0

Le petit questionneur

Chouette, un premier documentaire qui se met à la hauteur des bébés lecteurs alias… les petits questionneurs ! J’ai nommé :

¿?

Le Petit Questionneur

de Constance Verluca, Julien Hirsinger & Jeanne Boyer

le-petit-questionneur

¿?

Ce livre tout cartonné est construit comme un « chat » ou dialogue entre l’adulte (l’auteur, le lecteur) et l’enfant (l’autre lecteur, petit ou grand questionneur itou également), le premier s’adressant au second à la deuxième personne du singulier avec une série d’improbables questions :

Tu préfères Noël ou ton anniversaire ?

Si tu devais ne garder qu’un seul jouet, lequel choisirais-tu ?

Si tu étais le roi ou la reine, que ferais-tu en premier ?

De double page en double page, pléthore de sujets — la vie en société, amis et événements, les émotions, l’alimentation, le présent, le passé et l’avenir… — sont abordés sous l’angle de l’interrogation, invitant le tout-petit à s’exprimer, avec ses phrases balbutiantes, ses premiers mots, et à affirmer ses choix… pour poser, à son tour, des questions.

Un petit aperçu ici : http://www.ecoledesloisirs.fr/livre/petit-questionneur !

Publicités
0

Les contraires… à l’endroit comme à l’envers !

Lumière aujourd’hui sur une perle de la littérature jeunesse, rééditée chez Thierry Magnier cette année en format carré tout cartonné : A l’endroit comme à l’envers, de Menena Cottin. Un livre, noir & blanc et une touche d’orange, à lire à l’endroit… mais aussi à l’envers, pour saisir un mot… et son contraire !

endroit envers menena cottin

Par son graphisme intelligent, porté par des contrastes de couleurs saisissants (ah… le noir et blanc et les petits enfants), Menena Cottin offre aux tout petits une expérience de lecture visuelle inédite : chaque double-page propose en effet une illustration dont le sens diffère selon la manière dont le bébé lecteur manipule le livre ! avec, en orange, des mots pour exprimer les tournures de langage désignant les opposés ainsi illustrés. En passant de l’endroit à l’envers et vice & versa, on passe en revue les contraires :

  • début ou fin d’un trait tracé au crayon
  • 10:10 ou 04:04 dit l’horloge selon comment on la prend
  • en haut ou en bas, désigne le doigt
  • flotter ou couler pour le bateau chahuté
  • printemps ou automne selon que l’arbre produit ou perd ses feuilles
  • été ou hiver selon que la plante pousse ou hiberne
  • monter ou descendre tel l’avion en vol
Un imagier design, original et ludique, continuant d’éveiller le sens de l’observation des jeunes lecteurs tout en les mettant à contribution pour construire le sens des premiers mots de tout horizon qu’ils apprendront : ici, les saisons, les verbes d’action, mais aussi quelques notions un peu plus abstraites… Quelques images ici-bas (si vous lisez cet article sur tablette, vous pouvez toujours tenter de retourner l’écran ^^) :
debut finen haut en basheures

2

Les imagiers de Jane Foster

Les éditions Kimane ont sorti cette année, sous la forme de livres carrés tout cartonnés, quatre imagiers complémentaires signés Jane Foster : une même patte, aka une même vision, s’attèle ainsi à quatre thèmes classiques, abordés avec des mots simples & illustrés par un graphisme de type « design » à la fois tendre, coloré et sympathique, qui constitue le fil rouge de ces divers titres et s’amuse à s’auto-citer d’un album à l’autre, pour contribuer à dresser l’inventaire de l’univers familier de son ou ses bébé(s) lecteur(s) :

Premiers mots

premiers mots jane fosterLe plus classique des quatre albums, façon « mon premier imagier, mes premiers mots », avec des jeux de correspondances pour chaque double page :

un chat, un chien / un arbre, une pomme / une fleur, un oiseau / une chaussure, une chaussette / une tasse, un bol / un œuf, un gâteau / une voiture, une maison / un cerf-volant, un ballon / un train, un avion / un bateau, un poisson / un ours, un lion,

le tout servi par des illustrations bienveillantes, modernes et ludiques.

