0

Imagier caché

Après l’imagier mouvementé, voici l’Imagier caché

de Véronique Joffre aux éditions Thierry Magnier !

Un très beau livre-jeu tout cartonné qui joue à coucou-caché avec le bébé : grâce à un système de rabats, le tout-petit dévoile ce qu’il ne voit pas tandis que l’adulte prononce le terme correspondant à la petite grande découverte… Sous les plantes, ainsi, les abeilles récoltent et les limaces festoient ; en hiver l’ours hiberne sous la neige et sous la terre pour trouver un peu de chaleur, tandis qu’en été dans le désert, sous le sable se tapit le renard pour trouver un brin de fraîcheur ; le faon se construit, derrière les herbes, un abri, tandis que le félin se cache aussi derrière la broussaille, mais en embuscade ; la cachette des uns (les écureuils) fait la trouvaille des autres (les sangliers)… quelques images, mais dommage, pas de ce qui se cache sous l’image (ah de l’intérêt de tenir un ouvrage dans ses mains !) en cliquant sur cet extrait :

Vous l’aurez compris, ce premier documentaire plein de surprises va bien au-delà du simple imagier… il frise l’encyclopédie : ici, le jeune enfant enrichit son vocabulaire et sa connaissance du monde, tant l’auteur-illustrateur ne se contente pas d’illustrer et de nommer les mots de tous les jours, mais met en scène des animaux en train d’agir dans leur environnement, un vrai petit théâtre de la nature, invitant les tout-petits à observer et respecter l’environnement. De plus, chaque image fonctionne par paire avec sa voisine, pour générer encore plus de sens : au bébé lecteur de comprendre les liens unissant ces images-miroir dynamiques… s’opposent-elles ? se complètent-elles ? est-ce du pareil au même ? ou chaque situation est-elle unique ?

Mention spéciale, enfin, à la double page qui décrit les parents :

  • sur ma gauche, le papa manchot, qui couve l’œuf pondu par sa femelle
  • sur ma droite, la maman poule, qui couvent aussi ses œufs !
Publicités
0

Les félins en formes, ou la géométrie avec les chats

Vous n’avez encore jamais vu de chat… comme ça ! Après LES OISEAUX (couleurs) et LES CHIENS (contraires), voici qu’Elo, aux éditions Sarbacane, explore les formes avec LES CHATS… qu’elle forme et déforme afin que le bébé lecteur identifie et manipule à son tour les formes !

Oui, la créatrice franco-suédoise Elo livre ainsi un nouvel imagier des plus réussis, avec ce fil rouge du chat déformable à merci, ce qui est par ailleurs très rigolo. Le résultat ? Un premier documentaire, aux tons colorés et joyeux, sous forme de livre-jeu avec des volets et rabats à soulever par le jeune enfant : un chat rond (vert), présenté de face, surprise, est entouré d’un chat (jaune à taches) l’encerclant ; un chat (violet à pois) de côté, en mode triangle, se transforme, déplié, en chat blanc tout étalé, format carré (chat ou coussin félin ?), un chat jaune à poids qui fait le pont (arc) d’un côté devient un chat violet qui fait le gros dos (ovale), une queue en ligne droite mute si vite en zig zag, etc.

On devine, dès la première page, toute l’affection portée à ces êtres à quatre pattes, compagnons quotidiens, à travers ces mises en scènes originales de félins… si proches pourtant du modèle original tant Elo capte bien les expressions et attitudes de cet animal domestique… ou rebelle à la domestication !

Par le jeu, le bébé lecteur découvre — littéralement — et nomme — avec l’adulte accompagnant — les formes simples ET complexes : le rond, le cercle, le triangle, le carré, l’arc, l’ovale, la ligne droite, le zig zag, le triangle, le losange, le parallélépipède, le trapèze, le carré, le rectangle, la flèche, l’hexagone, la spirale, la croix. Par la manipulation, le tout-petit fait ses premiers pas en géométrie, observant mais aussi et surtout devenant le créateur des formes qu’il construit.

Pour terminer ce billet… un petit extrait… tout en plis et déplis… magie magie rime avec géométrie !

0

Miru Miru

Place à une bande dessinée très jeune public pour les plus grands des bébés, issu, une fois n’est pas coutume sur ce blog, d’une série d’animation produite par Folimage, et créée par Haruna Kishi, Mathilde Maraninchie et Guillaume Lorin.

