0

Des chiffres et des lettres

La BBthèque fait sa rentrée en accompagnant les bébés lecteurs dans leur rentrée !

Au menu cette semaine, des chiffres et des lettres : un premier contact, ludique, graphique, artistique, avec les nombres et l’alphabet, à travers une série de nouvelles publications.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Côté chiffres

La BBthèque vous présente en particulier trois nouveaux livres pour l’éveil aux mathématiques, l’apprentissage progressif et créatif des chiffres de 1 à 10 : Chiffres de Leo Lionni aux éditions de l’école des loisirs ; 1, 2, 3… art de Marie-Jo Vidalinc et Carole Crouzet aux éditions Eliart ; Les poissons (chiffres) d’Elo aux éditions Sarbacane.

Chiffres de Leo Lionni

Ce petit ouvrage tout cartonné, format carré, écrit par l’auteur-illustrateur de Petit-Bleu et Petit-Jaune, Leo Lionni, met en en scène 1, 2, 3… souris.

Une page, un chiffre ; le tout raconte une histoire : 1, quand la souris est seule, elle a la larme à l’œil ; 2, quand la souris rencontre un.e ami.e, l’une et l’autre sourient ; 3, les deux souris se sont reproduit ; 2 parents + 2 enfants dont 4 ; avant que le nombre de souriceaux continue de croître… l’occasion pour ces derniers de s’amuser, en nombre, avec les chiffres qui désignent leur quantité : monter sur le 5 ou sur le 8, caresser le 7 avec sa queue, porter à bout de bras le 6, lancer le 9 comme on lance un ballon, etc. Ou comment jouer avec la matérialité des mathématiques.

1, 2, 3… art par Marie-Jo Vidalinc et Carole Crouzet

Chiffres toujours, mais en compagnie, non plus de souris, mais de tableaux de renom : éveiller conjointement aux mathématiques et à l’art, tel est le pari relevé par les éditions Eliart dans ce premier documentaire.

Dans ce livre, format portrait, chaque double page incarne un chiffre : sur une page, la reproduction d’une œuvre d’art ; sur l’autre page, le chiffre lui-même et son écriture en toutes lettres, ainsi qu’un texte commentant l’œuvre à hauteur d’enfant… et invitant ce dernier à chercher-trouver, dans le tableau, un élément présent dans la quantité décrite par le nombre.

Au fur et à mesure de la lecture, un caméléon facétieux et heureux, comptant sur les doigts de sa maman, prend forme, matérialisant l’atteinte par les jeunes lecteurs de l’objectif mathématique : compter jusqu’à 10 ! Au passage, découvrir, observer, analysée des tableaux de Paul Signac, Joan Miró, Le Douanier Rousseau, Paul Cézanne, Vassily Kandinsky, Andy Warhol, Le Greco…

Quelques extraits à découvrir ici.

Les poissons (chiffres) d’Elo

Vous souvenez-vous des précédentes publications d’Elo aux éditions Sarbacane ? Après LES OISEAUX (couleurs), LES CHIENS (contraires) et LES CHATS (formes), Elo apprend aux tout-petits à compter comme des poissons dans l’eau, plongeant les chiffres avec les poissons dans l’eau de l’aquarium ou de l’océan.

Le principe de la collection est le même que pour les titres précédents : un livre-jeu à rabats aux illustration colorées et fantaisistes, à manipuler à souhait, sur le principe du coucou-caché : 1 gros poisson peut ainsi cacher 2 plus petits poissons : selon le point de vue, la scène change, une nageoire déplacée par exemple peut faire apparaître 1 nouveau poisson insoupçonné. Chaque double page introduit 1 poisson supplémentaire : + 1 ! Un titre fondamentalement ludique pour apprendre à compter (les poissons).

