1

Petits explorateurs

La BBthèque emboîte le pas des bébés explorateurs et lecteurs à la fois, en chroniquant ici plusieurs livres, accessibles dès la petite enfance, qui disent la découverte du monde… et de soi :

attends-moi !

de Claire Garralon

Il était une fois un petit poisson rouge et un plus grand : sa maman. La maman dit au petit : « allez, on va faire un tour, suis-moi ! » Le petit peine à suivre sa maman : « Maman, attends-moi », tant et si bien que la panique semble le gagner quand sa maman devient hors de portée… de vue. Il cherche et appelle sa maman en pleurant, avant de retrouver le sourire en s’apercevant que sa maman est juste devant lui.

Ils ne pouvaient en effet être loin de l’autre, nous disent les illustrations qui jusqu’alors nous laissaient penser que les poissons étaient dans une grande étendue d’eau, à l’image vraisemblablement du ressenti du jeune enfant : en fait, ils vivent dans un bocal… à poissons rouges, ce dont la maman est parfaitement au courant ! Un bocal… tout rond.

Coucou… caché ! C’est reparti pour un tour, en relisant depuis le début cet album tout cartonné qui dit tout à la fois les séparations et les premières explorations ?

Vole, petit oiseau !

d’Emma Robert et Romain Lubière

C’est l’histoire d’un oiseau qui, à peine sorti du nid, effectue son premier envol :

Vole, petit oiseau, tu as tant de choses à découvrir…

L’album, tout cartonné, suit le vol de l’oiseau, et le bébé lecteur découvre ainsi le monde tel que le parcourt l’animal voyageur dans les airs : les champs colorés, les montagnes poilues, les forêts, les déserts, la banquise, les mers et océans, les savanes arides, les villes… et leurs habitants : vaches, chameaux, ours polaires, antilopes, humains, etc.

Un tour du monde à hauteur d’oiseau, qui initie les tout-petits à la géographie.

Mouha

de Claude Ponti

Mouha, c’est l’histoire d’un.e jeune enfant (toi ? moi !) qui se nomme Mouha. Mouha vit dans un arbre-maison dans les hauteurs. Tout de jaune vêtue comme en bébé-pyjama, et un peu très décoiffée, Mouha est très curieuse de descendre pour voir le monde en bas :

Je suis sûre qu’en bas de l’arbre maison, sur le sol de par terre, où je ne suis jamais allée, il y a plein de choses inconnues que je n’ai jamais vues, des animaux et des personnes inconnues, belles et intéressantes, plein d’occasions belles et intéressantes, plein de plantes belles et intéressantes, plein de bruits, de couleurs, d’odeurs, d’aventures belles et intéressantes ».

Et hop ! Elle se laisse tomber et son voyage commence. Elle trouve un oisillon tombé du nid itou également, qu’elle prend pour compagnon. Elle croise le chemin de Blaise, le poussin masqué, qui lui délivre un message très important :

Ici, sur le sol de par terre, ce qui a l’air vrai ne l’est pas toujours, et ce qui a l’air méchant ou gentil, ne l’est pas toujours non plus.

Certaines personnes, parfois venues de loin, ou d’ailleurs, seront là à temps et au bon moment.

Ce qui est important, c’est que tu es importante.

A part ça, j’aime ta coiffure.

Elle poursuit sa route avec un drôle d’engin, le Bourlingue-Œil. Après avoir vu les arbres, elle découvre les pierres, et de nouveaux animaux. Certains d’entre eux sont des alliés, d’autres non. Il faut être très beaucoup malin pour passer son chemin quand on tombe sur quelqu’un ou quelqu’une qui, comme dans la mythologie, te pose une énigme pour statuer sur ton destin. Chemin faisant, Mouha aiguise sa motricité, mais aussi son sens de l’observation et son esprit logique, sa géométrie (voyage au pays des cubes) et sa créativité (peindre des coccinelles pour les sortir du doute d’être des coccinelles si elles ne sont pas rouges)

L’album, en papier, dans un format paysage, se donne à lire à travers une succession d’images (trois par page), de séquences, telle une histoire à dérouler, un peu comme dans une bande dessinée. La toute jeune lectrice, le tout jeune lecteur, y apprend à grandir en observant, en écoutant, en pensant, en jouant, en faisant, seul, et avec, ou parfois contre, autrui. Un récit initiatique entre réalisme et fiction, avec des mots d’enfants qui disent leur propre expérience de ce grand monde dans lequel ils font leurs premiers pas.

0

Un monde merveilleux

Place aujourd’hui à Un… monde merveilleux, imagier coloré et enthousiaste, signé Antonio Ladrillo et publié aux éditions Les Fourmis rouges :

Le point de vue adopté est celui de ce jeune enfant, représenté en couverture du livre, qui part en vadrouille à travers le vaste monde (oui le vaste monde est à portée de main du tout-petit, il suffit d’ouvrir la porte et de lever les yeux ici et là autour de soi), allant de découverte en découverte, explorant les matières, les couleurs, les sensations… de ce qui constitue son rapport premier à son environnement : le superbe envol d’un papillon, la vivacité de la couleur d’une pomme, l’élasticité du corps d’un ver de terre, l’incroyable parfum d’une fleur…

Un regard positif sur le monde, exprimé par des phrases nominales simples et une ponctuation dynamique, entre points de suspensions exprimant l’exploration enfantine et points d’exclamation traduisant ses émotions !

