0

De l’art de mélanger dans un chantier

Après un tour d’horizon des camions qui traversent la ville (camion poubelle, camion des pompiers, camion remorqueur…) dans Quel Camion !, l’auteur-illustrateur néo-zélandais Stephen Savage récidive en mettant en scène, dans Le camion méli-mélo, les engins de chantier à commencer par le valeureux petit camion mélangeur :

Il est là, dès la couverture de l’album, le héros de cette histoire, le camion méli-mélo, qui démarre tout juste dans sa carrière de camion mélangeur… et qui mélange d’ailleurs encore un peu tout…

D’abord il (nous) fait (faire) connaissance avec les autres camions du chantier et avec leurs fonctions respectives : le camion-grue qui soulève, le camion-benne qui verse, le camion-pelleteuse qui creuse.

Ensuite il demande à ses nouveaux camarades : « comment puis-je être utile ? », et se voit attribuer une mission : mélanger une poudre blanche… de ciment. Mais le camion méli-mélo est un bleu, voilà qu’il confond cuisine et construction ! Il a en effet mélangé, non pas du ciment, mais de la farine avec de l’eau, ce qui donne… un gâteau ! Une erreur ne survient jamais seule dans les premiers temps… Voilà qu’il continue de s’emmêler les pédales et qu’il mélange une autre poudre blanche avec de l’eau, le sucre, pour glacer son gâteau géant ! Jamais deux sans trois… ? Mais non, cette fois, le camion méli-mélo a bien compris : il mélange la poudre blanche, ajoute un peu d’eau… et construit, non plus un gros gâteau, mais un grand immeuble (un peu en forme de gâteau, type pièce montée… non mais).

Et puis, comme il a le sens de l’humour et de la convivialité, ce camion méli-mélo, et que, au terme de cette première journée de chantier, il sait désormais bien mélanger, il va mélanger avec un peu d’eau une dernière poudre blanche… le savon… pour que tous les camions du chantier puissent s’amuser et se ressourcer dans un gigantesque bain moussant ^^

Un premier documentaire coloré et rigolo sur l’univers du chantier, à portée des bébés qui adorent aussi tout mélanger.

0

Tout en haut du toboggan

Hourrah, Malika Doray revient dans la BBthèque ! Son nouvel album, publié à l’Ecole des loisirs dans la collection Loulou & Cie, propose aux petit-tout(e)s de vivre une aventure courante et ô combien excitante : la descente du toboggan ! Et pas n’importe quel toboggan… un toboggan GÉANT !

Tout en haut du toboggan

tout en haut du toboggan - malika doray

Pour donner au bébé la pleine mesure de cette chute libre et exaltante, ce livre tout cartonné est en format paysage & se lit de haut… en bas pour des raisons similaires à l’excellent Bloub°Bloub°Bloub° sur un thème très approchant : la dégringolade en version aquatique comme terrestre… quelle bonne rigolade !!

Ici, une ribambelle de bébés animaux (tous différents, sauf les cousins lapins qui ne divergent que par leurs vêtements… bien évidemment) se lancent dans l’aventure, depuis l’éléphanteau qui, redoutant l’expérience, se laisse néanmoins entraîner par l’entreprenante et enthousiaste fourmi, le chat à la poursuite de la souris, jusqu’aux macareux et crocodiles en duo (plus on est de fous, plus on rit), tout le monde tourne, tourne (un petit tour et puis s’en va… mais où sont-ils donc passés ?) et descend, descend, descend… jusqu’à rejoindre, tout en bas, les parents… les attendant… et les félicitant de cette descente décoiffante !

Le bébé lecteur retrouve avec bonheur les personnages qui peuplent l’univers de Malika Doray, tout doux, doudous… En bref, un album tout en rimes et en douceurs, pour s’amuser et apprivoiser ses peurs : hauteur (sur ce sujet, je vous recommande aussi vivement, itou également, Vu d’en haut de Marie Poirier), vertige, vide… dans la bonne humeur !