Côté lettres

Lettres de Leo Lionni

Indispensable pendant à Chiffres chroniqué ci-dessus, et également publié aux éditions de l’Ecole des loisirs, Lettres de Leo Lionni constitue un tout premier abécédaire, où une série de souris joue littérale-graphique-ment avec les lettres de l’alphabet.

Les lettres, représentées dans l’ordre alphabétique, se distinguent dans ce tout cartonné, format carré, par leurs couleurs et l’impression de matérialité qu’elles dégagent.

Les souris, toutes grises, touchent, portent, montent, traversent, transportent, se prêtent, échangent, etc. ces éléments que sont les lettres de l’alphabet.

La preuve en images :

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Bonne rentrée à toutes et à tous ! Vous pourrez retrouver aux liens suivants d’autres ouvrages au top sur les chiffres et les lettres pour les tout-petits :

  • A,B,C : sélection d’abécédaires pour les 0-3 ans
  • 1,2,3 : sélections de livres à chiffres pour les 0-3 ans
0

A cat out of the box

Lumière aujourd’hui sur, dixit la quatrième de couverture, « un drôle de livre qui joue au chat et à la souris avec toutes sortes de boîtes en jonglant avec les contraires » : je n’aurais pas mieux dit… tout un programme pour ce joueur de chat… et le bébé lecteur qui joue avec lui !

Petite boîte,

grosse boîte

de Caryl Hart & Edward Underwood

L’album, grand format, publié aux éditions Circonflexe, est illustré avec des dessins sobres et drôles, comme des gags en pagaille avec effet boule de neige, mettant en scène… des boîtes et un chat, qui passe de l’une à l’autre en les comparant (grand / petit, géant / minuscule…, quelles couleurs, quels motifs, quels formats), en les testant (je peux monter dessus => elle est solide ; elle s’écrase sous mon poids ? => pas tant que ça ; oups cette boîte là me fait glisser), en se les appropriant (ma boîte n’est pas ta boîte, et vice-versa ; celle-là est chouette pour dormir et même ronfler, cette autre pour marcher, cette troisième pour se couvrir avant de sortir, cette quatrième pour me planquer), en interagissant avec d’autres amateurs de boîtes (mais qu’y a-t-il dans cette boîte à trou ? une souris !!! à pourchasser… ou à aimer dans le cadre d’une nouvelle amitié… c’est dans la boîte mesdames et messieurs, monsieur le chat et dame souris sont désormais amis !!).

Un parcours haut en couleurs et tellement drôle, qui permet d’aborder énormément de notions avec les jeunes lecteurs : l’un et le multiple, les différences et les contraires, les conséquences de nos actes, tout ce qu’on peut faire avec des boîtes, le pouvoir du jeu & de l’expérimentation, mais aussi de l’observation, de l’analyse et de l’imagination, être un ou… deux, interagir avec les objets et avec autrui. Psst… pour feuilleter les premières pages de cette histoire, rendez-vous ici : https://www.circonflexe.fr/catalogue/eveil/grosse-boite-petite-boite !

0

Des premiers livres aux premiers jeux… et vice-versa !

Lumière aujourd’hui sur une nouvelle et heureuse tendance ludique (ré ?) apparue dans l’édition jeunesse ces dernières années : en complément de l’édition d’albums de qualité, voici que les créateurs de livres éditent aussi des jeux, inspirés de ces albums et souvent d’ailleurs conçus avec leurs auteurs ! Plusieurs éditeurs s’y sont mis… : l’école des loisirs dont je m’apprête à vous présenter plus avant quelques jeux, les éditions MeMo (qui ont conçu… un memo, hihi, Raymond joue, à partir de l’univers d’Anne Crausaz… ou encore ce premier puzzle pour les 2-3 ans Raymond s’habille tout en colimaçon… ou encore ces cubes à empiler signés Janik Coat), sans parler des jeux signés Hervé Tullet et édités par Bayard Jeunesse il y a quelques années (les géniaux un jeu et un memo)…

Je vous présente aujourd’hui, à l’occasion des vacances d’hiver où il fait bon rester au chaud et se retrouver ensemble autour de la table, quelques premiers jeux de société pour les plus grands des bébés… à partir de 2 ans et demi voire 3 ans selon les enfants !

