0

Nouveaux livres à gogo #8 : ours en livres

Depuis le 11 mai, la BBthèque met en lumière des albums récents que vous pouvez vous procurer dans vos librairies indépendantes préférées. Aujourd’hui, la BBthèque vous propose un parcours livresque avec des ours bien léchés qui constituent, dans cette sélection, les meilleurs alliés des tout jeunes lecteurs pour… observer le monde et désigner les couleurs, découvrir la solidarité et l’amitié, ou encore vaincre ses peurs et se sentir protégé !

Ours brun, ours brun, dis-moi ce que tu vois Eric CarleObserver le monde et désigner les couleurs dans Ours brun, ours brun, dis-moi ce que tu vois ? Dans cet album publié aux éditions Mijade, Bill Martin et Eric Carle donnent à voir de beaux personnages de telle ou telle couleur et les interpellent pour les associer à la découverte de qui se cache à la page suivante, interpellation, répétition question, réponse, variante… jusqu’à dévoiler le théâtre de l’action : une salle de classe, avec une institutrice qui enseigne (les couleurs ? les animaux ? la lecture ? tout cela à la fois sans doute) à des enfants.  Un livre rythmé et joyeux, où il fait bon contempler les illustrations-collages d’Eric Carle.

l'ours et le canard may angeliDécouvrir la solidarité et l’amitié : L’Ours et le canard de May Angeli aux éditions des Eléphants, est l’histoire, gravée, d’une rencontre improbable entre un ours et un canard qui vont devenir les meilleurs copains du monde malgré leur différence ; vient un jour où leurs chemins se séparent, mais c’est pour mieux se retrouver par la suite bien sûr ! Quand on est amis, à poil ou à bec, c’est pour la vie. Un album intemporel et doux.

Sur le chemin de la maison patapon patapon - Yukiko Hiromatsu Tomoko KoyamaDompter ses peurs et se sentir protégé : dans Sur le chemin de la maison, patapon, patapon de Yukiko Hiromatsu et Tomoko Koyama aux éditions Le Cosmographe, nous voici, lecteurs, emboîtant le pas d’un petit ourson, à l’heure où le soleil se couche ! Mais que devinons-nous dans le noir ? Des chauve-souris et autres créatures de la nuit ? Un grand monstre effrayant ? Mais non tout va bien, c’était papa ours qui enveloppe l’ourson dans ses grands bras et le raccompagne à la maison auprès de maman. Un récit d’aventure, de type randonnée randonnons, ponctué de la ritournelle « patapon, patapon », et où la peur est passagère, poursuivons, poursuivons. 

0

Nouveaux livres à gogo #4 : cache-cache !

Depuis le 11 mai, top départ du déconfinement progressif, la BBthèque met en lumière des albums récents que vous pourrez vous procurer dans vos librairies indépendantes préférées si elles ont redémarré leur activité. La BBthèque continue pour ce faire de vous inviter à vous enquérir auprès de votre libraire de proximité de ses modalités d’ouverture et/ou de réservations-retraits de documents.

Aujourd’hui, la BBthèque vous propose des parties de cache-cache avec deux albums facétieux :

Minimichel

de Pauline de Tarragon

aux éditions L’Etagère du bas

minimichel pauline de tarragon

Mon premier est un tout petit renard, le plus jeune de sa fratrie, si petit si petit, qu’on a vite fait de l’égarer. Aie aie aie… Alors toute la famille se met à le chercher à tous les endroits possibles et imaginables. Le tout jeune lecteur aussi cherche Minimichel, et parfois même il le trouve avant les autres !

L’album, ludique, a un charme fou, avec son recours au papier découpé et aux dessins, ses scènes d’ensemble et de détails… avant de retrouver enfin, ouf, le jeune disparu, le nez dans un gâteau !

Roberto & Gélatine : cache-cache

de Germano Zullo et Albertine

aux éditions La Joie de lire 

Roberto Gélatine cache cache Germano Zullo Albertine

Mon second est l’histoire d’un duo : une petite fille espiègle s’il en faut, du petit nom rigolo de Gélatine ; et son très grand frère Roberto, que la gamine appelle ‘Obê’to. Au début du livre, Roberto est tout à la lecture de son propre livre. A la fin, c’est l’inverse ! C’est Gélatine qui s’est emparée du livre.

Entre les deux ? Une partie de cache-cache, pardi ! Gélatine demande à son frère de la chercher… mais maligne comme elle est, le fait quelque peu tourner en rond… car elle change de cachette au fur et à mesure qu’il la cherche ! Jusqu’à grimper sur son dos là où il ne peut la voir et s’emparer de son roman et lui déclarer, enfin : « Mais j’étais là ‘Obê’to, dans le livre… Tout simplement ! ».

On refait une partie ?

0

Lecture filmée : maman maison

La BBthèque vous propose à partir d’aujourd’hui, et pendant toute la durée du confinement, une nouvelle lecture filmée, du livre suivant :

Lecture filmée - Une maman c'est comme une maison

Nous voyageons cette fois à travers les mots et images, vers l’extérieur mais aussi l’intérieur, à la source de toute vie, en rendant hommage aux mamans… d’hier, d’aujourd’hui et demain, aux femmes enceintes dans cette période de confinement, aux toutes jeunes mamans, bref à toutes les mamans… et à tous les enfants. Car une maman… c’est comme une maison… et réciproquement !

