0

Maman ?!

Dans la BBthèque, vous avez déjà eu l’occasion de découvrir un pan d’univers de l’illustratrice Elis Wilk quand elle s’adresse à une famille naissante, à des tout-petits grandissant. Aujourd’hui, j’ai le grand plaisir de vous présenter un nouveau titre écrit et illustré par Elis Wilk, aux éditions belges Versant Sud dont c’est la première publication à destination des bébés lecteurs… véritable coup de cœur ici :

maman !? d’elis wilk

Un très jeune enfant, blondinet en pyjama rouge, et au très joli prénom… Zéphyr… dessine, déjà, en toute autonomie, sur une feuille blanche, elle-même posée sur un tapis multicolore dans une pièce où figurent deçà-delà quelques uns de ses jouets et objets du quotidien : son biberon, à l’instant terminé, une peluche, une casquette, une chaise d’enfant, un ballon, un livre…

Tout à coup, Zéphyr dit : maman ?!

oui mon petit chat !

Et c’est ainsi que, le cadre posé, démarre un dialogue et un jeu de représentations tout en amours et imagination : quand Zéphyr appelle sa maman, sa maman lui répond « oui », complète sa réplique d’un mot tout doux le décrivant, et l’illustration l’accompagnant ne représente non pas la maman, mais l’enfant littéralement devenu ce mot tout doux : voici Zéphyr transformé, pour commencer, en petit chat ! Le bébé, encouragé et guidé par la voix maternelle, quitte le tapis et avance lentement à quatre pattes tout en continuant d’héler sa mère, avec un peu plus d’insistance : « maamaan ?! » … « Oui mon petit escargot ! »  Voici Zéphyr métamorphosé en escargot !

De double page en double page, l’enfant progresse dans sa promenade, à quatre pattes puis debout, du tapis à la table en passant par le petit coin, toujours interpellant sa maman, qui, continuellement disponible, lui répond toujours par l’affirmative tout en l’affabulant d’autres noms d’animaux… raccords avec son itinéraire, pour enfin atteindre les jambes de l’interpellée, elle-même en train de dessiner, attablée :

maman !

oui mon bébé d’amour !

Elle le prend dans ses bras, les voici tous deux représentés pour la première fois ensemble, souriants ; l’enfant, qui a conservé quelques traces sur son visage de ses incarnations successives et éphémères, tient le pinceau de la maman entre ses doigts, prêt à lui rendre affectueusement la pareille… quand tout à coup le voilà qui s’écrie, non pas « maman » mais…

caca !

Zéphyr, au terme de son périple, est ainsi devenu un grand, capable de savoir quand il a fait, va faire ou non… caca. Alors la maman ne le dit pas à haute voix, mais dessine, délicatement, un enfant-putois.

OR DONC...

  • Une émouvante et éclatante lecture-promenade sur l’amour filial, centré sur la relation mère-enfant, et réciproquement… au menu, convergence et en même temps différences de point de vue… dépeintes avec autant d’humour que de caresses ;
  • Un accompagnement, sobre et fin, à l’autonomie du jeune enfant ;
  • Une mise en scène, délicate et sans cesse renouvelée, de de la création et de la créativité, de la naissance jusqu’à l’âge adulte, l’une et l’autre se nourrissant mutuellement.

Nota bene : ce livre a été réalisé lors d’une résidence de création à Valuéjols dans le Cantal, avec le soutien du Centre National du Livre, le Conseil Départemental & la Médiathèque Départementale du Cantal ainsi que la municipalité de Valuéjols. Merci à eux aussi pour cette belle initiative.

0

Sur le chemin avec ton doigt

Chouette, un nouveau cartonné tactile au titre entraînant — 1,2,3 partons ! Sur le chemin avec ton doigt — brillamment conçu aux éditions Hélium par Delphine Chedru… livre en relief dont le(s) petit(s) doigt(s) jouent le rôle de l’acteur principal :

Prêt pour l’aventure ? 