 

Le domino des bruits

Echo du Livre des bruits de Soledad Bravi, le domino des bruits est un jeu de domino où les joueurs s’amusent à coupler les images (objets et êtres vivants issus de notre quotidien) tout en émettant les bruits correspondants ! Deux niveaux de jeu, avec des sets de carte distincts : un premier set pour une première approche, puis un deuxième avec des images et sons plus complexes, qu’on peut coupler au premier set pour cumuler les difficultés… A jouer seul ou à plusieurs, selon son envie, et sans qu’il n’y ait de perdant. Hi Han. Plus d’infos ici : https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/domino-bruits !

Elmer, le jeu des couleurs

Qui ne connaît pas Elmer & ses mille et une couleurs, l’éléphant « comme Paul Klee » de David McKee (le mieux c’est de l’en entendre parler… par ici) ? L’école des loisirs a eu l’idée éclairée d’en faire un jeu d’apprentissage des couleurs, fondé sur l’observation et le hasard… avec l’utilisation d’un dé dont les faces sont des couleurs ! Un jeu à jouer à 2, 3 ou 4 joueurs : chaque joueur lance les deux dés à tour de rôle et complète, selon la couleur affichée par la face du dé, une case de son éléphant avec le jeton de la même couleur. Pour complexifier le jeu si l’enfant est prêt, on trouve sur les deux dés quelques faces dites spéciales… qui relancent le jeu : un pinceau magique grâce auquel le joueur prend dans la pioche un jeton de la couleur de son choix (sympa), une baguette magique où il prend à un autre joueur un jeton de la couleur de son choix (moins sympa) et un jour de fête où tout le monde a le droit de prendre un jeton de la couleur du choix de celui qui a lancé les dés cette fois-là (super sympa). Un graphisme au top, pour un jeu où le premier à avoir attribué à son éléphant toutes ses couleurs emporte la partie. Plus d’infos ici : https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/elmer-jeu-couleurs !

Le loto de la famille Souris

Et le petit dernier pour aujourd’hui, c’est le non moins formidable loto mettant en scène tous les membres de la très grande famille Souris, inspiré de la série d’albums éponymes de Kazuo Iwamura si poétiques et doux, disant la vie en communauté et en harmonie avec la nature. Un jeu à jouer, si on le veut, par (presque) autant de joueurs qu’il y a de souris… et, aussi, un jeu dans lequel on crie beaucoup « souris ! ». Chaque joueur se voit attribuer une grille (ou plusieurs, si on aime les défis), sur laquelle figurent quatre souris différentes, chacune prise dans un moment de sa vie (c’est une petite souris en train de laver son linge par beau temps ; c’est une petite souris en train de faire de la luge l’hiver ; c’est une mamie souris qui….). Au milieu de la table, un tas de cartes « souris », faces cachées. Chacun leur tour, les joueurs retournent une carte et la montrent à l’assemblée ; le premier qui reconnaît une souris figurant sur sa grille crie « SOURIS ! ». Le plus rapide obtient ladite souris ; mais s’il se trompe… il doit rendre une autre souris ! Surprises… quelques cartes spéciales viennent pimenter la partie, si l’enfant se sent prêt : la très pratique « feuille magique », aka joker ; la carte « champignons » qui oblige le joueur piocheur à se défausser d’une de ses souris… Plus d’infos ici : https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/loto-famille-souris !

