1

Tipi Tipi Ta : comptines électroacoustiques !

Eveil musical au top du top : aujourd’hui la BBthèque vous parle d’un livre-CD-MP3 innovant et réjouissant à partager avec les très jeunes enfants… et les plus grands ! Publié aux éditions Benjamins Medias, collection Taille S, cet ovni inédit revisite le genre de la comptine avec une modernité qui fait beaucoup de bien aux oreilles et plus encore, le voici le voilà c’est :

Tipi Tipi Ta

Illustrations – Christophe Alline

Musiques – Fred Bigot

Savez-vous planter les choux, Petite graine est dans la terre, Le petit ver de terre, A la volette, Vent frais vent du matin, Bateau sur l’eau, Les petits poisson dans l’eau, Au feu les pompiers, Au clair de la lune… autant de chansons archiconnues que vous redécouvrirez complètement en lisant et en écoutant ce livre et ces musiques !

Tipi Tipi Ta, c’est tipi tipi top pour tout t’un tipi tipi tas de raisons ! 

Des illustrations tipi tipi top

Commençons par l’objet-livre d’abord (vous ne lisez pas la BBthèque pour rien) : un format carré, du papier épais, et une double page par comptine, dont les paroles sont 100% intégrées dans l’illustration qui devient scénographie, de la mise en image à la mise en scène de la chanson pour tout-petit ! Collecte d’objets d’ici et d’ailleurs donnant lieu à des assemblages et collages qui confèrent au livre une troisième dimension : par son travail d’illustrateur, Christophe Alline réunit ici les conditions pour emmener le bébé lecteur vers un univers parallèle et poétique, belle prouesse quand il s’agit de revisiter des comptines pour la plupart extrêmement connues dans le répertoire de la petite enfance et maintes fois illustrées ! Un véritable spectacle graphique, qu’il est agréable aussi de lire sans écouter la musique, en soi.

Un parcours tipi tipi top

Poursuivons avec la structure de l’œuvre, prodigieuse : ce n’est pas une somme de comptines, c’est un parcours, que dis-je, un voyage à travers les éléments ! Oui, le livre se donne à lire, et la musique à écouter, en quatre grands temps, chaque séquence étant introduite tant visuellement dans l’ouvrage que musicalement dans la composition de la bande son. Le bébé auditeur et lecteur explore ainsi d’abord les comptines ayant trait à la TERRE (planter les choux, petite graine, petit ver de terre…), avant de faire en tour en l’AIR (à la volette, cerf-volant, vent frais…), de se rafraîchir dans l’EAU (tombe la pluie, à la claire fontaine, bateau sur l’eau…) et de trouver la lumière et la chaleur auprès du FEU (au feu les pompiers, au clair de la lune…).

Des musiques tipi tipi top

Le meilleur pour la fin : les musiques, force irradiante de cette oeuvre ! Dès les premières notes, le bébé est transporté dans un univers 100% musical, où l’on sent, de la part du compositeur et musicien, Fred Bigot, à la fois le savoir-faire et le plaisir, communicatif, de l’expérimentation sonore, vocale et instrumentale, appliqué ici aux musiques populaires que constituent le répertoire des comptines pour enfants. Je vous laisse découvrir un extrait audio dans cette vidéo réalisée par l’éditeur :

Née d’un duo talentueux et complice, à l’occasion d’une résidence artistique et d’un festival, « Croq’ les mots, marmot », cette œuvre est… magique et pourrait bien faire date dans (l’édition de) l’éveil musical. Un livre, dixit l’éditeur, « 100% sensoriel », à lire et à écouter, à chanter et danser… aussi ! Quelques extraits à découvrir sur le site des éditions Benjamins media (par ici, le tipi tipi clic !).

