0

Déshabillons la peur du loup !

Avez-vous déjà assisté à un strip-tease de loup ? Si non, ce sera bientôt chose faite rien qu’en lisant cette chronique… Si oui, vous êtes bons pour un bis repetita ! Cerise sur le gâteau, c’est un loup diantrement élégant qui va se dévêtir sous vos yeux ébahis : un loup à veston marron, gilet jaune citron et nœud papillon rouge, avec un rappel rouge sur pantalon marron…

La BBthèque a le grand plaisir de vous présenter aujourd’hui l’album tout cartonné louyétu ? de Geoffroy de Pennart : sous la plume d’un auteur qui n’en est pas à son premier loup, voici une histoire pour les tout-petits qui prend à rebours la comptine « Promenons-nous dans les bois » et met non seulement le loup (presque) à poil, mais aussi les peurs des jeunes lecteurs à nu, pour mieux leur permettre de s’amuser d’une part, d’apprivoiser cette émotion d’autre part :

Louyétu ?

de Geoffroy de Pennart

aux éditions Kaléïdoscope

louyétu geoffroy de pennart

Mais encore me direz-vous ? Le loup gris, grand et trendy, se prénomme Igor… et tout le monde a peur de lui ! Vous devinez qui ? Monsieur lapin, mais aussi les 3 petits cochons, la chèvre et les sept chevreaux, le petit chaperon rouge (même s’il a troqué ici son chaperon pour un chapeau rond), toi aussi peut-être bébé lecteur, en tout cas c’est pourquoi chacun scande l’air fort inquiet « Loup y es-tu ? Entends-tu ? Que fais-tu ? ».

Ce à quoi le loup répond… non pas je mets mon nœud papillon, mais… je l’enlève ! … Non pas j’enfile mon veston, mais… je le retire ! … Non pas je me glisse dans mon gilet jaune citron mais… je l’ôte ! Etc., jusqu’à ce que ce loup-là se retrouve en tenue légère, le poil à l’air et tout détendu, large sourire, prêt à… se mettre au lit, OUF ! Car si

« Tout le monde a très peur d’Igor… »

« Tout le monde adore quand il dort »

« Chut », rétorque Igor… « je dors ». Il n’en faut pas plus pour que tous les personnages des fables et contes traditionnels d’ordinaires victimes du loup ne partent danser la samba et faire résonner leur joie… dans les bois ! « Vite ! Promenons-nous dans les bois…. Pendant qu’Igor n’y est pas ! »

Haute en couleurs et riche en dessins expressifs, voici une revisite au top de notre folklore dont messire le loup est le funeste héros : ici, ce seigneur-là se met comme tout le monde en pyjama et a besoin de faire… dodo ! Et quand le loup n’est pas là, ma foi… les souris et tutti quanti respirent et dansent… De quoi dédramatiser la bête, qu’elle dorme… ou non !

Psssst : pour découvrir d’autres albums qui parlent aux tout-petits de la notion de peur, rendez-vous ici, avec mention spéciale à Moi j’ai peur du loup, d’Emilie Vast, qui franchit une étape de plus en ce que le loup n’est pas seulement déshabillé mais déconstruit de la tête aux pieds ! Voilà la peur démontée : y a plus rien à craindre, circulez !

0

Voilà l’été !

Oui oui oui ça y est l’été nouveau est arrivé ! Et dans la BBthèque on va fêter cet événement de calendrier avec un magnifique tout cartonné… intitulé Voilà l’été ! Il est signé Pauline Kalioujny au Seuil jeunesse, et c’est un livre qui s’adresse aux petits bébés… tant par les mots et images que par les volumes : ici, l’approche tactile est privilégiée.

voila l ete pauline kalioujny

Dans ce premier documentaire à la fois moderne et intemporel, une histoire : celle d’une petite fille qui vit pleinement le passage à la saison estivale, de même qu’un certains nombre d’animaux, échos des premières expériences de cette jeune vacancière : c’est le moment de… se protéger du soleil, se jeter à l’eau, faire la planche, etc.

A chaque double page, le bébé lecteur découvre les couleurs et sensations estivales avec ses yeux observateurs, ses oreilles (buvant les mots lus à haute voix par l’adulte lecteur) et ses petits doigts explorateurs : sur les deux premières pages, il est invité à toucher, comme le parent en train de l’ajuster, le chapeau, en relief, de l’enfant arborant déjà ses lunettes de soleil, de même que le crabe s’abrite derrière un rocher également à tâter ; pour jouer dans l’eau, l’enfant prend sa bouée (3D) tandis que les dauphins (3D) s’amusent tout autant sur la p(l)age d’à côté ; quand la fillette flotte, comme l’oiseau, le bébé lecteur peut sentir du bout des doigts toutes les parties de leurs corps qui restent à la surface de l’eau, c’est beau et rigolo ; inversement, quand elle plonge la tête sous l’eau pour observer la vie sous-marine (tant et tant de poissons), il y a tout à voir mais rien à toucher ! la chasse à l’ombre se poursuit ensuite, par un jeu de rabats : le lézard lézarde, l’enfant… aussi ; derniers jeux de plein air, puis quête, comme les petites bêtes butineuses, d’un goûter 100% nature, fruits et baies de saison, avant de s’endormir, au frais dans la maison, à l’instar du chat, dans des draps palpables tant ils semblent confortables, et rêver… rêver de devenir une sirène, peut-être, souriante et heureuse femme-poisson, qui nage nage nage comme les poissons qui prennent forme quand on pose le doigt sur leurs écailles.