1 2 3

123 jane foster1 renard rieur (le rire gît ici dans les cils mutins),  2 mouettes endormies (l’une sur l’autre, en mode tête bêche), 3 belles fleurs (représentées par des icônes aux antipodes de la photographie), 4 chiens rigolos (robe à pois, à rayures, à nuages…), 5 petits bateaux (agités), 6 crocodiles heureux (multicolores et mordants), 8 parapluies à pois (ça, c’est dit), 9 petits cerfs-volants (attention, l’un va à contrevent…) et 10 jolis poissons (écailles à pois ou à rayures, au choix encore une fois).

Et puis, quand on a fini de compter jusqu’à 10, et bien on lance le décompte, pour lancer la fusée, pardi !

Les couleurs

les couleurs jane fosterUne double page par couleur, avec à la clé quelques surprises… Vert comme notre ami le crocodile mais aussi ce perroquet, jaune comme le lion et le bec du toucan, gris comme le généreux éléphant et les nuages volumineux, bleu comme les poissons et les bateaux qui auraient absorbé le ciel et l’eau…, rouge comme la coccinelle et la fraise, marron comme l’ours et le hibou itou, orange comme le tigre et ce bol tigré, turquoise comme la méduse mais aussi cet oiseau, rose comme le flamant du même nom et ce sac très genré genre madame aime beaucoup le rose, violet comme ce papillon mais aussi ce téléphone (avis à ceux qui voient la vie en violet), noir comme un chat noir & blanc comme le corps d’une chauve-souris !

Noir et blanc

noir et blanc jane fosterPlace enfin au noir et blanc, les couleurs les plus distinguées par les plus petits :

ici défilent les animaux représentés en noir et blanc, tels le panda (rigolo), la vache (heureuse), le tatou (timide), le hibou (curieux ; au fait n’était-il pas brun la dernière fois que je l’ai vu ?), le léopard (joyeux), la chenille (belle…), les fleurs (très jolies… idem, n’étaient-elles pas tantôt de toutes les couleurs quand j’apprenais à dire le mot « fleur » ?), le pingouin (malicieux), la baleine (endormie, elle rejoint ses amies les mouettes qui avaient succombé au sommeil quand j’apprenais à compter), la chauve-souris (souriante, et toujours blanche) et le serpent (grand, tout simplement).

 


the-light-bulb-363064_640Pour découvrir plus avant l’univers de Jane Foster, RDV sur son site internet : http://janefoster.co.uk/.

Et pour retrouver aisément ces ouvrages en librairie ou en médiathèque, en voici les références complètes !

Premiers mots  [Texte imprimé] / Jane Foster. – Paris : Kimane éditions, 2016. – 1 vol. (24 p.) ; illustrations en couleur ; 18 x 18 cm.
ISBN 978-2-36808-318-5 : 7,95 EUR.

1, 2, 3  [Texte imprimé] / Jane Foster. – Paris : Kimane éditions, 2016. – 1 vol. (24 p.) ; illustrations en couleur ; 18 x 18 cm. ISBN 978-2-36808-321-5 : 7,95 EUR.

Les couleurs  [Texte imprimé] / Jane Foster. – Paris : Kimane éditions, 2016. – 1 vol. (24 p.) ; illustrations en couleur ; 18 x 18 cm.
ISBN 978-2-36808-320-8 : 7,95 EUR.

Noir et blanc [Texte imprimé] / Jane Foster. – Paris : Kimane éditions, 2016. – 1 vol. (24 p.) ; illustrations en couleur ; 18 x 18 cm.
ISBN 978-2-36808-319-2 : 7,95 EUR.