0

3 gibbons, 1 colibri & 1 chanson

Connaissez-vous les Trois Gibbons de Kenji Abe ? Ces trois personnages, déjà présentés ici dans la BBthèque, invitent les jeunes lecteurs, dans une série de beaux albums publiés par les éditions MeMo, à partager avec eux leur riche quotidien, qui marie routine et événements surprenants, à l’image de l’opération de sauvetage d’un bébé crocodile. D’aventure en aventure, ces êtres responsables et volontaires font l’expérience de la relation à l’autre et développent un état d’esprit ouvert et solidaire, comme à l’occasion de cette rencontre avec une nouvelle amie, à plumes cette fois-ci :

Les Trois Gibbons

et la chanson du colibri

de Kenji Abe

trois gibbons chanson colibri kenji abe

Dans ce nouvel épisode, Ibbon, Nibbon et Sabbon croisent le chemin d’une petite femelle colibri (toute jaune), emportée par une tornade et désormais loin des siens, rompue de fatigue et littéralement perdue. « Comment faire » ? se demandent les trois comparses, question qu’ils s’étaient posée de la même façon pour sauver un petit mâle crocodile (tout vert) dans un épisode précédent. Même objectif : ils veulent aider cet être en détresse, et s’en donnent les moyens.

Les voici sillonnant l’océan, avec la demoiselle colibri, sur un bateau à voile (coque jaune, voile blanche), s’enquérant sur chaque île qui abrite des colibris : est-ce l’île de notre colibri ? … Jusqu’à eux-mêmes se retrouver dans la situation de leur amie : fatigués et perdus. Impasse ?

Rebondissement ! Une deuxième voie est possible, ouverte cette fois-ci par la colibri, qui ne se doute pas que son action va se muer en solution ! En effet, observant le sommeil gagner ses protecteurs gibbons, la petite colibri se met à chantonner, pour les bercer, un air de sa composition. L’air est entendu par l’un(e) de ses pairs qui, au vol, l’apprend instantanément et reproduit le chant. Une chaîne musicale se constitue dans le ciel, jusqu’à venir aux oreilles des parents de l’oiselle égarée ; ils parviennent à reconstituer la chaîne et retrouver leur enfant. Comme un geste de réciprocité et de remerciement, le chœur des colibris guident ensuite les trois gibbons pour leur permettre de rentrer eux aussi dans leur maison.

Mettant en scène les aspects positifs de la propagation d’une information, cet album se distingue par son propos, généreux et confiant dans la construction de liens sociaux, et son graphisme expressif et épuré. Il se rapproche d’un conte initiatique, dont la lecture fait grandir les enfants. Quelques extraits à découvrir par ici sur le site de l’éditeur !

0

C’est la petite bête qui monte…

Un livre-caresse dans la BBthèque, et comme ça fait quelques temps qu’il n’y en avait point eu de chroniqué par ici, en voici un beau, un chouette, un formidable, qui non seulement se lit, mais aussi se joue, se dit et s’écoute en musique et en conte, piano-voix s’il-vous-plaît pour les toutes petites oreilles et les tout petits yeux ! Une version originale de la comptine C’est la petite bête qui monte…, signée Elsa Devernois côté texte, Audrey Calleja côté illustrations, aux éditions Benjamins Media, collection Taille S :

c est la petite bete qui monte devernois calleja

Les dessins sont sobres et tendres, dans l’herbe, jeux de main entre une petite fille et sa maman, chatouilles, parcours-découverte de ce tout petit corps et des surprises qu’il réserve ici ou encore là, de la main jusqu’à la tête… et puis on redscend… toboggan ! Les paroles & le dialogue disent la complicité d’une mère avec son enfant ; le CD qui accompagne le tout constitue la cerise sur le gâteau : une comédienne, Alexandra Mori, en duo avec une enfant prénommée Zoé, met en voix cette chansonnette, accompagnée au piano ; rires et notes se répondent superbement !

Un petit bijou d’éveil corporel & musical pour les jeunes enfants.

4

Je chante avec mon bébé

Rythmique, mélodie, ligne de basse : c’est bien sous la forme d’une chanson que se présentent les premières sensations auditives de l’enfant à venir.