On y découvre un univers graphique japonais, celui d’Haruna Kishi, dont le dessin est épuré et rond ; les récits*, situés au pays nippon, narrent le quotidien facétieux du héros, cette petite loutre de mer avide de mille découvertes et qui ne semble jamais en reste… dans la mesure où elle a toujours un tour dans son sac !

Pour les jeunes lecteurs, c’est l’occasion de faire connaissance avec des traditions, comme les raviolis japonais dans lesquels le cuisinier glisse un ingrédient surprise (secret professionnel !)…ou encore avec le menu quotidien des grands, comme la visite chez l’esthéticien(ne). Miru Miru dans les deux cas ouvre grand ses yeux voire ses oreilles, observe méticuleusement la scène, puis, imitation oblige, se lance à son tour dans la réalisation… de raviolis « surprises », donc, ou encore de « travestissements » entre amis… à la nuance près qu’il réinvente ce qu’il a saisi avec sa touche fantaisie, dans une logique de partage puisqu’il y associe ses amis. Le voici invitant ainsi ses proches à un repas convivial de raviolis avec des surprises plus improbables les unes que les autres, ou encore se maquillant puis peinturlurant la compagnie, opération camouflage réussie !

En bref, une première BD qui fait sourire et voyager, avec un protagoniste rusé, jovial et social. Une petite série sympa, qui sort de l’auto-centrisme et des chemins battus…

*adaptation : Sophie Furlaud et Samir Senoussi

0

Trésors surprises

Après Animaux surprises, Gilbert Legrand récidive avec de nouveaux Trésors surprises, aussi créatifs et réjouissants que leurs prédécesseurs à poils et à pattes !

tresors surprises - gilbert legrand

Même principe pour ce nouvel imagier : le bébé lecteur découvre, en tournant des rabats, pléthore d’objets du quotidien, revisités avec génie et entrain par l’auteur-designeur. Qui l’eût cru en effet… dès la première double page, voici qu’une série de trombones s’anime ! Un point pour un œil, deux mini traits pour deux pattes, le tout multiplié par le nombre de trombones et… en avant la marche des pioupious :

trombonnes gilbert legrandDans ce livre-jeu, les photos d’objets originels et transformés sont désormais complétées de dessins venant compléter et enrichir le sens et la métamorphose, sobre et heureuse technique permettant de décupler l’imagination tant de l’artiste que des lecteurs !

Un univers toujours aussi fabuleux et enrichissant pour les jeunes enfants dont le regard, intrigué, égayé, navigue de l’objet à l’œuvre d’art… Jeu d’association captivant, jusqu’à ce que l’enfant s’empare à son tour d’un trombone pour construire et réinventer son monde… En avant donc, bonne lecture et chasse aux trésors !

3

Animaux surprises & poésie de l’objet

Connaissez-vous Gilbert Legrand (le bien nommé) ? Oui ? Non ? Si non, ni une, ni deux, rendez-vous sur son site internet pour saisir l’univers de ce bricoleur de poète frappé de génie : http://gilbert-legrand.com. Car Gilbert Legrand, designer de formation, est un sculpteur d’idées, professionnel du détournement d’objets courants en autant de personnages à la fois attachants et surprenants : magicien, il métamorphose les petites choses en êtres vivants souvent très marrants, et avec la complicité des éditions Sarbacane, les couche sur papier ! Voilà ces créatures hors pair qui s’emparent ainsi du média livresque, par deux moyens :

  • de fidèles et belles photos des réalisations sculptées
  • une mise en page à la fois sobre et colorée, dynamique et ludique, rejouant à l’infini l’acte de transformation !

Ça marche du tonnerre auprès des enfants & des grands, comme l’a prouvé le succès de l’album Le grand show des petites choses que je ne saurai trop vous recommander … Et, je prends les paris, ça fonctionnera à merveille aussi auprès des tout petits, suite à la publication du tout cartonné Animaux surprises :

animaux-surprises-gilbert-legrand

Dans ce livre à manipuler, pensé pour les mains et yeux des bébés, vous trouverez :

  • à ma gauche, la photographie détourée d’un objet issu d’un quotidien bricoleur ou ménager
  • accompagnée, à ma droite, du mot qui la décrit… suivi d’un point d’interrogation… !

