0

Mécanique générale

Aujourd’hui dans la BBthèque, les moyens de transports prennent du volume ! Grâce au livre pop up Mécanique générale de Philippe Ug aux éditions (Les Grandes Personnes) :

Dans ce premier documentaire en 3D, le bébé lecteur joue à vroum-vroumer de tout côté. Chaque double page de cet imagier des transports, format paysage, présente un véhicule (plus ou moins réaliste), dont l’illustration se déploie et s’anime à mesure que le jeune lecteur manipule l’ouvrage. Tout se passe comme si la mécanique générale désignait ici le contenu (les véhicules représentés) et le contenant (l’ingéniosité des pop-up) : les véhicules prenant forme.

Apparaissent ainsi à tour de rôle : une dépanneuse, un bolide, une vieille « gimbarde », un minibus, un tout-terrain, un engin électrique, mais aussi et surtout le préféré de l’auteur : « le carrosse de mes parents », bien évidemment !

Un véhicule, une activité : voici le bébé lecteur embarqué à bord d’un voyage qui roule… à merveille. Quelques images pour vous convier à bord :

Bonne lecture… et bonne route !

Publicités
0

Sous le chapiteau

Vous connaissiez peut-être déjà un livre-arbre, un livre-maison ou encore des livres accordéons… mais connaissez-vous un livre-chapiteau ? Tadaaaaam ! Vous ne pourrez plus dire « non », car via cette chronique, vous allez découvrir un livre en forme de chapiteau…

La couverture constitue sa toile, et c’est en ouvrant l’ouvrage (avec ou sans ouvreur ou ouvreuse) que vous pénétrerez à l’intérieur pour assister à un numéro de cirque… en 3D.

La BBthèque a le plaisir de vous présenter ainsi aujourd’hui une lecture qui est aussi un spectacle, celui de la…

Famille acrobate

d’Anouck Boisrobert et Louis Rigaud aux éditions Hélium

Dans ce livre pop-up, le jeune lecteur voit, de bas en haut, une pyramide humaine se constituer avec joie mais aussi appréhension parfois, dans une ambiance familiale, avec un animateur qui conte pas à pas la prouesse : à la une, à la deux, à la trois… et ce jusqu’à 10 étapes avant d’atteindre le sommet ! Oui, dans ce premier documentaire, on apprend au passage à compter.

Tout paraît maîtrisé… quand un imprévu pointe le bout de son museau… L’élément perturbateur est une chatte, qui, plus acrobate que les acrobates, tente de se hisser tout en haut… L’aventure ne lui réussit pas, non plus qu’à ses maîtres puisque… PATATRAS ! Mais tous retombent sur leurs pattes, tels la chatte, et se remettent en piste pour saluer le public.

Un pop-up très réussi, signé d’un duo rompu à l’exercice (si vous ne l’avez jamais lu, je ne saurais trop vous conseiller de vous procurer l’incroyable et fantastique Popville, livre pop-up qui se trans-forme en ville) et un moment de lecture amusant à partager avec les enfants, jeu de construction/destruction que l’enfant peut renouveler éternellement.

Vous pouvez retrouver aussi ici d’autres livres au top qui parlent du cirque au tout jeune public… et un autre album qui raconte ce même plaisir de se mettre les uns aux dessus des autres… mais dans l’eau !

0

Croc croque

Dans la BBthèque aujourd’hui, c’est un crocodile qui vient rendre visite… au bébé lecteur. Vous avez peur ? Peut-être avez-vous raison ! On y va ? Voici donc une chronique sur Croc croque, l’histoire d’un jeune crocro souriant et avenant, écrite et illustrée par Lucie Phan aux éditions de l’Ecole des loisirs :

Dans cet album tout cartonné, format carré, un protagoniste unique à écailles s’adresse au jeune lecteur : il salue son lectorat d’un geste de la main sur la page de la couverture, avant de l’entreprendre en engageant une conversation.

Bonjour !

C’est gentil de venir me voir.

Comment t’appelles-tu ?

Et le bébé lecteur est ainsi invité à se présenter en communiquant son propre prénom à ce crocodile qu’il ne connaît pas encore, et qui lui répond :

Enchanté !

Moi c’est Croc.

Croc pose beaucoup de questions, il s’intéresse aux goûts de son interlocuteur : il lui demande tour à tour quel est son jouet préféré, son livre préféré… son plat préféré. Et après avoir laissé à l’autre le temps de répondre, il exprime à son tour ses loisirs favoris, jusqu’au terrible (prévisible ?) point final du livre :

Moi, tu sais c’est quoi mon plat préféré ?