Prélude psy (si, si) avant de chanter effectivement pour votre bébé : selon Philippe Grimbert, auteur de Psychanalyse de la chanson, les premières sensations surviennent dès la gestation dans le ventre maternel ; elles se poursuivent et s’enrichissent à la naissance avec le « baby talk » et l’intégralité des échanges verbaux, sonores et musicaux dont l’enfant est l’auditeur et l’acteur. C’est donc tout naturellement que les berceuses, comptines et chansons mettent en forme les premières émotions et les premiers apprentissages !

Je chante avec mon bebe

Après la préface essentielle de Philippe Grimbert, place au corps de ce précieux livre-CD signé Agnès ChaumiéJe chante pour mon bébé : un outil-clé de l’éveil musical par la voix, destiné aux jeunes parents, au proche entourage du tout petit et/ou aux professionnels de la petite enfance.

Chanter à un tout-petit créé une complicité où le jeu, le rêve et la poésie s’inscrivent au cœur de l’échange. Avec une chanson, nous nous échappons de la vie quotidienne et de sa rationalité habituelle. Cette disponibilité suscite une connivence et une plaisir qui se partagent au-delà des mots.

Si la capacité de chanter de l’enfant n’ira de pair qu’avec l’acquisition du langage entre 2 et 3 ans, l’enfant plus jeune mémorise et reconnaît déjà les chants qu’il entend et qui vont contribuer à le construire. De fait, chanter pour les tout petits est une pratique universelle, et se traduit ainsi par un répertoire folklorique d’une richesse fantastique.

Dans son livre-guide, Agnès Chaumié choisit des chansons traditionnelles adaptées à tous les âges entre 0 et 3 ans pour accompagner l’éveil de l’enfant, en ménageant en outre une petite ouverture à un répertoire international. Elle réunit pour chaque chanson retenue :

  • ses paroles, éclairées d’explications sur leur origine, leur signification, l’utilité de telle chanson à tel stade de développement de l’enfant, la gestuelle pouvant l’accompagner…
  • des illustrations douces, signées Loren Capelli, Bénédicte Guettier, Marjolaine Leray et Louise Heugel
  • un enregistrement sonore sur le CD, média facilitant, pour les adultes, la (re)mémorisation et la transmission : 107 titres du label Enfance et Musique… avec des arrangements simples, modernes et extrêmement musicaux… un vrai bonheur pour toutes les oreilles !

Tant dans le livre que dans le CD, les 107 chansons sont présentées, par tranche d’âge, pour une appropriation immédiate et évolutive : à la naissance, à partir de 5 mois, 12-18 mois, 18 mois – 2 ans, 2 ans – 3 ans, et au-delà…

Bref, un livre-CD complet, pratique, mais aussi déculpabilisant : pas besoin, dixit Agnès Chaumié, de « savoir chanter » pour chanter à un tout petit ! ce qui prime, c’est la qualité des échanges et des jeux !

Aujourd’hui, de nombreux parents et professionnels de l’enfance avouent leur gêne pour chanter. Certains n’osent pas par manque de confiance dans leurs compétences vocales. Pourtant, un très jeune enfant est avant tout sensible à l’affection que témoigne la voix qui s’adresse à lui et à l’échange auquel elle l’invite. Il n’est pas nécessaire de chanter « juste » pour partager ces moments privilégiés. Chanter « faux » n’aura aucune incidence sur les futures capacités vocales de l’enfant. […] Le chant, c’est le cri du cœur, la voix de l’âme.

Pour vous aider à trouver ce livre-CD en librairie ou médiathèque, voici ses références complètes :

the-light-bulb-363064_640Je chante avec mon bébé [Texte imprimé] : 107 chansons et comptines expliquées aux parents / Agnès Chaumié. – Pantin (Seine-Saint-Denis) : Enfance et musique, 2014. – 1 vol. (165 p.) ; 21 x 24 cm + 2 CD audio.
ISBN 978-2-916681-39-9 (rel.) : 29,90 EUR