Alors place ton doigt sur le chemin…

1,2,3, partons !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Delphine Chedru propose tout un voyage au bébé lecteur & manipulateur : en route, tout-petit touche-à-tout ! De son doigt l’enfant suit le sentier tracé et incurvé, traversant, à chaque double page, un nouveau décor, un nouveau paysage :

Promène-toi dans les bois… (le chemin serpente)

Envole-toi dans les airs… (l’itinéraire forme des boucles bleues comme le ciel… et de haute voltige avec l’oiseau) 

Navigue sur les flots (de vagues en vagues… d’un dense bleu, à bord d’un voilier) 

Et fais le tour de la terre (l’avion rouge trace un sillon vert)

[…]

Saute comme un kangourou (le chemin se fracture en pointillés pour accueillir tes sauts)

[…] Sautille avec le moineau (petits sauts, petits points)

Tourbillonne dans un sens… puis dans l’autre (avec madame l’abeille)

(et hop telle un ballon rond), 1,2,3 élance-toi… (sur une planche)… Rebondis… (sur nos amis les petits points) et saute à pieds joints sur le mot-rond : « FIN ! »

Ou comment explorer le monde et la motricité à partir de la vue et du toucher ! Un livre-jeu (ton premier jeu de rôle qui sait ?) alliant dynamisme et sobriété, à mettre entre les mains des plus jeunes bambins.

1

Ma main

Voici ma main.

C’est fou tout ce qu’elle peut faire !

Après la promenade du petit bonhomme digital(e) de Lucie Félix qui consacrait le doigt du lecteur, je vous présente aujourd’hui un album joyeux et simple, toujours pour tout petit, dont l’héroïne, cette fois-ci, est la main toute entière de son jeune lecteur !

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

Imaginée & animée par Satoshi Kitamura, cette main (aux ongles plutôt bien coupés, merci papa, merci maman), c’est donc fou tout ce qu’elle peut faire… toute seule et/ou sur/avec autrui, interagissant en l’occurrence avec un cobaye de choix : un sympathique chat ! Cher bébé lecteur en effet, ta main te permet(tra) d’accomplir moult actions :

pousser,

tirer,

chatouiller,

caresser,

dessiner !

marcher (!?)

désigner

saluer

au-delà, FAIRE aussi bien…

taire (« chut… »)

que copain copain (« tope là ! »)

Jouer avec sa main dans la bonne humeur, avec la complicité et le soutien d’un auteur qui se fait formateur en guidant et nommant les gestes débutants de l’enfant : dès la page de couverture, le bébé peut poser sa petite main sur la grande main puis, au fil des pages, s’amuser à observer, peut-être même imiter, les actes dépeints, pour peu que vous trouviez un cobaye autre que ce sympathique félin ^^ !


the-light-bulb-363064_640Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en médiathèque, en voici les références complètes !

Ma main [Texte imprimé] / Satoshi Kitamura. – Paris : Gallimard-Jeunesse, 2015. – 1 vol. (28 p.) ; illustrations en couleurs ; 22 x 22 cm.
ISBN 978-2-07-066568-6 : 13 EUR

0

Moi, je…

De jolis petits imagiers bébé-centrés, colorés & cartonnés, pour bien démarrer cette nouvelle année ! Voici aujourd’hui deux titres d’une même collection « Moi, je… », parus chez Mango jeunesse il y a une dizaine d’années :

L’auteur des albums de cette collection originale, Dominique Peysson, photographie, dans chaque album, un tout petit (Clémentine dans Moi, j’ai…, Ninon dans Moi, je veux…) dont elle fait le personnage principal qui dit ce qui le relie à lui et quelle est nature de ce lien au quotidien :

  • Clémentine désigne ainsi ce qu’elle possède :

Moi j’ai…

un ballon

un nounours

un trotteur

une petite sœur !

  • tandis que Ninon, plus jeune, désigne les objets de ses multiples désirs et ambitions :

Moi, je veux…

être portée ?

être assise ?

ramper ?

Non. Moi, je veux marcher !

Chaque bébé narrateur est incarné par des photos délicieusement naturelles et expressives, effet de réel maximal, quand tous les décors, objets, êtres et actions qui l’environnent et/ou constituent son identité sont intégralement figurés à traits d’à-plats, peintures aux couleurs douces et pourtant vives, toujours oniriques, imprimant un mouvement comme à l’initiative du jeune enfant. Une technique des plus réussies : le bébé lecteur s’identifie au bébé narrateur, qui lui indique la voie/voix de l’affirmation.