Jusqu’ici, just another imagier… Mais souvenez-vous du point d’interrogation — c’est essentiel, un point d’interrogation, pour susciter l’éveil des apprentis lecteurs :

  • en fait, avant de tourner ma page de droite pour changer d’objet
  • je l’ouvre, surprise, sur ma gauche car elle consiste en un rabat,
  • contenant lui-même deux pages à l’intérieur desquelles l’objet en cours change et réapparaît sous sa nouvelle forme… animale… dotée d’un prénom, si, si, et d’un (drôle de) caractère !

Or donc : de la personnification des petits riens indispensables au quotidien !

animaux-surprises-castor

Quand un imagier en cache un autre : coup de théâtre… mais c’est bien sûr aussi, le titre l’indiquait, un bestiaire !!!

Ce livre-objet à lire dans tous les sens, pour la grande joie des bébés lecteurs, fait pleinement écho à l’imagination débordante des tout petits, qui se racontent des histoires à partir de tout ce qui peut leur tomber sous la main. Au fil des pages, une attente stimulante s’installe, instaurant une très chouette complicité entre l’objet, l’animal, l’auteur et les lecteurs, et invitant le bébé, une fois l’album fermé, à poursuivre, encore, cet exercice fantastique dans la vraie (?) vie !


the-light-bulb-363064_640Pour vous aider à trouver ce livre chez votre libraire ou dans votre bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

Animaux surprises [Texte imprimé] / Gilbert Legrand. – Paris : Ed. Sarbacane, 2015. – 1 vol. (40 p.-20 dépl.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 16 x 16 cm.
ISBN 978-2-84865-786-8 : 13,90 EUR

 

4

Et plouf !!

Pour accompagner la fin de l’été, place aujourd’hui à Bloub°bloub°bloub, de Yuichi Kasano :

bloub bloub bloub

Un album rayonnant, réjouissant, qui, en plein cagnard, met en scène une mer calme, trop calme, avec un petit bonhomme, muni de sa gigantesque bouée et suivi de près par son souriant papa à lunettes, qui court se mettre à l’eau pour avoir moins chaud : le voici, content comme tout, qui profite du monde marin en clapotant. Une mouette à observer, chouette. Puis, oh…, des bulles… un bruit… « bloub°bloub°bloub », qu’est-ce que c’est ? « Flouch ! » mais… c’est son papa qui se trouve en-dessous de lui, et qui le soulève, le coquin ! Qu’est-ce qu’on rigole !! Mais, mais… que se passe-t-il encore ? de nouveau « bloub°bloub°bloub » ? Ah la la, une créature marine qui soulève à son tour le papa ! A qui le tour ? On continue ?

Dans ce livre cartonné qui se lit de haut en bas, de double page en double page se constitue une pyramide d’êtres vivants, animaux et humains, tous blagueurs autant qu’ils sont : madame Tortue, monsieur Morse, madame Baleine, monsieur Poulpe, sans oublier madame Mouette, et tantôt ils rient de leur plaisanterie, tantôt, tel est surpris qui croyait surprendre, pris à leur propre jeu, se montrent relativement inquiets quant à leur capacité à conserver bien longtemps l’équilibre précaire de cette drôle de tour. Un vrai travail de groupe, quand soudain…. PLOUFFFFF ! youpi, tout le monde à l’eau !!

Un jeu d’eau magnifié par un enfant facétieux, qui s’est comme « monté » toute une histoire, pour mieux pouvoir la démonter, et recommencer à loisir, de préférence accompagné, une fois n’est pas coutume, non d’une maman mais bien d’un papa, mi-complice, mi-vigilant ! L’inventivité et la fantaisie du propos sont merveilleusement servies par une narration enthousiaste, du point de vue du jeune héros, qui nous raconte donc sa petite aventure en mer, elle-même illustrée par un graphisme épuré et superbement expressif, permettant de saisir les moindres nuances des réactions à l’effet de surprise ! Une lecture idéale pour des vacances estivales… et pour les bébés nageurs en toute saison !


Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

the-light-bulb-363064_640Bloub, bloub, bloub [Texte imprimé] / Yuichi Kasano. – Paris : l’École des loisirs, DL 2014 (impr. en Malaisie). – 1 vol. (non paginé [21] p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 17 x 18 cm.
. – Trad. de : Who is that came out of the sea ?

ISBN 978-2-211-21729-3 (rel.) : 8,70 EUR