0

Roulé – caché !

Lumière sur deux tout-cartonnés, publiés à l’attention des bébés en 2019 aux éditions l’Ecole des loisirs, qui ont pour point commun de raconter et mettre en scène le jeu premier… soit les jeux fondamentaux auxquels on joue dès la petite enfance et qui peuvent faire l’objet de mille et une variantes :

  • jouer à la balle : c’est l’objet de Roule ma boule, de Grégoire Solotareff
  • jouer à cache-cache : comme La mouette et le goéland, de Jeanne Boyer

Roule

ma boule

Sur la page de droite de la première double plage, la première phrase de cet album annonce la couleur : « C’est l’histoire de ma boule ». La deuxième phrase ouvre le récit : « Je l’avais laissée tout en haut de l’escalier » ; sur la page de gauche, le bébé lecteur voit « ma balle » (rouge) en haut d’un escalier (rose) de trois marches. Quand soudain arrive le facteur déclencheur. Un chat. Dont la patte joueuse passait par là. Résultat : la balle roula jusqu’en bas (de l’escalier rose qui désormais compte beaucoup beaucoup beaucoup plus de marches). Ce n’est pas le tout : l’histoire de ma boule continue, avec une porte lumineuse, donnant cependant sur un espace plongé dans le noir. Nouveau facteur déclencheur : une main s’empare de l’objet roulant… qui est à présent lancé, si loin qu’il a bien le temps de voir du pays et nous faire voyager avant de revenir… devinez, en haut d’un escalier. 3, 2, 1 c’est potentiellement reparti pour une nouvelle histoire !

Qui l’eût cru ? L’histoire de ma boule, signée Grégoire Solotareff, est une aventure à part entière, un périple parsemé de surprises, un voyage qui nous emmène loin et près à la fois ! Ce récit fondamentalement ludique et dynamique, à hauteur des tout-petits, est servi par des illustrations épurées et colorées, permettant aux très jeunes lecteurs d’identifier aisément les formes et le mouvement, tout en s’identifiant à cet objet devenu personnage principal de l’histoire : ma boule.

La mouette et le goéland

la mouette et le goéland jeanne boyer

En complément, voici deux oiseaux habitués de la plage : la mouette et le goéland, qui se donnent rendez-vous les pattes dans le sable et conviennent de se livrer à une partie de cache-cache. Coucou-caché, c’est le goéland qui compte et la mouette qui part se cacher. Passé le chiffre 20, le goéland démarre sa quête – et le bébé lecteur avec lui. Où est cachée la mouette ? Derrière les rochers ? Que nenni derrière les rochers c’est un crabe qui est caché ! Dans le château de sable ? Mais non ce sont les étoiles de mer qui nous saluent bien bas dans ce sable-là ! Sous la serviette ? Ne confondons pas tout et laissons à la tortue son abri pour son moment de calme et répit. Derrière le parasol ? Encore moins… vous allez rire, c’est un phoque qui se trouve là, les yeux rivés sur son smartphone… ! La mouette se serait-elle envolée ? Et pourquoi pas ? C’est en levant les yeux au ciel que le goéland finit par trouver au-dessus ce qu’il cherchait.

Cet album, écrit et illustré par Jeanne Boyer, raconte avec humour une partie de cache-cache en bord de mer ; l’occasion de passer en revue le bestiaire marin mais aussi les poncifs de la plage, dans la bonne humeur, tout en faisant la part belle à l’amitié : se chercher pour mieux se trouver ; dans une partie de coucou-caché, il est essentiel, en effet, de se retrouver ; et profiter alors à nouveau, comme la mouette et le goéland, d’un agréable moment… ensemble.

2

Rétro-pop-up !

Oyez, oyez, les éditions Hélium ont l’excellente idée de remettre au goût du jour, en cette fin d’année, un illustrateur tchèque des années 1960 : Rudolf Lukeš… sous forme d’albums… pop-up !

Rétro + pop-up rétro-pop-up

Magnifiques couleurs &illustrations, superbes pliages & volumes…

Chaque double page vient découvrir un animal en action dans son environnement, et l’enfant, et l’adulte accompagnant, s’amusent à animer la bête en ouvrant et fermant l’ouvrage à grande ou petite vitesse !