Une belle journée du matin à la nuit tombée, dans la vague de l’été ! Demain… jeux de sable ?

Pssst et pour continuer dans les lectures bébé & été, suivez le tag BBthèque #été !

0

Petit manuel pour aller au lit

La BD ça rime avec bébé, c’est pourquoi je vous présente aujourd’hui un livre tout cartonné où on sent très fortement l’influence de la bande dessinée… rien d’étonnant, puisqu’il est signé Anouk Ricard (http://anoukricard.blogspot.fr), scénariste et dessinatrice associée pour l’occasion à la journaliste Paule Battault. L’occasion étant : accompagner le coucher des petits… par un Petit manuel pour aller au lit, destiné aux grands bébés qui savent marcher & dormir dans un lit sans barreau :

petit manuel pour aller au lit battault ricard

Aucune étape de ce rituel quotidien ne passera à l’attrape…

  • la règle aka le top départ des parents : c’est l’heure !
  • direction la chambre
  • brossage de dents
  • lavage de mains
  • pipi-caca dans le pot
  • adieu les habits de jour & les chaussons
  • fermeture des volets
  • souhaiter bonne nuit à la terre entière
  • recevoir (et donner ?) moult bisous
  • l’histoire du soir
  • puis l’extinction des feux
  • et Zzzz Zzzz Zzzz Zzzz Zzzz
  • place aux rêves : « la  nuit, tout est permis » !

le tout avec humour et fantaisie, la question du dodo abordée avec enthousiasme et légèreté pour que les bébés lecteurs fassent fi de toute peur et gagnent en autonomie.

1

Une histoire qui…

L’incontournable histoire du soir, moment d’échange privilégié avec le bébé avant qu’il ne se laisse doucement envelopper dans les bras de Morphée… Tel est le point de départ — et d’arrivée — du très joli album de Gilles Bachelet qui vient de paraître au Seuil jeunesse : Une histoire qui… car … au fait… quelle histoire sera narrée ce soir ? par quel(s) parent(s) ? à quel(s) enfant(s) ? dans quel(s) espace(s), avec quel(s) compagnon(s), quelle(s) sensation(s) et émotion(s) ?

une-histoire-qui-giles-bachelet

Gilles Bachelet — auteur-illustrateur du génial Mon chat le plus bête du monde où le chat éponyme est représenté tout le long du livre par un énorme éléphant créant des situations ironiques à souhait —, propose, avec cet autre album destiné aux tout petits et à leurs parents, une variation poétique, animalière et fantastique d’une situation universelle : la lecture du soir d’un parent à son enfant au bord de l’endormissement ! D’une double page à l’autre, coup de baguette magique, pinceaux et traits verbaux, les protagonistes changent, pour incarner autant d’histoires qu’il y a de lecteurs et de soirées pour lire & écouter lire. 

Une maman très douce

Un bébé tout joufflu

Un doudou à moustaches…

… Une histoire qui pousse

dit la première double page, représentant, à ma gauche, une maman panda lisant à haute voix un livre à son bébé panda, qui, allongé dans son lit en bambou en compagnie de son doudou phoque, ouvre grand ses yeux et ses oreilles tandis que, sur ma droite, dans un pot de fleur asiatique, un livre ouvert au vent croît sur une tige solide et verte !

Et hop, en tournant la page procédons à une redistribution des cartes, avec un protagoniste qui joue aux chaises musicales : le doudou bien sûr ! Incroyable mais vrai : le phoque, de doudou, devient ainsi couple de lecteurs !

Un papa à moustaches

Un bébé bien au chaud

Un doudou au long bec…

… Une histoire qui fait fondre

Avec cette fois un papa phoque & son bébé non moins phoque, lové dans un landau igloo sur un mini bout d’iceberg avec une cigogne pour doudou, quand le livre lu déglace au grand air, lentement mais sûrement… Vous l’aurez compris : dans un autre espace-temps, la cigogne lit à son tour une histoire d’un genre complètement différent à un autre enfant…

En tout, douze tableaux drôles, tendres et originaux, de lecteurs, lectures & livres, que l’on découvre en suivant un fil rouge original & attachant : ce facétieux doudou lecteur qui fait office de tiers passeur…

  • jamais deux fois semblable : c’est bien connu, un doudou par enfant seulement ! et chaque doudou est unique, non ?? ^^
  • prenant vie d’un coup d’un seul, en passant du stade d’auditeur inerte à une phase d’activité forte : lire à haute voix ;
  • représentant avec beaucoup d’humour, à hauteur d’enfants, toute la famille de lecteurs !
  • sachant s’effacer pour confier à un autre le soin de raconter une nouvelle histoire, ailleurs, demain…

Jusqu’à ce qu’un douzième et dernier bébé ferme ses yeux, et le parent le livre, jusqu’à la prochaine lecture.

Une version onirique et délicieuse des mille & une nuits pour les tout petits, avec un art génial du tout petit détail signé Gilles Bachelet : une lecture complice qui réjouira parents & enfants, s’amusant à déceler citations, allusions et farces composant chaque scène, et à anticiper les suites & métamorphoses possibles de ce petit théâtre de la lecture du soir.