0

Petit manuel pour aller au lit

La BD ça rime avec bébé, c’est pourquoi je vous présente aujourd’hui un livre tout cartonné où on sent très fortement l’influence de la bande dessinée… rien d’étonnant, puisqu’il est signé Anouk Ricard (http://anoukricard.blogspot.fr), scénariste et dessinatrice associée pour l’occasion à la journaliste Paule Battault. L’occasion étant : accompagner le coucher des petits… par un Petit manuel pour aller au lit, destiné aux grands bébés qui savent marcher & dormir dans un lit sans barreau :

petit manuel pour aller au lit battault ricard

Aucune étape de ce rituel quotidien ne passera à l’attrape…

  • la règle aka le top départ des parents : c’est l’heure !
  • direction la chambre
  • brossage de dents
  • lavage de mains
  • pipi-caca dans le pot
  • adieu les habits de jour & les chaussons
  • fermeture des volets
  • souhaiter bonne nuit à la terre entière
  • recevoir (et donner ?) moult bisous
  • l’histoire du soir
  • puis l’extinction des feux
  • et Zzzz Zzzz Zzzz Zzzz Zzzz
  • place aux rêves : « la  nuit, tout est permis » !

le tout avec humour et fantaisie, la question du dodo abordée avec enthousiasme et légèreté pour que les bébés lecteurs fassent fi de toute peur et gagnent en autonomie.

Publicités
0

… comment on fait les bébés panda ?

Place aujourd’hui à un album tout cartonné qui grave dans nos mémoires, et nos échanges avec nos petits bouts, la merveilleuse aventure de la parentalité !

panda-pauline-kalioujny

Pauline Kalioujny met en scène, dans ce très beau livre, l’histoire d’un petit panda que ses parents tentent de mettre au lit, à l’aube de l’hiver, pour un long sommeil… mais ce petit panda n’a pas dit son dernier mot, le voici qui hurle à tue tête la question du siècle :

« Comment on fait les bébééééés ? »

Le papa, ours noir, et la maman, ourse blanche, se prêtent de bonne foi à cet exercice ô combien délicat, en présentant à leur enfant une version poétique, en noir et blanc, de l’amour et de la gestation.

– Eh bien au début, raconte papa, un ours et une ourse se sont rencontrés.

Ils étaient différents, mais ils sont tombés amoureux — maman jour, papa nuit.

Les bébés se fabriquent comme les bonnes choses — maman pâte, papa fruit.

L’histoire d’une naissance, celle d’un tout petit, celle d’une famille aimante placée sous le signe de la complémentarité, de la complétude, comme le ying et le yang. Un conte qui fera battre les cœurs des parents, tandis que le bébé se laissera volontiers envelopper par la magie des mots et la sérénité du propos.

Un récit-caresse, qui réunit toutes les qualités d’un cadeau rêvé pour de jeunes parents, à l’occasion de la naissance de leur premier enfant !

 


the-light-bulb-363064_640Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes:

Panda [Texte imprimé]. – Edition Thierry Magnier, 2015.
ISBN 978-2-36474-729-6 : 11,90 EUR.

Et le superbe site internet de l’auteur et illustratrice : http://paulinekalioujny.com !

0

Bonne nuit, petit monstre vert

Ed Emberley est l’auteur d’un album ludique extrêmement apprécié des enfants :

Va-t-en, Grand Monstre Vert !

que je vous invite à lire et à relire et à rerelire avec un jeune public si ce n’est déjà fait… un régal intégral, et une bonne partie de rigolade !

Avec cet article, je suis heureuse de vous annoncer la naissance de Petit Monstre Vert, à qui Ed Emberley, et le bébé lecteur, vont souhaiter bonne nuit… :

BONNE NUIT, PETIT MONSTRE VERT

bonne nuit petit monstre vert ed emberley

Les deux albums sont construits à l’identique : des papiers découpés — un papier glacé, solide, épais — sur fonds de couleurs vives. Magique : à chaque page tournée, un nouvel élément apparaît… ou disparaît ! Dans la version destinée aux tout petits, l’auteur-illustrateur commence par présenter son personnage : chaque page de droite décrit ainsi tendrement une partie du corps du monstre — « petit monstre a deux petits yeux jaunes » / « un petit nez bleu turquoise et deux petites oreilles tordues de la même couleur » —, jusqu’à former, à mi-parcours du livre, son « joyeux petit visage vert ». C’est alors qu’une étoile luit, signe qu’il est temps de souhaiter bonne nuit à la créature ainsi apprivoisée, et de la laisser peu à peu s’évanouir à travers champs tandis que le petit lecteur, tranquillisé, succombe à son tour au sommeil :  » […] bonne nuit, petit nez bleu turquoise et petites oreilles tordues de la même couleur » /   » […] bonne nuit, petits yeux jaunes […] » « fais de beaux rêves, petit monstre vert » !

Prouesse technique, portée par un phrasé rythmé d’anaphores et ritournelles, ce livre-jeu marie avec succès, et dans la bonne humeur, deux objectifs pédagogiques :

* apprendre aux tout petits les noms des couleurs d’une part, les noms des parties du visage humain d’autre part — car ce petit monstre, en vrai, a tout d’un bébé singulièrement humain…

* les confronter à la peur de l’inconnu et lutter contre celle-ci, en invitant le bébé lecteur à faire, tout simplement, plus intime connaissance avec cet autre que lui : un exercice cathartique bienvenu, pour le tout petit qui commence à distinguer les êtres étrangers de ceux qui lui sont familiers, et en éprouve de l’angoisse !


the-light-bulb-363064_640Pour vous aider à trouver ce livre en librairie ou en bibliothèque municipale, en voici les références complètes :

Bonne nuit, petit monstre vert [Texte imprimé] / Ed Emberley ; [traduit de l’américain par Élisabeth Duval]. – [Paris] : Kaléidoscope, DL 2013 (impr. en Malaisie). – 1 vol. (non paginé [28] p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 21 cm.
. – Trad. de : Nighty night, little green monster
ISBN 978-2-87767-782-0 (rel.) : 11,80 EUR.