C’est toi !

Et le crocodile à ce moment de se matérialiser gueule béante se précipitant vers le tout jeune lecteur pour n’en faire qu’une bouchée (pop-up très réussi, qui pousse la perfection jusqu’à mettre en scène l’ouverture puis la fermeture de la gueule du croco n’ayant somme toute pas réussi à attraper sa proie, manquerait plus que ça !).

Mais est-ce vraiment le point final du livre, sa conclusion gravée dans le marbre ? Que nenni, sur la quatrième de couverture, on retrouve Croc plié de rire qui désamorce le propos : « Haha ! je blague ! Je ne croque que des carottes ! »

Un album facétieux qui aborde de manière ludique (sourires et rires à foison, interactivité avec le lecteur, jeux avec l’objet même du livre classiquement plat avec pop-up surprise en point d’orgue) la sensation de peur que l’on ressent dès le plus jeune âge mais aussi la naissance d’une nouvelle amitié… qui, sous le couvert d’une blague, met en relief une interrogation.

En fait, cet album, mine de rien et l’air de tout, dit au tout-petit et à ses parents lecteurs tout ce que comprend la rencontre avec autrui : faire connaissance avec quelqu’un signifie à la fois entrer dans une relation de confiance et/ou de méfiance selon la nature de l’échange, percevoir qu’il y a une part d’inconnu dans le connu (et inversement), apprendre à percevoir les intentions qui animent l’autre dans sa relation à moi. Reste à accompagner les tout-petits dans leurs premières expériences de sociabilisation, en prenant par exemple cet excellent livre comme support.

0

Pop-up ensoleillé

C’est l’été, disions-nous… C’est l’été, et on peut se le dire, se le lire, se l’écrire, se l’écrier… en 3D ! Car David A. Carter chez Gallimard jeunesse relève le défi du pop-up ensoleillé :

Dans ce premier documentaire aux couleurs de l’été, le bébé lecteur est guidé pas à pas dans la découverte de cette saison chaude, où les journées sont longues, les arbres fruités, les animaux de sortie et le potager fourni… l’orage peut pointer le bout de son nez, tandis que mille fleurs attirent les butineurs de tout bord ; c’est l’appel de la sieste et du plongeon dans l’eau… mais l’été passe si vite… ne serait-ce pas déjà l’automne qui lui succède déjà ?

Les pop-up, au top, permettent de faire un focus sur les plantes comme les bêtes, avec une dimension à la fois ludique et théâtrale qui contribue à éveiller l’intérêt des jeunes lecteurs… Une lecture idéale pour la saison estivale.

0

Les docu-peintures-sculptures

La BBthèque vous présente aujourd’hui une très belle démarche de premiers documentaires pour le très jeune public, à travers l’œuvre de Susumu Shingu, dont trois titres sont parus récemment en France aux éditions Gallimard jeunesse, célébrant la nature et le grand air :

Derrière ces trois titres en effet, un même artiste, né à Osaka au Japon, peintre et sculpteur, qui propose aux bébés lecteurs autant de voyages de grande qualité dans des petits pans de réalité :

La fraise

ou l’anatomie d’une fraise, si si, un livre qui retrace poétiquement et scientifiquement le cycle de vie de ce fruit. Il s’agit d’un récit, qui dit le temps qui passe, mais aussi qui se répète ; d’un récit mis en mots et en images, colorées, réalistes, en mouvements presque, avec quand c’est nécessaire des gros plans, autrement une mise en scène type paysage, pour expliquer la genèse des bébés fraises, de la graine au fruit qui apparaît puis mûrit, les changements des couleurs, l’émergence des odeurs, grâce aux actions du vent et du soleil. En un mot :

La fraise est un paysage infini.

Avec le soleil

L’astre solaire est également de la partie dans cet autre livre, il est tellement présent que c’est même lui qui occasionne l’histoire. L’histoire d’un personnage (bébé lecteur, mon double, mon miroir) qui part en promenade une journée, en bicyclette par un beau temps ensoleillé… Jeux d’ombres à chaque page, pour mettre en scène cette expédition entre amis en été, jusqu’à atteindre la forêt où le soleil n’écrase plus, mais « où scintille la lumière », le sombre progressant, jusqu’à la tombée de la nuit où l’imagination s’embrase et où l’on devient pressé de rentrer chez soi, sous un soleil couchant. Ici aussi, les couleurs sont au rendez-vous pour un récit qui réfléchit intrinsèquement la notion de lumière chez l’enfant.

