3

Quand un enfant s’endort…

Ceci n’est pas un album, mais un livre à trous. Ceci n’est pas un livre (à trous) mais une affiche ! Ceci est… une publication hybride, solide, modulable, transformable… le tout pour servir un propos poétique et évanescent : les rêves des tout petits enfants ! Un ouvrage beau et original, sobrement intitulé Quand un enfant s’endort, cosigné Malika Doray et Annelore Parot au Seuil Jeunesse. 

quand un enfant s endort malika doray annelore parot.jpg

Dans cette histoire si onirique à lire et relire le soir, scoop, perché sur un arbre… un enfant (trop mignon) s’endort… et quand il s’endort… suspens… qu’advient-il ? Tournons la page : « quand un enfant s’endort… un petit rêve apparaît » ! Oui, sur la gauche à la cîme de l’arbre, l’enfant dort (ce n’est pas le cas de tout le monde alentour…), et sur la droite, le livre ménage une ouverture révélant l’objet de ce petit rêve : un chat !

« Quand un deuxième enfant s’endort… son rêve ne tarde pas à arriver ». Un autre petit dormeur ! Un autre rêve… Un drôle d’éléphant ?

« Quand un troisième enfant s’endort… son rêve pointe le bout de son nez… » Oh… une fusée !!

Peu à peu l’arbre du sommeil et de la vie se peuple d’enfants endormis, de doudous et bêtes bienveillantes à cette heure avancée plus ou moins vaillantes, tandis que, sur la page de droite, sont révélés des bouts de chacun de leurs rêves les plus fous ! Car finalement « quand tous les enfants sont endormis, tous les rêves sont réunis »… (non ?). Ce qui est sûr et certain, c’est que… « quand tous les enfants sont endormis… tout un monde entre en vie ! ». Cette leçon vaut bien un poster de rêves et rêveurs, sans doute !

Un album doux, aux couleurs de la nuit et de la vie, pour aborder sereinement le coucher à l’approche de la nuit. Un livre-comptine à dérouler et narrer comme une comptine, pour conter et compter, avec le(s) bébé(s), les rêveurs autant que les rêves, et apprendre à compter sur eux pour dormir sur nos deux oreilles et faire le plein de merveilles. Une ode tranquille aux imaginaires féconds des tout-petits enfants, jusque dans leur inconscient.

Publicités
3

a ba ba

Oyez, oyez, chef d’œuvre de la littérature pour tout petit, signé Malika Doray et Annelore Parot :

A ba ba Malika Doray et Annelore Parot

il fallait bien être deux pour avoir cette idée à la fois simplissime et géniale, de dire le récit à la façon d’un enfant babillant ne connaissant l’alphabet ni d’ève ni d’adam, mais maîtrisant parfaitement son ababa, ce langage universel par lequel nous sommes tous passés ! Le ou la petitout(e) dialogue ainsi avec sa maman, au creux de ses bras, cherchant le contact, tant par des questions — a ba ? ba  — que par des affirmations — a ba ba ! —, se met en quête de nouveaux interlocuteurs, un frère, une sœur, peut-être, à qui faire causette — a ba ba ba… — avant de se raconter, aussi, mille et unes histoires rien que pour lui… !

Pour vous faire une idée plus concrète de cette merveille, rendez-vous sur le site de l’éditeur, MeMo : http://www.editions-memo.fr/a-ba-ba, qui met en ligne quelques extraits illustrés…

En bref, une lecture riante, à partager en toute complicité avec son ou ses bébés !


Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

the-light-bulb-363064_640A ba ba [Texte imprimé] / Malika Doray et Annelore Parot. – [Nantes] : Éditions MeMo, cop. 2014 (impr. en Pologne). – 1 vol. (non paginé [10] p.) : ill. en coul. ; 22 cm.
Livre cartonné
ISBN 978-2-35289-236-6 (rel.) : 9 EUR