0

Sens et essence de l’art… expliqués aux tout-petits

Pour ouvrir l’année en beauté, la BBthèque vous présente ce jour un ouvrage d’éveil artistique, publié aux éditions Phaidon et conçu par Tamara Shopsin & Jason Fulford :

L’art sens dessus dessous 

Pourquoi ce titre ? Parce que le bébé lecteur est invité par les concepteurs de l’ouvrage à manipuler dans tous les sens ce livre-objet tout cartonné :

Viens voir ! Regarde bien, regarde en haut, regarde en bas, de près, de loin, et même derrière toi.
Surtout, ne t’arrête jamais de regarder !

Huit ensembles d’œuvres modernes — issues des collections du Whitney Museum de New York — sont ainsi montrées aux bébés lecteurs :

  • la sérigraphie Noir et blanc kaléïdoscopique de Carmen Herrera (2009) qu’on peut regarder indifféremment (ou pas) à l’endroit ou à l’envers
  • la sculpture Femmes et chien de Marisol (1963-64) dont on peut faire le tour pour apprécier les multiples représentations et volumes
  • la série Flowers d’Andy Warhol (1970) dont les motifs restent identiques quand les couleurs varient
  • la photographie d’un dessin de rue réalisé au sol par des enfants, signée Helen Levitt (vers 1940), à regarder par terre
  • un mobile d’Alexandre Calder, Grand rouge (1959), à regarder en l’air
  • un tableau explosif (1967) de Roy Lichtenstein à observer de près et de loin
  • la démarche de photographies / autoportraits de Cindy Sherman (née en 1964) que le bébé lecteur est invité à essayer grâce à un dispositif de miroir inséré dans le livre
  • l’oeuvre d’art mystère, avec la démarche de Christo qui, avec Paquet sur un diable (1973), créé un objet et l’enveloppe sans jamais dire ce que c’était… avant de l’exposer dans un musée !

La lecture de cet ouvrage est une expérience à part pour les tout-petits : d’une part, elle met en jeu leurs facultés d’observation ; d’autre part, elle développe les liens entre l’œuvre (photographie, sculpture, arts plastiques…) produite par un.e artiste et sa réception dès le plus jeune âge, en se fondant sur le geste de l’artiste mais aussi du spectateur : prendre connaissance d’une œuvre d’art, c’est ainsi pour le tout petit spectateur une action dans laquelle il s’implique d’une façon ou d’une autre, à laquelle il participe devenant ainsi spectacteur ; cette démarche lui pose des questions, ouvre des portes, renouvelle le regard qu’il peut porter, sur l’art, mais aussi sur le monde qu’il représente. Enfin, la lecture de cet ouvrage donne, in fine, une mine d’idées d’activités créatives à réaliser avec les tout-petits… artistes !

0

Ainsi fait la pluie

La pluie et les tout-petits… toute une histoire, que Heyna Bé et Baptistine Mésange, aux éditions Dyozol, ont la bonne idée de mettre en mots, sons et images dans un charmant album tout cartonné, intitulé Ainsi fait la pluie :

Voici venue la pluie

qui bientôt aura tout mouillé.

Elle tombe et éclabousse

en faisant de drôles de bruits.

Et les drôles de bruits d’être lus, d’être écrits : tac tic tocclap clip clop, flap flip flop, plac plic ploc, tap tip top, clac clic cloc, flac flic floc ! Chaque double page s’ouvre sur une de ces sonorités évoquant la pluie quand… les gouttes tombent sur le toit d’une maison, sur un parapluie, sur une main de tout-petit, sur des bottes de pluie, sur l’escargot, le grain de blé ou encore le caillou blanc.

Une poésie ou récit qui dit, et chante, le trajet et les effets de ces gouttes d’eau, que l’enfant, habillé comme un jour de pluie, des bottes au parapluie, observe, avec ses yeux, ses oreilles et ses mains… au plus près… de haut en bas, puis au sol quand l’eau l’atteint : la rencontre d’un bébé, ravi, avec ce phénomène naturel qu’est la pluie ; avec un arc-en-ciel en lieu et place du mot « fin » !

1

Sur le chemin avec ton doigt

Chouette, un nouveau cartonné tactile au titre entraînant — 1,2,3 partons ! Sur le chemin avec ton doigt — brillamment conçu aux éditions Hélium par Delphine Chedru… livre en relief dont le(s) petit(s) doigt(s) jouent le rôle de l’acteur principal :

Prêt pour l’aventure ? 

