0

Une histoire de pieds… en éventail

L’été se poursuit dans la BBthèque, qui fait honneur, une fois n’est pas coutume, aux pieds d’ici et d’ailleurs, avec un éloge du pied dans tous ses états :

Les pieds en éventail

de Sandra Le Guen & Marjorie Béal

aux éditions Les P’tits Bérets

Dans ce tout cartonné format carré aux couleurs vives de l’enfance et de l’été, seuls comptent les pieds pourvu qu’ils trouvent rimes à leurs pieds : les pieds nus de Léo qui pataugent dans l’eau, ceux de Charlotte qui ne jurent que par les bottes, ceux de Lisette qui préfèrent les grosses chaussettes, ceux de mamie jolis mais rabougris, ceux de la grande sœur qui se peint les ongles de toutes les couleurs, etc.

Et puis il y a les pieds du narrateur : qui sont-ils, que font-ils ? « Et mes petits pieds à moi… ça dépend des fois ! » Comme quoi… Sur les dernières double pages de cet album, les pieds de l’enfant sont ainsi entraînés dans toute une série d’actions : jouer, pédaler, dévaler, courir, marcher, danser, nager, sauter… Autant dire qu’ils en font des choses et dès le plus jeune âge, ces petits pieds ! Et même se reposer… les doigts en éventail.

Bref… la poésie… c’est le pied en été !? Une lecture-détente à partager avec les petits qui découvrent dès la petite enfance leur corps et celui d’autrui, ainsi que les activités physiques diverses et variées en développant leur motricité.

Psssst : (au moins) un escargot figure sur chaque double page, le bébé lecteur saura-t-il le retrouver ?

0

Cru / Cuit

L’assiette et la bibliothèque font bon ménage, notamment dans la littérature jeunesse, et les auteurs écrivant pour les tout-petits peuvent créer des merveilles de livres sur le manger pour les bébés, comme nous avons pu le voir ensemble à maintes reprises dans la BBthèque : Fruits de saison & Légumes de saison et autres livres-jeux autour des aliments et du corps humain, virées n°1, n°2 et n°3 au marché, avant d’intégrer l’assiette des bébés (ici et ) et de découvrir les bienfaits que les nutriments font au corps humain dans A dévorer des yeux par exemple…

La preuve encore aujourd’hui de ce mariage fécond avec ce petit tout cartonné, format carré, signé Matthieu Saintier et publié aux éditions Le diplodocus cette année :

Cru cuit

Cet imagier et premier documentaire utilise avec bonheur le média photo pour donner à voir, en lecture miroir, les deux versions d’un même aliment, la version crue à gauche, la version cuite à droite.

De double page en double page, le bébé lecteur explore ainsi la pomme, la châtaigne, le fromage, le chocolat, la tomate, le maïs, la fraise, le sucre, les pâtes, la carotte, le poisson et la pomme de terre… dans plusieurs de leurs états, dans la mesure où ils se transforment par l’opération de cuisson. Sur chaque photo, prise de manière rapprochée, l’enfant est présent, et toujours, acteur de l’image, en interaction avec l’aliment : on voit le plus souvent une ou deux petites mains désignant ou touchant l’aliment, si ce n’est un regard observateur ou des bouches gourmandes tant le mets semble appétissant…

Ou comment, dès le plus jeune âge, par une démarche réaliste et sensorielle, mettre la main à la pâte… et l’eau à la bouche tout à la fois. Direction la cuisine, chers bébés lecteurs !

0

Abracadabra, doigts magiques & doigts festifs

Après 1, 2, 3 partons ! Delphine Chedru publie aux éditions Hélium deux nouvelles variantes de livres tout cartonnés et tactiles dont les doigts des petits marmots sont les vrais héros :

 

Vive la fête constitue le pendant 100% festif d’1, 2, 3 partons ! Cet album invite le bébé à vivre mille et une aventures en plaçant son doigt sur le chemin… qui devient fête avec lui, par un jeu de volumes et de mouvements : en route pour les parcs d’attractions, faire un tour de grande roue, le grand huit ou encore les montagnes russes, dévaler le toboggan géant, jouer aux auto tamponneuses, pénétrer et surmonter un labyrinthe, et à la tombée de la nuit, quand c’est l’heure de la fête, place aux confettis voire aux feu d’artifice… avant de filer au lit… pour une excellente nuit.

Abracadadoigts propose quant à lui au tout-petit d’utiliser ses tout-petits doigts cette fois-ci… pour animer le livre et créer la magie… ou la vie ! Ici le doigt du bébé lecteur n’est pas un personnage du livre mais plutôt un élément pop-up dans cet album à trous : selon les pages, le voici transformé en nez reniflant une fleur, en oreilles de lapin, en ailes pour permettre à l’oiseau de fondre dans le ciel, en pinces de crabe, en bec à l’affût d’un mets, en trompe d’éléphant jongleur, en tête de ver de terre amoureux, en antenne d’escargot fort urbain, en queue de chien ravi, en langue de chat gourmand, etc. Un écho sympa aux Asticodoigts d’Hervé Tullet, Jeu de doigts, Jeu de voyages, Jeu du cirque, etc. que la BBthèque vous recommande,par ailleurs, vivement… !