Le voyage du vent

Last but not least : place à un autre voyage, celui du vent, avec un livre… pop-up (quand le livre devient sculpture et vice-versa), que le bébé lecteur, avec l’adulte, s’amuse à manipuler pour traduire les mouvements du vent. Le vent est le narrateur de ce premier documentaire, qui nous raconte sa journée, de l’éveil, au plus près de nous, à l’endormissement, dans la lumière de l’aurore boréale, toujours en mouvement. L’enfant découvre ainsi ce que le vent écoute : le bruissement des feuilles quand le livre se transforme en arbre abritant oiseaux, branches et feuillages ; ce qu’il entend : quand une vache le salue ; ce qu’il voit : des oiseaux migrateurs qui le voisinent (portés par lui ?) ; ce qu’il crée, formes dans le désert, avancées dans la mer par le pouvoir de son souffle sur un bateau, etc. Un livre-spectacle qui introduit auprès des plus jeunes la fondamentale notion de climat.

0

A chacun sa maison

Dans la série pop-up pour tout-petits, j’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui Les maisons des animaux par Philippe Ug (un vrai pro du pop-up… qui a même, il y a quelques années, commis, si si, un livre pop-up sur l’œuvre de Vasarely) aux éditions des Grandes Personnes :

Un petit format carré tout cartonné, aisé à manipuler, qui présente, sous forme animée, de double-page en double-page, les habitats respectifs de nos voisins les animaux… en mouvement et en volume s’il-vous-plaît :

  • l’escargot dont la tête sort de la coquille
  • l’oiseau émergeant de son nid pour apprendre à voler
  • l’écureuil (image de couverture) bien à l’abri dans l’arbre en compagnie de son garde-manger
  • la taupe qui surgit de dessous ses monticules de terre
  • la souris tentant une sortie depuis sa retraite derrière les plinthes
  • la niche du chien, maisonnette dans le jardin face à la maison des maîtres
  • la jolie ruche des abeilles où naît le miel
  • le rocher abritant le crabe
  • les coraux derrière lesquels se cachent les petits poissons dans l’eau…

L’occasion d’aborder, de manière ludique, avec les tout-petits, des cadres de vie différents, et de présenter dès le plus jeune âge l’environnement dans toute sa richesse et sa diversité, au travers d’êtres vivants relativement courants. Un bestiaire où les bêtes jouent à cache-cache : des fois on les voit, et quand on ne les voit pas, c’est peut-être bien qu’ils sont chez-eux ! Il y a la vie en extérieur… et la vie en intérieur, bien au chaud dans les maisons. Comme nous, en fait… Vie publique, vie privée, chers petits bébés !

Mais trêve de paroles, place à la vidéo démo :

0

Apprendre à manipuler la politesse

Le dernier pop-up pour les petits des éditions Hélium aborde l’acquisition / apprentissage de la politesse avec humour et facétie, code un peu mécanique, un tantinet désuet, à remettre au goût du jour et utiliser au quotidien comme on activerait et réactiverait à loisir les ressorts d’un pantin serviable et urbain :

bonjour pantin elisa gehin bernard duisut

Bonjour Pantin d’Elisa Géhin, et toujours Bernard Duisit pour l’ingénierie pop-up, met en scène, avec force tirettes et rabats, le champ lexical de la politesse, tel un imagier dynamique de la civilité !

Ce livre-jeu relève ainsi un double défi pour les plus grands des bébés mais aussi les enfants et les adultes de tous bords : enseigner de manière ludique les fondamentaux des règles de bienséance en société ; signifier aussi qu’il s’agit d’un théâtre… et ouvrir le dialogue : derrière la pantomine, quel comportement, quel engagement, quelle pensée ? Ces mots et gestes ne sont-ils que paraître, contribuent-ils à construire l’être… et le vivre-ensemble ? Coder et décoder les conventions de ce qu’on appelle les bonnes manières… manipuler les marques de civilité pour la pratiquer à bon escient et en apprécier le juste dosage et le bon usage… tout à la fois assimiler et dérider dans la gaîté le cérémonial du savoir-vivre !

Une démarche ludique et originale qui donne lieu à une lecture évolutive à plusieurs niveaux : en bref, une source d’amusement, mais aussi d’enrichissement et de questionnements pour les jeunes enfants à l’heure de leurs premières interactions sociales…

RDV ici pour une vidéo de présentation de l’ouvrage et quelques extraits : http://helium-editions.fr/livre/bonjour-pantin/.