0

A chacun sa maison

Dans la série pop-up pour tout-petits, j’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui Les maisons des animaux par Philippe Ug (un vrai pro du pop-up… qui a même, il y a quelques années, commis, si si, un livre pop-up sur l’œuvre de Vasarely) aux éditions des Grandes Personnes :

Un petit format carré tout cartonné, aisé à manipuler, qui présente, sous forme animée, de double-page en double-page, les habitats respectifs de nos voisins les animaux… en mouvement et en volume s’il-vous-plaît :

  • l’escargot dont la tête sort de la coquille
  • l’oiseau émergeant de son nid pour apprendre à voler
  • l’écureuil (image de couverture) bien à l’abri dans l’arbre en compagnie de son garde-manger
  • la taupe qui surgit de dessous ses monticules de terre
  • la souris tentant une sortie depuis sa retraite derrière les plinthes
  • la niche du chien, maisonnette dans le jardin face à la maison des maîtres
  • la jolie ruche des abeilles où naît le miel
  • le rocher abritant le crabe
  • les coraux derrière lesquels se cachent les petits poissons dans l’eau…

L’occasion d’aborder, de manière ludique, avec les tout-petits, des cadres de vie différents, et de présenter dès le plus jeune âge l’environnement dans toute sa richesse et sa diversité, au travers d’êtres vivants relativement courants. Un bestiaire où les bêtes jouent à cache-cache : des fois on les voit, et quand on ne les voit pas, c’est peut-être bien qu’ils sont chez-eux ! Il y a la vie en extérieur… et la vie en intérieur, bien au chaud dans les maisons. Comme nous, en fait… Vie publique, vie privée, chers petits bébés !

Mais trêve de paroles, place à la vidéo démo :

0

Conti, conta, comptines

Minute poésie pour les tout-petits ! aux éditions belges A pas de loups, sous la plume de Dominique Descamps (D. D. pour les intimes) … qui dédie son livre Conti, conta, comptines :

« A toutes les petites oreilles qui aiment la musique des mots. »

conti conta comptines - dominique descamps.jpg

Dans cet album aux couleurs pastels, où la linogravure règne en maître, c’est un univers inédit, intemporel voir immémoriel… qui s’ouvre visuellement au bébé lecteur… et à ses parents. Et pourtant, le propos, lui, parle du présent en décrivant, non sans humour et tendresse, en de jolies tournures mettant en valeur des mots de tous les jours, une journée lambda (enfin presque : c’est dimanche, on a le temps et on le prend !) dans son lent et riche déroulement… ! à la campagne, oui, messieurs-dames, en compagnie des animaux :

De grand matin,

Le coq a lancé son refrain

Comme il chante faux

Tout le monde reste au dodo

 

Tôt, très tôt dans les branches

Se tient un concert d’oiseaux

Pourtant aujourd’hui c’est dimanche !

Pour eux, pas de repos

Chaque rencontre des bébés narrateurs et lecteurs avec une bête — coq, oiseau, souris, vache, écureuil, loup… — constitue ici un instant de poésie, et la journée de commencer, continuer et s’achever comme une ronde rimée et rythmée de ces échanges malicieux et nourriciers avec le langage, les images, la nature et le bon air frais.

A lire d’urgence avec les petits enfants dès les premières lueurs du printemps… !

2

Bonne nuit… tout le monde

Gros coup de cœur pour le nouvel album de Chris Haughton publié en cette rentrée aux éditions Thierry Magnier :

Bonne nuit

tout le monde

bonne-nuit-tout-le-monde-chris-haughton

D’abord pour ses illustrations : tant de couleurs vives et rares, tant de couleurs calmes ; les personnages, nos amis les animaux, sont croqués justement… avec un accent, mis, nécessairement, sur les yeux de ces dames et messieurs : ouverts, mi-clos, paupières, cernes, ou fermeture complète du magasin.

Ensuite pour son texte :

Le soleil se couche et tout le monde a sommeil.