0

Mes animaux tout doux

Les caresses de bébés ? Extra ! Les livres qui recueillent les caresses des bébés ? Pas toujours extra… !!!  Mais celui que je vous présente aujourd’hui, si, si, c’est bien son cas : Mes animaux tout doux, paru dans la collection « blanc noir » aux éditions Tourbillon, et signé Xavier Deneux, réussit cet exploit !

Mes animaux tout doux - Xavier Deneux

Ce bestiaire carré et tout-carton invite le jeune enfant à une promenade… où il va rencontrer, avec ses yeux et, ô joie, ses doigts :

  • sur les toits, une souris et un chat…
  • en campagne, une taupe sur sa motte de terre et un lapin blotti en son terrier..
  • à l’orée d’une forêt, un loup chassant le mouton…
  • dans le ciel (en pleine nuit noire !) une chouette et une chauve-souris…
  • quand tout là-bas, par un climat polaire, une famille pingouins voisine une famille ours !

Dans ce livre aux illustrations sobres, seuls les animaux sont « tactiles », favorisant la motricité fine des bébés : si le paysage environnant est simplement dessiné sur le carton du livre, nos amies les bêtes sont chacune constituées de tissus divers et variés, permettant de distinguer notamment les animaux à poils d’autres à peau plus feutrée, et rendant tout ce beau monde tout à fait vivant !… Le sens de la vue est également judicieusement sollicité, grâce aux illustrations noir et blanc très contrastées, avec parfois, toutefois, une toute petite touche de couleur bien dosée (rose l’oreille de la toute petite et vulnérable souris, rouge la langue du loup affamé… que de bonnes idées !) et un graphisme épuré qui touche au vif du sujet.

Un grand bravo et merci à Xavier Deneux pour cet imagier tactile d’excellente qualité !


 

Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

Mes animaux tout doux [Texte imprimé] / Xavier Deneux. – Paris : Tourbillon, DL 2014 (impr. en Chine). – 1 vol. (non paginé [12] p.) : ill. ; 17 cm. – (Blanc noir).
Livre cartonné
ISBN 979-10-276-0003-8 (rel.) : 13,99 EUR

0

Tout barbouillé !

« Barbouilli, gribouilli. Faire de la peinture, j’adooooore !

Et pssssscht… Se laver les mains quand c’est fini, j’adore aussi ! »

Ainsi s’ouvre l’album Tout barbouillé ! écrit et illustré par Jeanne Ashbé :

tout barbouillé jeanne asbhé

Au menu de ce livre au papier épais, des mini-situations où un bébé de plus d’un an explore le monde à sa façon… résultat : des images et des mots tendres pour dialoguer avec l’enfant et lui dire combien il se barbouille régulièrement — …normal… —, et qu’après le barbouillage, vient toujours le nettoyage ! Pour mener à bien cette démonstration, que dis-je, argumentation, à l’attention des tout petits, Jeanne Ashbé a construit son album ainsi : une double-page, illustration d’un côté, texte de l’autre, décrit une aventure… et la double-page suivante, texte d’un côté, illustration de l’autre, en dépeint la suite logique !

Toutes les aventures y passent, accompagnées d’onomatopées gaies : le dessin, la marche, la plage, le caca, le repas, et même le goûter avec la glace au chocolat (miam, miam, miam)… Et elles sont (presque) toutes suivies d’un moment d’apprentissage, en douceur et dans la bonne humeur, des gestes simples de propreté : après la peinture hop se laver les mains, s’essuyer le visage après avoir mangé, changer de couche quand la précédente est remplie, prendre un bain après s’être tâché, sans exclure, ouf, des moments de répit… 


the-light-bulb-363064_640Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

Tout barbouillé ! [Texte imprimé] / texte et ill. de Jeanne Ashbé. – [Bruxelles] : Pastel ; Paris : l’École des loisirs, 1998 (impr. en Italie). – Non paginé [24] p. : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 18 x 21 cm. – (Histoires de bébé.).
ISBN 2-211-04757-9 : 8,7 €.

0

Au-delà de moi

au-dela-de-moi-bourgeau

En couverture de ce joli petit livre cartonné, intitulé Au-delà de moi, et signé Vincent Bourgeau : un bébé point encore né, dormant dans le ventre de sa maman. Dans sa bulle, le bébé.

On ouvre le livre, et oh ! le bébé est non seulement né, mais bien éveillé ! Avide de découvertes, le voici qui crée une nouvelle bulle contenant une énorme question : « qu’est-ce qu’il y a au-delà de moi ? ».

Question… réponse : « il y a le berceau ».

Question… réponse : « et qu’est-ce qu’il y a au-delà du berceau ? »… et ainsi de suite, chaque interrogation trouvant sa solution.

A chaque double page, l’enfant grandissant continue d’explorer son environnement : l’enfant croît, la bulle décroît, pour un découverte pas à pas du couffin, puis de la maman, du papa, de la chambre, de la maison… du dehors… des amis… et de l’univers tout entier, connu et inconnu ! A la fin, positivement, sereinement, les questions se sont transformées en affirmations.

Un graphisme épuré, un style rythmé, bref, un chouette tout petit album à partager sans modération avec les tout petits, pour développer leur ouverture d’esprit !


the-light-bulb-363064_640

Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

Au-delà de moi [Texte imprimé] / Vincent Bourgeau. – [Paris] : T. Magnier, impr. 2010 (impr. en Italie). – 1 vol. (non paginé [22] p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 12 cm. – (Collection Tête de lard).
ISBN 978-2-84420-834-7 (rel.) : 6,50 EUR.