Alors place ton doigt sur le chemin…

1,2,3, partons !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Delphine Chedru propose tout un voyage au bébé lecteur & manipulateur : en route, tout-petit touche-à-tout ! De son doigt l’enfant suit le sentier tracé et incurvé, traversant, à chaque double page, un nouveau décor, un nouveau paysage :

Promène-toi dans les bois… (le chemin serpente)

Envole-toi dans les airs… (l’itinéraire forme des boucles bleues comme le ciel… et de haute voltige avec l’oiseau) 

Navigue sur les flots (de vagues en vagues… d’un dense bleu, à bord d’un voilier) 

Et fais le tour de la terre (l’avion rouge trace un sillon vert)

[…]

Saute comme un kangourou (le chemin se fracture en pointillés pour accueillir tes sauts)

[…] Sautille avec le moineau (petits sauts, petits points)

Tourbillonne dans un sens… puis dans l’autre (avec madame l’abeille)

(et hop telle un ballon rond), 1,2,3 élance-toi… (sur une planche)… Rebondis… (sur nos amis les petits points) et saute à pieds joints sur le mot-rond : « FIN ! »

Ou comment explorer le monde et la motricité à partir de la vue et du toucher ! Un livre-jeu (ton premier jeu de rôle qui sait ?) alliant dynamisme et sobriété, à mettre entre les mains des plus jeunes bambins.

0

Mes animaux tout doux

Les caresses de bébés ? Extra ! Les livres qui recueillent les caresses des bébés ? Pas toujours extra… !!!  Mais celui que je vous présente aujourd’hui, si, si, c’est bien son cas : Mes animaux tout doux, paru dans la collection « blanc noir » aux éditions Tourbillon, et signé Xavier Deneux, réussit cet exploit !

Mes animaux tout doux - Xavier Deneux

Ce bestiaire carré et tout-carton invite le jeune enfant à une promenade… où il va rencontrer, avec ses yeux et, ô joie, ses doigts :

  • sur les toits, une souris et un chat…
  • en campagne, une taupe sur sa motte de terre et un lapin blotti en son terrier..
  • à l’orée d’une forêt, un loup chassant le mouton…
  • dans le ciel (en pleine nuit noire !) une chouette et une chauve-souris…
  • quand tout là-bas, par un climat polaire, une famille pingouins voisine une famille ours !

Dans ce livre aux illustrations sobres, seuls les animaux sont « tactiles », favorisant la motricité fine des bébés : si le paysage environnant est simplement dessiné sur le carton du livre, nos amies les bêtes sont chacune constituées de tissus divers et variés, permettant de distinguer notamment les animaux à poils d’autres à peau plus feutrée, et rendant tout ce beau monde tout à fait vivant !… Le sens de la vue est également judicieusement sollicité, grâce aux illustrations noir et blanc très contrastées, avec parfois, toutefois, une toute petite touche de couleur bien dosée (rose l’oreille de la toute petite et vulnérable souris, rouge la langue du loup affamé… que de bonnes idées !) et un graphisme épuré qui touche au vif du sujet.

Un grand bravo et merci à Xavier Deneux pour cet imagier tactile d’excellente qualité !


 

Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

Mes animaux tout doux [Texte imprimé] / Xavier Deneux. – Paris : Tourbillon, DL 2014 (impr. en Chine). – 1 vol. (non paginé [12] p.) : ill. ; 17 cm. – (Blanc noir).
Livre cartonné
ISBN 979-10-276-0003-8 (rel.) : 13,99 EUR

0

Dans tous les sens…

Après Ab & Cé, voici que de nouveaux livres en accordéon (aparté culture G : le saviez-vous ? on dit aussi : leporello !) intègrent la BBthèque, issus d’une même collection des éditions Hélium dont l’intitulé, « Dans tous les sens », fait sens, puisqu’il s’agit d’une série de 5 livres sur les 5 sens… à lire dans tous les sens ! Le tout signé par la créatrice et illustratrice Pepillo.

Au menu de ces livres tout cartonnés qui se déplient & se lisent recto verso, l’exploration de nos différents sens — en tout, douze mini tableaux pour appréhender chacun d’entre eux —, à travers une approche de tout premier documentaire où l’image occupe une place centrale, de même que, sur les pages de couverture, les acteurs des sens sollicités, représentés par de charmantes petites têtes, avides de découvertes, auxquelles les bébés s’identifient aisément, d’autant que les titres des albums se déclinent à la première personne.

Chaque page est consacrée à l’expression d’une sensation, décrite tant par une illustration (épurée & tout en rondeurs) que par une brève phrase, parfois agrémentée d’onomatopées, énonçant cette sensation et la reliant à une expérience concrète inspirée du quotidien. Ainsi, dans Je touche tout :

Une coccinelle me chatouille la main.

Un bonnet en laine, ça gratte !

[…]

La brise rafraîchit mon visage.

Je touche la neige : elle est glacée.

En bref, des lectures pratiques et dynamiques pour aider l’enfant à mettre des mots sur ses sensations.


Pour disposer des références de ces ouvrages, RDV sur le blog de l’éditeur : http://nouvelles-des-livres-helium.blogspot.fr/2016/04/desleporellos-recto-verso-cartonnes.html

Pour en savoir plus sur l’univers design de Pepillo, RDV sur son site internet : http://www.pepillo.fr