1

Sur le chemin avec ton doigt

Chouette, un nouveau cartonné tactile au titre entraînant — 1,2,3 partons ! Sur le chemin avec ton doigt — brillamment conçu aux éditions Hélium par Delphine Chedru… livre en relief dont le(s) petit(s) doigt(s) jouent le rôle de l’acteur principal :

Prêt pour l’aventure ? 

Alors place ton doigt sur le chemin…

1,2,3, partons !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Delphine Chedru propose tout un voyage au bébé lecteur & manipulateur : en route, tout-petit touche-à-tout ! De son doigt l’enfant suit le sentier tracé et incurvé, traversant, à chaque double page, un nouveau décor, un nouveau paysage :

Promène-toi dans les bois… (le chemin serpente)

Envole-toi dans les airs… (l’itinéraire forme des boucles bleues comme le ciel… et de haute voltige avec l’oiseau) 

Navigue sur les flots (de vagues en vagues… d’un dense bleu, à bord d’un voilier) 

Et fais le tour de la terre (l’avion rouge trace un sillon vert)

[…]

Saute comme un kangourou (le chemin se fracture en pointillés pour accueillir tes sauts)

[…] Sautille avec le moineau (petits sauts, petits points)

Tourbillonne dans un sens… puis dans l’autre (avec madame l’abeille)

(et hop telle un ballon rond), 1,2,3 élance-toi… (sur une planche)… Rebondis… (sur nos amis les petits points) et saute à pieds joints sur le mot-rond : « FIN ! »

Ou comment explorer le monde et la motricité à partir de la vue et du toucher ! Un livre-jeu (ton premier jeu de rôle qui sait ?) alliant dynamisme et sobriété, à mettre entre les mains des plus jeunes bambins.

5

La Promenade de Petit Bonhomme

Comment emmener un bébé vers l’idée de récit ? Susciter l’intérêt des tout petits pour une petite histoire ? Lucie Félix, déjà auteur d’un album génial, Prendre et donner, qui ne saurait trop tarder à intégrer la BBthèque, s’attelle à cette question avec un brio singulier, en proposant, aux éditions des Grandes Personnes, tenez-vous bien, un livre dont votre doigt est le héros ! Soit : une historiette à jouer avec la main, se promenant dans le décor et donnant corps à une aventure en or et sans prétention :

la promenade de petit bonhomme lucie félix

Ami lecteur doté de vos dix doigts, votre mission est de serrer le poing et de tendre deux doigts : comme par magie, vous voilà devenu personnage, que vous baladez, sur ses deux jambes perché, dans le paysage défilant sur les pages, tout en lisant à haute voix le texte accompagnant la mini randonnée. Vos gestes et votre voix achèveront de mettre en scène la scène et le scénario proposés : l’histoire d’un enfant gazouillant, sautillant, toboggan, trébuchant, allant à la rencontre des animaux et des gens… et bien évidemment… peut-être le plus important… mangeant, avant de tomber… dans les bras de Morphée, épuisé par cette journée-épopée ! Les mots qui guideront vos pas sont empruntés aux registres du conte — « Alors fermons ce livre ⌈ Marche sur mon bras ⌈ Et viens jusqu’à demain ⌈ Dans le creux de ma main » — et de la comptine via les onomatopées.

Un concept inédit, misant sur une interaction riche entre l’objet et le sujet d’une part, l’adulte et l’enfant d’autre part. Quand un livre, par essence inanimé, sollicite pour l’animer la forte implication de son lecteur jusqu’à mobiliser une bonne partie de son corps : au-delà de ses yeux, au-delà de sa voix, il fallait y penser… ses doigts ! Les images relèvent à la fois de la peinture à l’eau, paysage se diluant dans la page, et du collage créateur de volumes : le toucher, par une main rencontrant des aspérités, vient ainsi compléter les sens de l’ouïe et de la vue, tant du lecteur adulte que du lecteur enfant qui, grandissant, ne manquera pas de vouloir tâter à son tour l’ouvrage… le terrain. Un album qui ne prend sens qu’avec cet acte de présence, cet investissement dans l’espace et le temps partagé avec l’enfant : par la lecture, l’album se transforme en spectacle, une représentation donnée à tel instant, un numéro unique qui différera toujours un peu de la séance d’avant comme de celle d’après. Pour quel public ? Le tout petit, bien sûr, seul ou accompagné de ses pairs : cet ouvrage cartonné est aussi pensé pour être lu en collectivité ; ainsi, le texte est écrit à l’endroit mais aussi à l’envers pour en faciliter la lecture auprès d’un groupe de bébés.


 

the-light-bulb-363064_640Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

Félix, Lucie
La Promenade de Petit Bonhomme [Texte imprimé]. – Paris : Editions des Grandes Personnes, 2015. – 30 cm.
ISBN 978-2-36193-425-5 (rel.) : 16 EUR