Aurore Petit le dit, l’écrit et l’illustre à merveille dans Une maman c’est comme une maison, publié aux éditions Les Fourmis Rouges (souvenez-vous, la BBthèque avait chroniqué ce bel album ici il y a quelques mois), dont nous vous proposons ci-dessous, avec l’autorisation de l’éditeur (merci !) la lecture filmée réalisée dans les locaux « coconfinés » de la BBthèque :

 

***

Au-delà, la BBthèque vous recommande vivement de vous procurer, en librairie, en bibliothèque publique ou dans la bibliothèque privée d’un ou d’une amie, quand les conditions le permettront, ce livre fabuleux dont voici la belle page de couverture :

Une maman

c’est comme une maison

Aurore Petit

éd. Les Fourmis rouges (2019)

une-maman-c-est-comme-une-maison-aurore-petit

Extra bonus : la jaquette se déplie et se transforme en affiche ! On n’est pas bien là !?

Une maman c'est comme une maison 2

***

PS : retrouver l’ensemble des lectures filmées, proposées et/ou réalisées par la BBthèque pendant le confinement, ici !

0

Premiers documentaires animaliers

Dans la BBthèque aujourd’hui, trois séries ou collections d’ouvrages qui proposent aux très jeunes enfants de découvrir le monde animal :

Cher animal, comment es-tu ?

Mon premier est édité par Hélium, et signé Olivia Cosneau : il s’agit de deux livres flip-flap, qui jouent avec le principe du volet à soulever, coucou qui est caché, pour faire découvrir aux tout-petits ce que font les animaux d’une part, comment ils (trans)portent leurs enfants d’autre part, avec des effets de surprise qui plaisent toujours beaucoup aux bébés lecteurs. Une première approche de la faune ludique et colorée.

Pourquoi… ? Parce que…

Deux ouvrages en miroir signés Petra Bartíková et Jana K. Kudrnová aux éditions Kimane, qui font la part belle aux illustrations et éclairent pour chaque animal un comportement particulier, lui permettant notamment de communiquer ou de se reproduire : pourquoi la poule couve son œuf, pourquoi le suricate monte la garde, pourquoi le caméléon change de couleur… comment les cygnes ou encore les paons et les ours blancs se font la cour. Une première approche scientifique du monde animal, servie par de belles illustrations.

Une vie de…

Les éditions du Ricochet et Alicia Quillardet proposent, quant à eux, une collection dont chaque nouveau livre s’attache à décrire le quotidien d’une espèce, comme un récit de vie. Ainsi, la collection compte déjà plusieurs titres : Une vie de girafe, Une vie de manchot, Une vie d’ours, Une vie de dauphin, liste complétée récemment de deux nouveaux titres, Une vie de macaque et Une vie de chouette. Dans ces ouvrages format portrait, le jeune lecteur emboîte le pas de l’animal mis à l’honneur, pénétrant ainsi son environnement, ses comportements, son alimentation, son rapport aux autres, sa façon de communiquer ou encore de faire des bébés ! Une première approche immersive et contée de la vie animale.

0

Frouch !

Ceci est une histoire sans mots. Ceci est une histoire à bruits. Ceci est une histoire d’hier et d’aujourd’hui, une histoire toute simple et riche d’ironie présentée dans la BBthèque ici et ce jour-ci :

frouch

de Mathieu Lavoie

aux éditions Hélium

Un bébé lecteur écoute la voix de celle ou celui qui lui lit, lui raconte une histoire, et observe les images qui se présentent à lui. Dans Frouch, le récit, mettant en scène l’environnement d’une maman et de son tout (tout) petit, est porté par une séquence d’images faites sons, grâce à un graphisme épuré d’une part, au recours exclusif aux onomatopées comme éléments de langage d’autre part. Le bébé bercé par sa maman dans l’album, comme celui à qui l’histoire est destinée, est invité ouvrir grands ses yeux et oreilles pour embrasser cette aventure… celle d’une maman un peu débordée par les premiers temps de la naissance de son enfant.

On se croirait dans un village. Une fermière se déplace avec son âne (Hihan !), sa poule (Cot ! Cot !), un oiseau les accompagne (Cui ! Cui !), un chien les précède (Ouaf !), un chien itou également (Miaou !). L’assemblée vient proposer ses services à la porte de la jeune maman (Ding ! Dong !), qui prend un œuf (Cot ! Cot !) pour un sou (Cling !) tandis que le bébé qu’elle porte dans son dos fait dodo (Zzzz…). L’assemblée poursuit son bonhomme de chemin, avec les mêmes sons augmentés d’un œuf éclos (Piou !). La maman se lance dans la confection d’un gâteau en cassant l’œuf (Crac !) et en fouettant la préparation (Zwiz !), sous le regard attentif du chien (Ouaf !) et du chat (Miaou !) tandis que le bébé continue de ronfler (Zzz…) bercé par toute cette activité. Puis vient l’attente de la cuisson de ce gâteau fait maison, où la maman continue de s’adonner aux tâches ménagères et donc de ne point se ménager (Tic ! Tic ! Tic ! dit la minuterie du four ; Frot ! Frot ! le balai en mouvement ; Zzz… poursuit l’enfant). Bref… la maman finit par succomber à son tour à la fatigue et au sommeil… et là c’est le drame. La sonnerie de fin de cuisson retentit (Ping !). Mais personne pour réagir à temps en prévenant l’incendie naissant… Sauf l’enfant qui retraduit le son qu’il entend en désignant la source du problème avec son doit : « Frouch !« , maman, « Frouch !« . Pin-pon ! Glou-glou ! Splish ! Splash ! Un gâteau calciné… et tout à recommencer… parce que c’est pas tout ça mais il fait un peu faim… non ? Allez, et si le bébé prenait le relais pendant que maman prend le large… en s’accordant un peu de repos ?

Spéciale dédicace à toutes les jeunes mamans… !