces êtres maritimes de fiction ont parfois même des traits de caractère… en voici un curieux, un nerveux, un autre timide; un furieux ! un content… un jaloux, un heureux mais aussi un autre en colère… ! Pour une virée dans ce drôle d’aquarium, je vous invite à feuilleter ces quelques extraits en ligne, avant de vous procurer cet album-documentaire qui ne peut laisser personne indifférent… !

En bref, un imagier des humeurs original, portée par une belle inspiration doublée d’une prouesse graphique, proposant au bébé lecteur de se jeter à l’eau pour la pêche aux sentiments & émotions ! Et… last but not least… ce livre hautement recommandable existe sous forme cartonnée… mais aussi sous forme de livre de bain… pour permettre aux bébés de nager en plein bonheur… ou dans une autre humeur… tout dépend du moment.

aujourd hui je suis mies van hout livre de bain