Un théâtre d’images à la fois fantaisiste et réaliste, accompagné de petits textes de type premiers documentaires, présentant en quelques mots le héros de papier (découpé) si bien croqué…

Les détails corporels, l’expressivité des regards, expressions, mines, gestes, postures et interactions avec la compagnie (souvent l’animal parent est entouré, surplombé, chevauché… de ses enfants) constituent les primes qualités de cette série de bestiaires vifs, instructifs et interactifs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un pur bonheur visuel, expérience de lecture riche en surprises pour les plus petits… et les plus grands. Réjouissant.

Et pour clore ce billet, quelques infos des plus intéressantes sur l’auteur-illustrateur de ces livres : Rudolf Lukeš (1923-1976), artiste tchèque qui passa de la réalisation de décors pour le cinéma à l’illustration de livres jeunesse : diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Prague, il travaille pour le grand écran jusqu’à ce que le parti communiste, en raison du refus de l’artiste d’y adhérer, l’oblige à cesser cette activité à la fin des années 1940 ; en 1960, il se ressource en tant qu’illustrateur jeunesse, mais dans l’anonymat. C’est en 1965 qu’il créé anonymement cette série de pop-up… qui porte aujourd’hui son nom.

 

7

Et plouf !!

Pour accompagner la fin de l’été, place aujourd’hui à Bloub°bloub°bloub, de Yuichi Kasano :

bloub bloub bloub

Un album rayonnant, réjouissant, qui, en plein cagnard, met en scène une mer calme, trop calme, avec un petit bonhomme, muni de sa gigantesque bouée et suivi de près par son souriant papa à lunettes, qui court se mettre à l’eau pour avoir moins chaud : le voici, content comme tout, qui profite du monde marin en clapotant. Une mouette à observer, chouette. Puis, oh…, des bulles… un bruit… « bloub°bloub°bloub », qu’est-ce que c’est ? « Flouch ! » mais… c’est son papa qui se trouve en-dessous de lui, et qui le soulève, le coquin ! Qu’est-ce qu’on rigole !! Mais, mais… que se passe-t-il encore ? de nouveau « bloub°bloub°bloub » ? Ah la la, une créature marine qui soulève à son tour le papa ! A qui le tour ? On continue ?

Dans ce livre cartonné qui se lit de haut en bas, de double page en double page se constitue une pyramide d’êtres vivants, animaux et humains, tous blagueurs autant qu’ils sont : madame Tortue, monsieur Morse, madame Baleine, monsieur Poulpe, sans oublier madame Mouette, et tantôt ils rient de leur plaisanterie, tantôt, tel est surpris qui croyait surprendre, pris à leur propre jeu, se montrent relativement inquiets quant à leur capacité à conserver bien longtemps l’équilibre précaire de cette drôle de tour. Un vrai travail de groupe, quand soudain…. PLOUFFFFF ! youpi, tout le monde à l’eau !!

Un jeu d’eau magnifié par un enfant facétieux, qui s’est comme « monté » toute une histoire, pour mieux pouvoir la démonter, et recommencer à loisir, de préférence accompagné, une fois n’est pas coutume, non d’une maman mais bien d’un papa, mi-complice, mi-vigilant ! L’inventivité et la fantaisie du propos sont merveilleusement servies par une narration enthousiaste, du point de vue du jeune héros, qui nous raconte donc sa petite aventure en mer, elle-même illustrée par un graphisme épuré et superbement expressif, permettant de saisir les moindres nuances des réactions à l’effet de surprise ! Une lecture idéale pour des vacances estivales… et pour les bébés nageurs en toute saison !


Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

the-light-bulb-363064_640Bloub, bloub, bloub [Texte imprimé] / Yuichi Kasano. – Paris : l’École des loisirs, DL 2014 (impr. en Malaisie). – 1 vol. (non paginé [21] p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 17 x 18 cm.
. – Trad. de : Who is that came out of the sea ?

ISBN 978-2-211-21729-3 (rel.) : 8,70 EUR