2

Avec du temps

C’est l’été, on prend le temps… de s’aérer, de se poser, de s’arrêter, de lire, de réfléchir, de prendre la mesure, toute relative, du temps. Dans leur album Avec du temps, édité chez Thierry Magnier, Isabel Minhós Martins et Madalena Matoso déroulent le fil de l’avenir à travers une pléiade de situations et d’actions marquant le passage du temps.

avec du temps

Avec du temps

Un enfant grandit.

Un crayon rétrécit.

(…)

Le pain devient dur 

(et les biscuits mous).

(…)

La frange tombe sur les yeux.

Les yeux s’habituent à l’obscurité.

(…)

Certains livres jaunissent.

(…)

Ce qui était difficile devient facile.

Avec des mots simples et des phrases résolument affirmatives, des illustrations joyeuses et modernes (presque adultes, aka tout public & soooo design), le bébé lecteur apprivoise la notion du temps ; par la projection de son propre développement, il envisage son avenir, ainsi que l’évolution de son environnement : passé, présent, futur… aujourd’hui différant de demain.

Le propos ici adopte un point de vue des plus intéressants : c’est comme si un (vieux) sage, par exemple un parent, ou tout autre adulte dans l’entourage de l’enfant, lui livrait le fruit de son expérience du temps, et ce tout à fait sereinement, en présentant les résultats du temps écoulé sur tel organisme ou objet. Pas d’angoisse : ceci deviendra cela, et cela je te le décris, je te l’ai décrit, tu le connais aussi à présent. Saisir voire anticiper le changement, suivre voire conduire le mouvement, goûter l’imprévisible tout en se ménageant un cadre stable :

Avec du temps, 

on apprend à voir les marques du temps.

Avec du temps, presque tout passe.

Mais les amis, eux, ne disparaissent jamais.

Une lecture évolutive pour tous les âges de l’enfance… et bien au-delà !

Publicités