2

Au marché, je choisis…

Gaïa Stella, illustratrice et graphiste italienne, avec la complicité des éditions Hélium, a l’excellente idée de publier un livre-jeu sur le thème de « je fais mon marché », plus vrai que nature, à destination des tout-petits lecteurs / imitateurs !

Cet imagier tout cartonné relève à la fois du livre, du puzzle et… du sac de courses (en tissu qui plus est), si si si. Mais comment donc ? Sur chaque double page, le tout-petit découvre des familles de fruits et de légumes, distingués par leur forme, leur origine, leur goût… Sur la gauche, se trouve toujours reproduit comme un étalage de marché : pêche, grappe de raisin, figue, prunes, abricots… Sur la droite, le choix de l’enfant : en l’occurrence, une poire. Ce choix est matérialisé par son aspect détachable et manipulable : c’est une pièce de puzzle, son recto représente le fruit ou le légume cueilli, son verso le même aliment ouvert… voire consommé ! Le bébé gourmand, mangeur, lecteur… s’amuse alors à glisser une à une ses provisions dans le petit sac rouge fourni avec l’album !

Un concept ludique et pédagogique, couplé à une réalisation esthétique mais aussi parfaitement réaliste et pratique, qui ravira les très jeunes enfants avides de faire le marché… comme les grands.

0

Le potager de ma voisine Alena

Un album printanier, c’est de saison ! J’ai nommé Le potager d’Alena, signé Sophie Vissière aux éditions Hélium :

Ce matin, comme tous les matins, pour aller à l’école, je passe avec maman devant un champ en friche.

Ce que je ne sais pas, c’est que pendant la journée le champ va être désherbé, et la terre aérée.

Le matin suivant, quand je repasse devant…

Le point de vue adopté dans ce livre est celui d’une petite fille qui observe & décrit, étape après étape, l’évolution du champ qui jouxte sa maison ; elle nous rapporte également le sous-jacent, l’invisible, « ce qu’elle ne sait pas » mais qu’elle sait à présent et peut ainsi partager avec nous maintenant  : les fruits du patient travail dans les champs oui… mais aussi qui effectue ce travail, pourquoi, comment.

Du champ à l’assiette : servie par des illustrations douces et colorées, une approche simple, sobre et belle, entre la fiction et le documentaire, portrait au jour le jour d’une cultivatrice et maraîchère, Alena, la voisine de la narratrice, dont elle achète et mange les fruits et légumes les jours de marché. Un album sain pour transmettre aux petits le rythme des saisons, le travail de la terre voire plus largement le travail humain, développer leur sens de l’observation tout en les invitant à se questionner sur le pourquoi du comment… et leur apporter des éléments de réponse éclairants.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, rendez-vous sur le site de l’auteur-illustratrice toulousaine : http://www.sophievissiere.com/le-potager-dalena.html !

3

Une journée de bébé (so arty)

Et si on emmenait les bébés au musée… tout en restant au chaud chez soi ? Virginie Aladjidi et Caroline Pelissier nous convient, dans Une journée chez bébé, à une visite artistique de haut niveau parmi de magnifiques tableaux… mettant en scène des bébés, des parents et tout un imaginaire du petit enfant :

une journee chez bebe - palette

Dans ce livre carré original, publié chez l’éditeur Palette, le récit porte sur la journée d’un tout petit, illustrée par les pinceaux des plus grands :

  • sur chaque page de gauche, des mots racontent par le menu les étapes d’une journée de bébé ;
  • sur chaque page de droite, une reproduction d’œuvre d’art représente ces moments, par des jeux d’équivalences, résonances, correspondances…

le tout participant doucement à l’éveil artistique des moins de trois ans, mais aussi des plus grands (surtout, ne boudons pas notre plaisir).

L’apprenti lecteur redécouvre ainsi les épisodes dont il est familier :

  • l’éveil, le sourire de maman, la mise au sein…
  • les jeux, les premiers pas, les explorations du bout des doigts, les lectures, siestes, promenades, la découverte de la nature et son environnement…
  • le goûter, les pleurs, les bonheurs…
  • le bain, les baisers de papa, les câlins de tout un chacun et pour finir, au dodo !

vus par des artistes de grand talent :

  • issus tant des primitifs flamands (Gérard David, La vierge à la soupe au lait, vers 1515) et de la Renaissance italienne (Raphaël, Deux enfants nus et partie supérieure de la tête d’un troisième enfant)
  • que des mouvements du XXème siècle, impressionniste (Berthe Morisot, Le Berceau, 1872 / Mary Cassatt, Bain d’enfant, vers 1890-1891), nabi (Maurice Denis), naturaliste (Vincent Van Gogh, Les premiers pas, 1890), expressionniste (Emil Nolde), cubiste (Pablo Picasso, Robert Delaunay, Fernand Léger), op art (Victor Vasarely), pop art (Keith Haring, Untitled, 1990) ou encore nouveaux réalistes (Martial Raysse, Nissa Bella, 1964) !

Enfin un livre arty dont le bébé… est le héros ! A lire de préférence avec un adulte, du moins pour les plus jeunes et agités, afin de ne pas risquer trop vite de transformer le bébé lecteur en artiste adepte des papiers découpés — non, ce livre n’est pas tout cartonné 😉


the-light-bulb-363064_640Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes:

Une journée chez bébé [Texte imprimé] / Virginie Aladjidi, Caroline Pellissier. – [Paris] : Palette, DL 2014 (impr. en Italie). – 1 vol. (non paginé [44] p.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 18 cm.
ISBN 978-2-35832-150-1 (rel.) : 14 EUR.