Les souris ont sommeil : « Hhhaaaaaa »

Les lièvres ont sommeil. Ils baillent : « Ha…………………….hhhaaaaaa »

Les biches ont sommeil. Elles prennent une longue inspiration : « Haa…………………….hhhaaaaaa »

Même Maman Ours a sommeil. Elle s’étire de tout son long… « Haaaaa………………………………………………hhhaaaaaa »

qui joue si merveilleusement bien la carte de la contagion (je baille, tu bailles, nous baillons) et de l’imitation ! D’autant que ce récit, ami de l’onomatopée ensomeillée, est fantastiquement mis en page : une mini-page pour la souris, une demi-page pour les lapins, un trois-quart de pages pour les biches et voilà que Maman Ours dispose d’une page, que dis-je d’une double-page, pour s’étirer de tout son long. Tout le monde a sommeil donc… hormis Petit Ours, qui résiste, bien entendu ! Jusqu’à ce qu’il sente, peu à peu, la fatigue de ses camarades alentour l’envahir à son tour, accompagnée de l’explication tendre et posée de sa maman, avec qui il souhaite bonne nuit aux souris… lièvres…biches… et ours, le tout en contre-faisant, gaiement, leurs divers ronflements !

Enfin pour sa dédicace : « à ma sœur Jan, enseignante Montessori, qui m’a inspiré l’idée de ce livre ».

Or donc, une lecture géniale pour endormir les plus petits… et les plus grands.

 

2

Souris, souris, tout petit…

🐁

Tout-petits souris, c’est le nom d’une collection intéressante et jolie, éditée à La Joie de lire : une nouvelle série de petits livres carrés, tout cartonnés, aux bords arrondis, mettant en scène des personnages de jeunes souris réalisés en feutrine et photographiés dans leurs environnements reconstitués… comme des maisons, que dis-je, des villages de poupées très très proches de notre réalité… et dont le théâtre de verdure fera verdir bien des citadins !

Chaque album porte sur une souricette ou souriceau en particulier, qui expérimente, à la première personne du singulier, une émotion et/ou un sentiment influençant grandement son caractère à un moment T… de quoi donner au bébé lecteur des clés pour apprivoiser et surmonter s/ces émois !

Barnabé l’inquiet

image

Barnabé, c’est le souriceau qui accompagne le bébé lecteur dans ses peurs, car Barnabé est la caricature de l’individu inquiet, qu’un rien ou que tout affole : les petites fourmis du jardin, le vent emportant les vêtements séchant à l’air, la traversée d’un petit pont en bois, le dodo dans le noir, etc.

Tout ? Non ! Car Barnabé, comme le bébé lecteur, sait aussi vaincre sa peur… quand il le faut vraiment : par exemple, quand son doudou est en danger !

Quelques images sur le site de l’éditeur pour vous faire une meilleure idée : http://www.lajoiedelire.ch/livre/barnabe-linquiet/

Salomée la pressée

image

Salomée, c’est la souricette qui expérimente une maladie qualité commune à tous les enfants : l’agitation ! Mademoiselle est pressée, du matin jusqu’au soir, elle se lance dans plusieurs activités à la fois, préfère bouger plutôt que siester, caracole en tête pour les repas, piétine quand elle est la dernière d’une longue file d’attente, mais passe en revanche des heures dans son magasin de jouets préféré !…

Un album pour mettre des mots sur le dynamisme des tout-petits tout en leur apprenant, aussi, à se calmer et prendre leur temps… quand c’est important. Ou comment ralentir le rythme, parfois, pour se recycler… avant de redémarrer à fond les ballons !!

Quelques extraits sympathiques par ici aussi : http://www.lajoiedelire.ch/livre/salome-la-pressee-2/ !

🐁

Mention spéciale à l’univers à la fois tendre, drôle, réaliste (de l’art de la miniature et du détail….!) et poétique co-signé Odile Baillœul côté tissus, figurines & co, Claire Curt côté photos. Dans ce monde de petite souris, le bébé lecteur peut facilement se projeter, et les plus grands s’émerveiller de la qualité artistique de l’ouvrage…